Bilan comptable

35 articles

Le bilan comptable est un tableau présenté dans les comptes annuels de l’entreprise. Il montre son patrimoine à un instant donné, c’est-à-dire ce qu’elle possède et ce qu’elle doit. Il se décompose en deux colonnes, l’actif et le passif, et se lit de haut en bas. Les éléments de l’actif montrent ce que l’entreprise possède et sont classés du plus stable ou plus liquide (amortissements, stocks, créances...). Les éléments du passif montrent les dettes de l’entreprise et sont classés par échéance, des dettes à long terme aux dettes à court terme (capital social, dettes fournisseur, dettes bancaires...). Le capital social est effectivement une dette pour l’entreprise puisqu’il appartient aux associés. Le bilan comptable sert à valider la santé financière de l’entreprise, mais il existe d’autres bilans, comme le bilan fonctionnel ou le bilan financier qui mettent en exergue d’autres éléments.

Image
bilan-comptable

Notre sélection

301 169 vues

Comptabilisation Immobilisations comptables

Lire l'article
248 439 vues

Bilan comptable d'entreprise : définition, intérêts, modèles

Lire l'article
224 640 vues

Le Bilan Fonctionnel: présentation et analyse

Lire l'article
160 796 vues

Le report à nouveau du bilan en comptabilité

Lire l'article

Nos articles

Le bilan comptable : définition

Le bilan comptable est un tableau qui permet à son lecteur de visualiser la situation du patrimoine d’une entreprise à un instant donné, c’est-à-dire ce qu’elle possède et ce qu’elle doit. En général, le bilan comptable est réalisé pour la clôture des comptes de l’entreprise ou lors d’une situation intermédiaire.

Le bilan comptable d’une entreprise

Le bilan comptable est un tableau indispensable à la gestion de l’entreprise. Il fait d’ailleurs partie des éléments obligatoirement présentés dans les comptes annuels (liasse fiscale), tout comme le compte de résultat, les annexes...

Le compte de résultat et le bilan comptable d’une entreprise

Quand le bilan comptable montre le patrimoine de l’entreprise, le compte de résultat quant à lui montre son modèle économique : ses différentes charges et son chiffre d’affaires. Bilan comptable et compte de résultat se complètent dans la présentation des comptes annuels.

Structure détaillée du bilan comptable

Le bilan comptable comporte deux colonnes : l’actif (à gauche) et le passif (à droite).

L’actif du bilan comptable

L’actif du bilan comptable répertorie ce que possède l’entreprise, les éléments de son patrimoine : ses biens immobilisés, mais aussi ses créances envers des tiers. Les éléments de l’actif sont classés de haut en bas. On y trouve :

  • en haut : l’actif immobilisé, soit les investissements réalisés pour exploiter l’activité (machines, biens, terrains, titres...)*
  • en bas : l’actif circulant, soit les éléments que détient l’entreprise à court ou moyen terme. Ces éléments ne sont pas destinés à rester durablement dans le patrimoine de l’entreprise, mais une fois sortis, ils génèreront des liquidités et augmenteront sa valeur (stocks, créances, comptes bancaires, caisse...).

Conclusion : les éléments de l’actif sont classés du plus stable au plus liquide.

* En détail, l’actif immobilisé est répertorié de haut en bas comme suit :

  • les immobilisations immatérielles (brevet, marque, fonds de commerce...)
  • les immobilisations matérielles (machine, outillage, matériel informatique...)
  • les immobilisations financières (titres et possessions financières)

Le passif du bilan comptable

Le passif du bilan comptable renseigne sur les dettes de l’entreprise, les créanciers et avant droits qu’elle mobilise pour financer son cycle d’exploitation. Les éléments du passif sont classés de haut en bas. On y trouve :

  • en haut : les capitaux propres, soit les apports des associés au capital de la société, les bénéfices non distribués de l’entreprise, le résultat de l’exercice. Ces éléments représentent effectivement une dette pour l’entreprise puisqu’ils sont destinés, à terme, à rémunérer les associés,
  • en bas : les autres dettes de l’entreprise comme les provisions pour risques et charges, les dettes fournisseur, les dettes sociales et fiscales, les apports en comptes courants, les sommes dues aux banques...

En conclusion, les éléments du passif du bilan sont classés de haut en bas en fonction de leur durée, c’est-à-dire de la dette la plus longue (capital social) à la dette à plus courte échéance (en général, dettes fournisseur, mais cela dépend des créanciers de l’entreprise).

Le bilan comptable doit être équilibré

Le bilan comptable doit être équilibré, c’est-à-dire que le niveau de l’actif doit correspondre au niveau du passif. Pour illustrer ce mécanisme, prenons pour exemple l’entreprise qui réalise un bénéfice. Elle augmente alors son niveau d’actif, mais également son niveau de passif puisque ce bénéfice devient une dette de la société envers ses associés (capital social).  Autre exemple, les liquidités obtenues (actif circulant) grâce à un prêt bancaire à court terme représentent également une dette pour l’entreprise puisqu’elle devra rembourser ces sommes, etc.

Comment lire un bilan comptable ?

Nous l’avons vu, le bilan comptable se lit de gauche à droite (colonne actif et passif), mais surtout de haut en bas. Les éléments de l’actif sont classés du plus stable au plus liquide. Les éléments du passif sont classés par ordre d’échéance, de la dette à plus long terme à la dette à plus courte échéance. Ce classement hiérarchisé permet de détecter certains éléments du premier coup d’œil et de se poser des questions quant à la bonne gestion de l’entreprise. Par exemple, un niveau de stocks élevé peut montrer un dysfonctionnement de l’entreprise ou une mauvaise gestion si son secteur d’activité n’en nécessite pas autant ; d’autant qu’un stock conservé trop longtemps est susceptible de se déprécier avec le temps. Le stock est-il ainsi évalué à son prix de vente ? Sera-t-il réellement vendu à ce prix ?

Un autre exemple, si le niveau des créances client est élevé, le lecteur est en droit de se demander pourquoi l’entreprise enregistre une telle défaillance. De plus, ces créances client inscrites à l’actif du bilan sont-elles compensées par des provisions pour risques au passif du bilan ? Les annexes fournies en complément au sein des comptes annuels de l’entreprise permettent une lecture approfondie. On y trouve par exemple le détail des échéances présentées au passif du bilan comptable, le détail des immobilisations...

Les indicateurs du bilan comptable

Certains indicateurs ressortent du bilan comptable.

Le taux d’endettement

Le taux d’endettement est calculé à partir du bilan : dettes financières / capitaux propres. Un taux d’endettement élevé montre une entreprise dépendante de ses partenaires financiers et, selon son le niveau de son bénéfice net, des difficultés à maintenir le modèle économique.

Le fonds de roulement

Le fonds de roulement est calculé à partir du bilan : (capitaux propres / capitaux empruntés à moyen et long terme) – actif immobilisé. Un fonds de roulement négatif montre une entreprise sous-capitalisée qui rencontrera sûrement des difficultés de trésorerie.

Le besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement est calculé ainsi : (Stock + Créances client) – Dettes fournisseur, fiscales et sociales. Un besoin en fonds de roulement positif montre que l’entreprise ne dispose pas de suffisamment de ressources pour financer son activité.

À quoi sert le bilan comptable

Le bilan comptable montre la stratégie financière de l’entreprise, son mode de gestion, son taux d’endettement... et au final, sa santé financière !

Le bilan financier vs le bilan comptable

Le bilan comptable est le tableau tel qu’il doit être représenté dans les comptes annuels de l’entreprise. Le bilan financier quant à lui reprend les mêmes éléments que le bilan comptable, mais ses éléments sont réorganisés par échéance d’exigibilité de l’actif et du passif. Le bilan financier est souvent demandé par les banques en vue de vérifier la capacité de remboursement de l’entreprise.

Le bilan fonctionnel

Idem, le bilan fonctionnel reprend les éléments du bilan comptable en les réorganisant par fonction / utilité pour l’entreprise (pour le financement du cycle d’exploitation, pour l’investissement dans de nouvelles immobilisations, pour le remboursement des dettes...). Dans un bilan fonctionnel, les comptes « actif » et « passif » sont remplacés par les termes « emplois » et « ressources ».

L-Expert-
Comptable.com
vous simplifie la vie

Nous contacter