Qu'est-ce que le « haut de bilan » ? Définition, éléments et opérations

L'article en brefComprendre le "haut de bilan" est essentiel pour saisir les mécanismes financiers qui soutiennent la stratégie à long terme d'une entreprise. Ce concept, qui trouve sa place dans la partie supérieure du bilan, englobe les fonds propres, les dettes à long terme, et les financements de même durée, représentant ainsi les ressources et emplois durables. Les opérations de haut de bilan, telles que les augmentations de capital ou les fusions-acquisitions, jouent un rôle crucial dans le financement des acquisitions externes, le soutien à la croissance interne, ou encore la restructuration de l'entreprise. Cet article dévoile les rouages du haut de bilan, une composante fondamentale pour qui souhaite comprendre les stratégies financières à long terme des entreprises.

Au cœur de la gestion d'une entreprise, le "haut de bilan" révèle l'allocation des ressources stables telles que les immobilisations (incorporelles, corporelles et financières) et le financement à travers les capitaux propres et les dettes à long terme. Cette partie du bilan, par opposition au "bas de bilan" plus liquide, met en lumière les engagements durables d'une entreprise envers son outil de travail et sa capacité à se développer sur le long terme. À travers des exemples précis d'opérations de haut de bilan, l'article illustre comment ces démarches stratégiques permettent de repositionner l'entreprise, financer des investissements significatifs ou encore ajuster sa structure de capital. Une lecture incontournable pour ceux qui cherchent à approfondir leur compréhension de la finance d'entreprise.
Temps de lecture : 3minDate de publication : 14/10/2010Dernière mise à jour : 12/03/2024
Confier votre comptabilité à L-Expert-Comptable.comParler à un conseiller
Ecrit par Guillaume DELEMARLEExpert-comptable chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Qu'est-ce que le « haut de bilan » Définition, éléments et opérations

Vous commencez à peine à comprendre ce qu'est un bilan que vous entendez déjà votre banquier vous parler de « haut de bilan » et de « bas de bilan ». Ce n'est pas une stratégie de sa part pour vous déstabiliser, ce sont bien des termes employés de façon généralisée en comptabilité. Cela correspond aux différentes parties du bilan (les parties supérieure et inférieure).
Alors si vous voulez comprendre ce qu'est le « haut de bilan » cet article est fait pour vous.

 

La définition du « haut de bilan »

Le terme "haut de bilan" est issu de la présentation réelle du bilan qui fait apparaître en haut du bilan, les emplois et les ressources à long terme de l'entreprise que sont les fonds propres, les dettes à long terme et les financements sur le long terme.
On parle couramment de « haut de bilan » lorsque l'on désigne les éléments à long terme qui constituent le bilan et ce, que ce soit à l'actif ou au passif. On dit également que le « haut de bilan » est composé d'éléments solides alors que le « bas de bilan » est composé d'éléments plus liquides (Trésorerie). Le haut de bilan correspond aux postes comptables liés au financement à long terme des sociétés, aux comptes d'actifs et de passif qui constituent les ressources et les emplois durables d'une entreprise. Au sein du haut de bilan, les ressources durables sont essentiellement les fonds propres et l'endettement à moyen terme et à long terme, tandis que les emplois durables sont :

  • les immobilisations incorporelles,
  • les immobilisations corporelles
  • les immobilisations financières.

Plus largement, cette expression « opérations de haut de bilan » désigne également les stratégies d'ingénierie financière sur le long terme que mettent en place les entreprises et qui permettent, par exemple, de réaliser : des augmentations de capital, des fusions acquisitions, des émissions d'obligations ou encore des restructurations de dettes.

Pour résumer, ce qu'il faut retenir de la définition du « haut de bilan », ce sont les éléments situés dans la partie supérieure du bilan, donc les éléments solides orientés sur le long terme.

A lire également : Comment lire son bilan?

 

Les éléments du « haut de bilan »

Ce sont les emplois et ressources stables liés à l'outil de travail, on retrouve toute la partie immobilisée à l'actif que peuvent être terrain, équipement ou usine (immobilisations) et les ressources stables au passif que sont les capitaux propres et les dettes à plus d'un an.

 

L'actif et le passif

Le haut de bilan correspond aux comptes d'actifs et de passifs qui regroupent les ressources et les emplois d'une entreprise sur la durée. Les emplois durables sont constitués par les actifs appartenant à une entreprise et destinés à rester de façon durable en sa possession. Parmi eux, il y a les immobilisations incorporelles (brevets, licences, fonds de commerce, etc.), les immobilisations corporelles (terrains, bâtiments, véhicules, etc.) et les immobilisations financières (participations dans d'autres sociétés, dépôts, cautions, etc).

À noter : Les opérations de bas de bilan, inversement, concernent surtout les opérations liées à l'endettement.

Lire l'article Qu'est-ce que l'actif immobilisé? 

 

« Haut de bilan » et gestion de son activité

L'expression « opérations de haut de bilan » est parfois employée pour les augmentations de capital. En effet, nous avons vu plus haut que le Capital Social se situait dans la partie supérieure du bilan, c'est donc la partie du bilan qui intéresse les « raideurs » lors d'opérations de fusion/acquisition.

Dans la gestion de votre activité, le « haut de bilan » correspond aux investissements que vous souhaitez effectuer et aux moyens dont vous disposez pour les financer : autofinancement ou recours à l'emprunt.

 

Les opérations de haut de bilan

Les opérations de haut de bilan sont un ensemble de techniques qui servent à refinancer l'actif ou à céder une partie de l'entreprise afin d'organiser un repositionnement stratégique.

Ces opérations de haut bilan sont effectuées, par exemple, dans le but de financer une acquisition externe, d'investir pour emballer la croissance interne d'une société ou bien tout simplement de reclasser des titres qu'un actionnaire souhaite céder.

En d'autres termes, les opérations de haut de bilan concernent principalement des opérations relatives aux immobilisations corporelles, incorporelles et financières (actif) ou aux capitaux propres (passif).

Parmi les principales opérations qui figurent sur le haut bilan comptable, on relève :

  • Les prises de participations dans le capital d'autres sociétés :

Les opérations de prises de participations ont notamment comme conséquence d'augmenter les immobilisations financières sur le long terme ainsi que les investissements (ou immobilisations corporelles). Ces immobilisations donnent à une entreprise l'opportunité de s'armer de nouveaux moyens de production.

On relève également parmi les principales opérations au sein du haut de bilan comptable :

  • Les augmentations de capital :

Ces opérations d'augmentations de capital donnent à l'entreprise l'assurance d'un financement, grâce à l'émission de nouveaux moyens de financement sous différentes modalités (modalité numéraire, apport d'actifs, bons de souscription d'actions, etc).

  • La réduction de capital :

Cette opération consiste à réduire le montant des capitaux propres au-delà de la distribution normale de dividendes. Il est important de noter qu'une réduction de capital peut également être provoquée par les pertes qu'a subies une entreprise, et que dans ce cas l'entreprise en question se voit obligée de répercuter sur son capital social.

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.