Faire un bilan comptable soi-même

Mis à jour le 11/07/2017

Le bilan comptable est un tableau qui synthétise le patrimoine de l’entreprise à un instant donné (son actif et son passif). Il est obligatoire de faire un bilan à la clôture de l’exercice (comptes annuels). Pour faire un bilan soi-même, vous devrez identifier dans votre comptabilité les éléments de l’actif (ce que l’entreprise possède) et les éléments du passif (ce que l’entreprise doit). Pour faire votre bilan comptable rapidement, vous pouvez utiliser un tableur Excel, mais le plus simple est encore de vous procurer un logiciel de comptabilité capable de produire le bilan comptable. 

Faire soi-même son bilan comptable, sur Excel par exemple, nécessite des connaissances pointues en comptabilité. Vous devrez classer puis évaluer les écritures comptables en fonction de l’actif (ce que l’entreprise possède) et du passif (ce que l’entreprise doit).

Classer les éléments de l’actif et du passif

L’actif du bilan

L’actif du bilan comptable répertorie les éléments du patrimoine de l’entreprise.

Pour faire votre bilan comptable d’entreprise, vous devrez classer les éléments de l’actif dans un tableau, de haut en bas, représentant les éléments du plus stable au plus liquide.

On retrouve à l’actif du bilan deux catégories d’actifs :

  • En haut, l’actif immobilisé (ou actif non courant) comprend l’ensemble des biens destinés à être conservés de façon durable par une entreprise - immobilisations incorporelles (brevet, marque, fonds de commerce, ...), immobilisations corporelles (machine, outillage, matériel informatique, ...), immobilisations financières (titres et possessions financières).
  • En bas, l’actif circulant regroupe l’ensemble des éléments que détient l’entreprise à court ou moyen terme. Ces éléments ne sont pas destinés à rester durablement dans le patrimoine de l’entreprise. Ils sont généralement détenus en vue de leur revente (afin de générer des liquidités) ou d’être consommés dans l’activité de production (gain de valeur) – stocks et en-cours, créances (clients, fiscales, sociales), trésorerie et liquidités (comptes bancaires, valeurs en caisse, valeurs mobilières de placement, ...).

Le passif du bilan

Le passif du bilan comptable regroupe l’ensemble des ressources qui permettent de financer les éléments de l’actif.

Pour faire votre bilan comptable d’entreprise, vous devrez classer les éléments du passif de haut en bas, par degré d’exigibilité.

La dette dont l‘échéance est la plus proche (en général les dettes fournisseurs, mais cela dépend des créanciers de l’entreprise) se retrouve en bas du passif alors que celles dont l’exigibilité est à plus long terme se situent en haut.

On retrouve au passif du bilan deux catégories de passifs :

  • En haut, les capitaux propres regroupent les apports des associés au capital de la société, les bénéfices non distribués de l’entreprise, le résultat de l’exercice (ces éléments représentent effectivement une dette pour l’entreprise puisqu’ils sont destinés, à terme, à rémunérer les associés).
  • En bas, le passif circulant (ou les autres dettes) correspond à l’ensemble des dettes de l’entreprise comme les provisions pour risques et charges (couvrant les risques inhérents à l’activité et les charges dont le montant est incertain), les dettes fournisseurs, les dettes sociales et fiscales, les apports en comptes courants, les sommes dues aux banques...

Ainsi, pour faire votre bilan rapidement (sur Excel, par exemple), vous réalisez un tableau à deux parties reprenant :

  • à gauche les éléments classés de l’actif de l’entreprise
  • à droite les éléments classés du passif de l’entreprise.

Equilibre du bilan comptable

Un bilan comptable est équilibré : le total de l’actif est toujours égal au total du passif.

Pour illustrer ce mécanisme, prenons pour exemple l’entreprise qui réalise un bénéfice. Elle augmente alors son niveau d’actif, mais également son niveau de passif puisque ce bénéfice devient une dette de la société envers ses associés (capital social). Autre exemple, les liquidités obtenues (actif circulant) grâce à un prêt bancaire à court terme représentent également une dette pour l’entreprise puisqu’elle devra rembourser ces sommes, etc.

Ainsi, si vous n’obtenez pas l’équilibre après avoir fait votre bilan comptable vous-même, vous savez que vous vous êtes trompés.

Faire un bilan rapidement : les supports à utiliser

Vous pouvez utiliser un tableur de type Excel pour faire votre bilan rapidement. Le mieux est d’utiliser un logiciel de comptabilité incluant la production automatique du bilan de votre entreprise, à partir des différentes écritures comptables saisies.

Produire son bilan fonctionnel et financier à partir du bilan comptable

Faire un bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel reprend les éléments du bilan comptable en les réorganisant par fonction (investissement, financement, exploitation et hors exploitation).

Si vous faites vous-même le bilan fonctionnel de votre entreprise, vous analysez alors en détail sa structure financière. Dans ce contexte, l’actif du bilan est appelé « emplois » et le passif du bilan est appelé « ressources ». Ne vous y trompez pas en réalisant votre bilan rapidement sur Excel !

Faire un bilan financier

Si vous voulez faire un bilan financier rapidement, sachez que ce tableau reprend les mêmes éléments que le bilan comptable, mais les éléments de l’actif sont reclassés suivant un critère de liquidité et ceux du passif selon leur exigibilité. Le bilan financier donne ainsi une vision claire de la capacité de l’entreprise à régler ses dettes avec ses actifs. Il permet d’apprécier sa solvabilité.

Rappel : définition du bilan comptable

Le bilan comptable est un tableau qui synthétise ce que possède et ce que doit une entreprise à un moment donné de son existence, généralement la clôture de l’année comptable. Le bilan comptable fait partie des documents à présenter dans les comptes annuels de l’entreprise, tout comme le compte de résultat et l’annexe légale. Le bilan comptable est également un élément clé de la liasse fiscale que l’entreprise doit produire une fois par an à destination de l’administration fiscale, pour lui permettre de calculer son impôt.

Faire un bilan comptable à l’issue de l’exercice : intérêt

Outre le caractère obligatoire du bilan comptable, celui-ci est un état financier indispensable au pilotage et à la gestion de l’entreprise.

L’analyse du bilan permet d’apprécier sa situation financière. Une lecture rapide du bilan permet effectivement de détecter ce que possède une entreprise, la valeur de ses biens et de ses stocks, mais aussi la manière dont elle finance les investissements nécessaires à son cycle d’exploitation (emprunts bancaires, apports au capital...). Les données issues du bilan permettent de calculer des ratios clés, comme le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) de l’entreprise ou encore son taux d’endettement.

Ces informations sont très intéressantes dans le cadre d’une cession, par exemple, afin de donner une valeur financière à la structure. De manière générale, le bilan montre la politique et la santé financière de l’entreprise, à court, moyen et long terme.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici