Passif du bilan : capitaux propres, provisions pour risques et charges, dettes

Mis à jour le 15/10/21

En comptabilité , le passif du bilan est la partie du bilan comptable qui regroupe à la fois les dettes de l'entreprise mais également ses capitaux propres et ses provisions pour risques et charges. Dans ce sens, on peut dire que le passif du bilan met en évidence les dettes qu’une société possède auprès des tiers mais aussi de ses différents actionnaires.

Sommaire

Rappel : qu’est-ce qu’un bilan comptable ?

 

Réaliser un bilan comptable est un exercice obligatoire pour la quasi-totalité des entreprises. Il est indispensable de par sa mise en lumière de la structure financière de votre entreprise et des enjeux élevés auxquels il répond (rémunération, dividendes, endettement, trésorerie nette, etc.)

 

 

Qu’il s’agisse d’un bilan simplifié ou d’un bilan développé selon la situation de votre entreprise, l’élaborer aux côtés d’un expert-comptable sécurisera votre gestion financière et représentera un gain de temps précieux à vos yeux.

 

 

Rappel : quel est l’intérêt de savoir lire un bilan comptable ?

 

 

Savoir comment lire et analyser un bilan comptable représente une compétence indispensable pour tout professionnel souhaitant juger de l’état de la santé financière de son entreprise. En effet, afin de pouvoir prendre des décisions importantes dans le but de préserver l’état de son entreprise, il n’est pas suffisant de savoir faire un bilan ni de savoir globalement de quoi il s’agit.

 

 

Effectivement, de nos jours, il est tout à fait nécessaire d’être en capacité de lire un bilan financier afin de pouvoir en tirer les informations pertinentes et précises sur la situation financière de son entreprise au cours d’un exercice comptable.

 

 

Ainsi, lire et comprendre un simple bilan peut à première vue paraître relativement complexe mais ce document comptable ne correspond tout simplement qu’à une retranscription de la vie d’une entreprise à un instant donné que l’on va analyser. Autrement dit, le bilan est donc une photographie du patrimoine de l’entreprise à un instant T.

 

 

Le passif du bilan : composition

 

 

Afin de pouvoir équilibrer le bilan, il est primordial de connaître les postes dégagés dans le passif à une période donnée afin de pouvoir correctement l’analyser. C’est la raison pour laquelle nous nous intéresserons à ce qu’une société doit comme ressources financières, c’est-à-dire à son passif.

 

 

Le passif du bilan regroupe en effet l'ensemble des ressources à la disposition de l'entreprise. Comme l’actif, il est lui-même scindé en deux parties : le haut du bilan et le bas du bilan. Au passif, on retrouve dans le haut du bilan les capitaux propres de l'entreprise et dans le bas ses provisions pour risques et charges ainsi que les dettes qu’elle a contractées.

 

 

Le passif du bilan : les capitaux propres

 

 

Les capitaux propres contiennent les ressources stables à long terme que l’entreprise doit à ses associés. Ces capitaux font partie du passif du bilan et correspondent à 3 ressources clefs :

 

 

  1. Le capital social

 

 

Il correspond à l’argent apporté par les actionnaires lors de la création de l’entreprise . On peut ainsi dire qu’il est composé des apports des créateurs de la société.

 

 

  1. Les réserves de l’entreprises

 

 

Les réserves de l’entreprise sont les résultats des années précédentes non-distribués aux actionnaires. Autrement dit, il s’agit de la partie des bénéfices non distribués à l'entreprise ou au créateur. Elles servent ainsi à développer l’entreprise.

 

 

  1. Le résultat net

 

 

Enfin, le résultat net, correspond à la différence entre les produits et les charges de l'exercice. Il permet à l’entreprise d’équilibrer son bilan et donc de faire en sorte que le total de son actif soit égal au total de son passif. Notons cependant que le résultat peut ainsi être un bénéfice ou une perte.

 

 

Le résultat net se calcule de la façon suivante au bilan :

 

Résultat = Actif-Passif

 

Par ailleurs, nous pouvons également souligner que peu importe qu’il s’agisse d’un bénéfice ou d’une perte, le résultat s'inscrit toujours au passif du bilan comptable. Cela s’explique par le fait que le résultat est une dette de l’entreprise envers ses associés.

 

 

  1. Remarques

 

 

Les comptes du bilan ne sont jamais remis à zéro d’une année sur l’autre car le patrimoine ne disparaît pas de la sorte.

 

 

Nous pouvons également noter que les capitaux propres d’une société ne peuvent être inférieurs à la moitié du capital social.

 

 

Lire l'article Qu'est-ce que les capitaux propres ?

 

 

Le passif du bilan : les provisions pour risques et charges

 

 

Les provisions pour risques et charges servent à comptabiliser, c’est-à-dire à faire apparaître dans les comptes un fait futur tel qu’une charge. Attention toutefois, ce fait ne pourra apparaître que si son montant est estimable de manière précise et fiable, mais aussi selon la (forte) probabilité de la réalisation de cet événement.

 

 

Exemple : dans le cadre d’un procès pour licenciement, une société pourra mettre en provisions pour risques et charges le montant prévisionnel des indemnités qu’elle pourra être amenée à payer si elle perd ce procès face au plaignant.

 

 

Par ailleurs, il est important de souligner qu’au moment de l'établissement du bilan, l'entreprise doit donner une image la plus fidèle possible des comptes annuels de ses provisions pour risques et de ses provisions pour charges :

 

 

  1. Les provisions pour risques

 

 

Il s'agit de prendre en considération l'ensemble des clients douteux qui ne régleront pas leurs créances... Cette information doit donc apparaître dans le passif du bilan. Il est ainsi indispensable, tout au long de la vie de l'entreprise de porter une attention constante sur vos partenaires de travail afin d’éviter de trop grandes pertes pécuniaires.

 

 

  1. Les provisions pour charges

 

 

Ces dernières correspondent aux provisions établies au moment de la clôture du bilan (si vous avez par exemple prévu de réaliser des travaux).

 

 

 

 

Le passif du bilan : les dettes de l’entreprise

 

 

 

 

Pour finir, la dernière partie du bilan comptable concerne pour sa part l’argent que l’entreprise doit à ses divers partenaires, c’est-à-dire ses dettes. Elles peuvent être soit de natures financières et correspondre ainsi par exemple à un emprunt par exemple, soit être d’exploitation.

 

 

Les dettes constituent les ressources de l'entreprise. Le passif du bilan distingue les dettes à court terme (moins d'un an), les dettes à moyen long termes (emprunt auprès d’un banquier), ou encore les dettes d'exploitation (fournisseurs, TVA, salaires ...).

 

 

Par ailleurs, notons également qu’il existe quatre types de dettes d’exploitation : les dettes fournisseurs, les dettes sociales, les dettes fiscales ainsi que les dettes sur immobilisation.

 

 

  1. Les dettes fournisseurs

 

 

Elles correspondent à l’argent que la société doit à ses fournisseurs (services, marchandises, matières premières, …).

 

 

  1. Les dettes sociales

 

 

Les dettes sociales peuvent correspondre à deux éléments distincts.

 

Elles peuvent soit être :

  • de l’argent que l’entreprise doit à la sécurité sociale française, telles que des cotisations sociales qui doivent encore être réglées ;

  • soit être une somme qu’elle doit à son personnel (ex : salaires à payer).

 

  1. Les dettes fiscales

 

 

Elles correspondent à de l’argent que l’entreprise doit à l’État (dans le cadre des impôts par exemple).

 

 

  1. Les dettes sur immobilisation

 

 

Enfin, il peut également s’agir des dettes sur immobilisations. Ces dernières correspondent à de l’argent dû par une société à ses fournisseurs d’immobilisations.

 

 


À noter : Le passif du bilan n'est donc pas la partie obscure de l'entreprise. Au contraire, le passif du bilan regroupe l'ensemble des ressources disponibles de cette dernière.

 

 

L'actif du bilan : en quoi est-il complémentaire du passif ?

 

 

Le bilan peut être représenté de façon schématique en tenant compte de deux grandes catégories : le passif que nous avons déjà abordé et qui correspond aux ressources et l’actif, qui correspond aux emplois stables.

 

 

La lecture et l’analyse groupée des informations figurant à l’actif et au passif permettront entre autres au chef d’entreprise de savoir si sa société est trop endettée, si elle est performante, si elle est en croissance, mais aussi si elle court des risques par exemple…

 

 

Ainsi, lire l’intégralité du haut du bilan : le passif et l’actif immobilisé vous permettra par exemple de calculer votre fonds de roulement et d’en savoir plus sur la stabilité financière de votre société.

 

 

Par ailleurs, l’actif circulant et les dettes (passif du bilan) se complètent de la même manière dans la compréhension du bas du bilan. C’est la différence entre les ressources et les besoins d’exploitations qui permettront de calculer le BFR (besoin en fonds de roulement) de l’entreprise.

 

 

À lire aussi : Qu'est-ce que l'actif du bilan ?

 

 

 

Comment nous pouvons vous aider :

 

 

 

Nous le savons, être chef d'entreprise peut parfois s'avérer pour le moins complexe: plusieurs étapes, les allers-retours avec l'administration, l'analyse du bilan, penser à tout, faire les bons choix afin de pérenniser votre activité , etc. Mais bonne nouvelle! Il est possible (et recommandé) de se faire accompagner facilement dans votre gestion d'entreprise par des professionnels experts-comptables.

 

 

L-Expert-comptable.com peut ainsi vous aider à lire votre bilan comptable, comprendre votre structure financière, vos besoins de financement et votre taux d'endettement par exemple. Vous avez un doute quant au changement de votre statut juridique? Dans vos démarches de création d'entreprise? Posez-nous la question, notre équipe sera ravie de vous aider. Pour cela, il vous suffit de nous contacter.

 

Image
benjamin-bernard-expert-comptable

Benjamin BERNARD

Accompagnement des entrepreneurs en gestion d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

Sa spécialisation, les déclarations comptables et ficales ! Sa rigueur et son humour vif en font un collaborateur d'exception

Articles similaires