Bilan d'entreprise: définition, intérêts, modèles

Le bilan d’une entreprise est un tableau qui montre sa situation patrimoniale à un instant T, en général la clôture des comptes. ​Il montre ce que l’entreprise possède (actif) et ce qu’elle doit (passif), soit les ressources mobilisées pour financer son actif (emprunts, capital social…). Le bilan comptable est le tableau le plus courant. Il existe aussi le bilan prévisionnel en création d’entreprise, le bilan fonctionnel, le bilan financier. Ces deux tableaux se basent sur le bilan comptable, mais classent les éléments différemment de manière à appuyer une situation financière spécifique.

Définition du bilan comptable

Par définition le bilan d’une entreprise est un tableau qui représente sa situation patrimoniale à un instant T en général à la clôture de son exercice. On dit souvent que le bilan est la photographie d’une entreprise. Il fait partie des tableaux qui composent les comptes annuels de l’entreprise au sein de la liasse fiscale (compte de résultat, bilan, annexes, etc.).

La comptabilité d'entreprise est une activité qui répertorie, classe, ou comptabilise comme son nom l'indique, la création de richesse à laquelle se voue une entreprise. Le bilan est un tableau à quatre quadrants: actif immobilisé, actif circulant, dettes à long termes et dettes à court terme.

Un bilan comptable est un modèle structuré grâce au plan comptable général. C'est une représentation de ce qu'est l'entreprise, il se trouve que celui-ci est le plus connu et plus répandu mais on pourrait très bien imaginer que vous-même selon les indicateurs que vous aimeriez dégager puissiez créer votre propre "tableau" de synthèse. Chaque entrepreneur se doit selon son secteur d'activité et business model de définir son tableau de bord composé d'indicateurs personnalisés (indicateurs financiers ou opérationnels).

Pourquoi fait-on un bilan comptable ?

Le bilan de l’entreprise répertorie son patrimoine, c’est-à-dire qu’il renseigne sur ce que l’entreprise possède et sur ce qu’elle doit. Il permet de donner une valeur financière à la structure. Vous pouvez procéder à une lecture rapide et simplifiée du bilan pour en tirer quelques données indispensables au pilotage et à la gestion de l’entreprise. Pour une entreprise qui produit du carrelage en céramique, on peut par exemple voir qu’elle possède un parc de fours à céramique d’une valeur de 40 000 euros, qu’elle finance son activité par un emprunt bancaire à hauteur de 60 000 euros, que la valeur de son stock s’élève à 10 000 euros, etc. Ces informations sont très intéressantes dans le cadre d’une cession par exemple.

Le gérant de l'entreprise a l'obligation de dresser un bilan au moins une fois par an et de l'envoyer à son centre des impôts. Le bilan comptable au-delà de l'obligation est un document qu'il faut savoir lire et établir régulièrement, il permet de répondre à la question : ou en suis-je dans ma gestion ? Afin d'avoir une vue complète au sujet de la santé de l'entreprise, il faudrait compléter le bilan de deux autres documents, à savoir :

Un investisseur ou un associé qui déléguerait la gestion de l'entreprise au gérant pourra rapidement en consultant ces documents apprécier la sécurité et la rentabilité de son investissement.

Structure du bilan : le bilan comptable

Le bilan d’une entreprise, appelé plus précisément bilan comptable, se compose de deux colonnes : l’actif (à gauche) et le passif (à droite). L’actif du bilan liste les éléments que possède l’entreprise (l’ensemble de ses biens et de ses créances). Le passif renseigne sur les créanciers/ayants droit que l’entreprise mobilise pour financer son activité ("à qui appartient quoi et à hauteur de combien" : associés, banques, fournisseurs).

Composition du bilan comptable d'une entreprise

Un bilan comptable, outre les colonnes « actif » et « passif », se lit de haut en bas. Les éléments de l’actif sont classés du plus stable au plus liquide. Le bilan comptable peut être analysé d’après les 4 blocs suivants :

ACTIF IMMOBLISE

Ensemble des immobilisations nécessaires à l’activité de l’entreprise (machines, outils de production, titres)

CAPITAUX PROPRES

Capital social et réserves (qui sont des dettes vis-à-vis des associés)

ACTIF CIRCULANT

Ensemble des actifs détenus par l’entreprise et destinés à ne pas y rester durablement (stocks, créances, caisse, comptes bancaires) 

AUTRES DETTES

Obligations à l’égard des tiers engendrant une sortie certaine de cash (emprunts bancaires, dettes fournisseurs, dettes fiscales, dettes sociales…).

TOTAL ACTIF TOTAL PASSIF

Un bilan est toujours équilibré. Le total de l’actif est égal au total du passif.

Bilan d’entreprise : différents modèles

Il existe plusieurs grilles de lecture du bilan d’une entreprise et surtout, plusieurs manières d’organiser ce tableau : selon le contexte, l’interlocuteur visé et les informations prépondérantes à mettre en avant à travers sa lecture. Ainsi, on pourra construire :

Qu’est-ce qu’un bilan comptable ?

Nous l’avons vu, le bilan comptable est le tableau évoqué ci-dessus, car il est le plus usuel. Le bilan comptable d’une entreprise est le bilan tel qu’il doit être présenté dans les comptes annuels, en vertu des définitions fournies dans la liasse fiscale. Le bilan comptable de l’entreprise sert de base pour réaliser le bilan financier et le bilan fonctionnel.

Qu’est-ce qu’un bilan financier ?

Le bilan financier reprend les informations du bilan comptable, mais la présentation du tableau est réorganisée de manière à classer les comptes par échéance, en fonction du degré de liquidité de l’actif et du degré d’exigibilité du passif. Il montre en un clin d’œil la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes par ses actifs. Le bilan financier est demandé par les banques en vue d’un prêt.

Qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel ?

Le bilan fonctionnel reprend les données du bilan comptable et les réorganise. Dans un bilan fonctionnel, les éléments de l’actif et du passif sont appelés « emplois » et « ressources ». Ils sont en fait classés par fonction pour l’entreprise (financement, investissement, exploitation). Le bilan fonctionnel met en avant la structure financière de l’entreprise. Il permet de calculer son fonds de roulement, son besoin en fonds de roulement et d’en tirer une analyse sur la santé financière de l’entreprise. Par exemple, si le fonds de roulement est négatif, cela signifie que l’entreprise n’est pas autofinancée, qu’elle est obligée de recourir à l’emprunt bancaire pour financer son cycle d’exploitation, ce qui est une situation risquée. Si le besoin en fonds de roulement est positif, cela signifie que l’entreprise est dans une bonne situation financière, car les dettes fournisseurs sont supérieures aux créances et au stock.

Qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel ?

Un bilan prévisionnel est un bilan comptable anticipé. Il sera construit dans le cadre d’une création d’entreprise par exemple, dans les prévisions financières du business plan. En général, le bilan prévisionnel est réalisé sur les 3 à 7 clôtures d’exercice à venir, selon le secteur d’activité.

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Newsletter

    Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici