Le but du Business Plan

L'article en bref

Le business plan est presque devenu un incontournable à la création d’entreprise. Ce document présente tout les objectifs fixés par le créateur. Si l'entrepreneur ne souhaite pas forcément en établir un, il peut néanmoins être demandé par les partenaires de la future société (banque, propriétaire des locaux, organismes prêteurs…). Quel est l'utilité d’un business plan ?

Temps de lecture : 6minDernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Emilie NAUDINAccompagnateur de freelances chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Le but du Business Plan

Un seul but à l'élaboration du business plan ?

Il est difficile d'envisager ne vouloir élaborer un business plan que pour une raison unique. Nous allons voir au cours de cet article 4 buts principaux au business plan. Ces objectifs sont communs à tous ceux qui souhaitent établir un tel document. En effet, nous pouvons résumer le business plan à un triple objectif de vision, de prévision et de cadrage.

Quels sont les avantages de lister les objectifs et buts d'un business plan ?

Les étapes du business plan

Si vous désirez lancer une activité professionnelle indépendante sous la forme d’une entreprise, il est quasiment indispensable d’avoir entre vos mains un business plan. En effet, ce précieux document trace point par point l’avenir de votre projet et peut aider à son aboutissement. Le business plan intègre toutes les ressources dont vous disposez et que vous désirez investir dans l’affaire ainsi que les objectifs que vous vous êtes fixés et que vous devez atteindre. Ce document indique les mesures que vous comptez prendre pour faire prospérer votre entreprise, une fois installé et reste donc un indicateur précieux pour les banquiers et divers investisseurs pour votre affaire. Ainsi, vous le comprenez déjà, réaliser un business plan, comporte de nombreux avantages. Tout d’abord, il va vous aider à trouver un financement, car vous allez inscrire sur ce document, tous vos arguments de persuasion pour convaincre les représentants d’organismes financiers à qui vous allez vous adresser. De plus, vous allez le peaufiner, car des éléments vont changer en fonction des options que vous allez choisir comme le nombre de vos futurs collaborateurs, le montant de votre budget, vos divers objectifs, etc. au fur et à mesure, vous devez consulter votre business plan, le contrôler et changer certaines évolutions. Il devient ainsi votre meilleur allié pour mettre au jour, votre projet.

Le business plan est encore une aide précieuse pour le futur markéting afin de cibler au mieux vos vente et vous démarquer des concurrents directs. Il va aussi vous permettre de facilité la gestion de votre future entreprise et ses besoins. Si vous travaillez en équipe, vous saurez ainsi déléguer à la bonne personne le travail lui incombant et le rôle qu’elle doit jouer.

Quel est l'objectif le plus important du business plan ?

Pour créer une entreprise, son futur dirigeant est confronté à un grand nombre de démarches légales et administratives. Pour chacune de ces démarches, il est demandé plusieurs pièces justificatives et des documents relatant le projet professionnel de son début jusqu’à sa concrétisation. L’un des éléments les plus importants est le business plan dont l’objectif principal est de convaincre les financeurs susceptibles d'investir dans votre structure grâce à des éléments chiffres  et étayés.

Les étapes de réalisation du projet devront également figurer dans le documents. Même si certaines phases sont hors de la période chiffrée, savoir mentionner ces étapes afin d'indiquer au lecteur à quelle phase de maturité se trouve la structure est un élément à la fois éclairant et rassurant.

Le chiffre d'affaires ne devra pas simplement être mentionné comme une donnée hors sol. Il faudra être en mesure d'indiquer auprès de qui il sera réalisé, comment les clients seront démarchés, les délais de règlement attendus, bref toutes les informations en lien avec cette donnée essentielle devront soit figurer dans le business plan, soit être connues du porteur de projet en cas de question à ce propos. 

En cas de recours à des salariés ou sous-traitants, le porteur de projet, à travers la rédaction de son business plan va exposer les besoins en termes humains et indiquer les profils dont il souhaitera s'entourer. Le montant de la masse salariale, ou des prestations à régler devra naturellement figurer dans le document, démontrant ainsi que le porteur de projet connaît les coûts applicables dans son secteur.

En matière de présentation, le business plan intègre des tableaux prévisionnels, des prix et les sources de revenus. Il doit montrer que l’étude est viable d’après une étude de marché complète présentant des clients ciblés ainsi que les diverses possibilités d’augmentation du chiffre d’affaires en s’identifiant et en se positionnant face à la concurrence sur le même marché. Pour finir, le business plan indique les montants des fonds à obtenir tout en expliquant aux investisseurs comment ils auront un retour sur investissement. Ce document indispensable doit être exhaustif pour convaincre les partenaires financiers à investir.

1er but du business plan : La vision de l'activité

Si le créateur est généralement très imprégné de son projet et se projette parfaitement dans sa future activité, ses partenaires n'ont pas toujours les mêmes prétentions.

Le premier but du business plan est de leur permettre d'avoir une première vision de l'activité. Cette vision sera possible si le formalisme du business plan est respecté :

  • Une première partie présentant la future activité, l'entrepreneur et la concurrence...
  • Une seconde partie présentant données chiffrées.

Si ce premier but du business plan semble avant tout adressé aux personnes ou organismes extérieurs à l'entreprise, il peut aussi être utile à l'entrepreneur de réaliser un business plan qui pourra ainsi mettre à plat sa vision de la future activité.

Cette structure financière doit être matérialisée pour comprendre rapidement les ressources. Il faut élaborer un tableau nommé le plan de financement qui reste l’un des éléments clés pour les investisseurs. Il récapitule ainsi les ressources, celles apportées par des fonds propres, ainsi que l’endettement financier et la capacité d’autofinancement. Les financiers peuvent ainsi se rendre compte de l’apport en capital, de l’apport en compte courant des associés, mais aussi des emprunts et crédits-bails, etc.

2ème but du business plan : La prévision de l'activité

Il semble très compromis de penser qu'un futur projet est viable et rentable si les hypothèses retenues sont fragiles. Il est important d'anticiper et d'essayer de calculer le seuil de rentabilité qui est le montant de chiffre d’affaires indiquant la façon de faire face aux charges de l’exercice (ou d’avoir un résultat égal à zéro sur le bilan)  Après avoir permis une bonne vision de l'activité, le second but du business plan va être de faire des prévisions de cette activité : ex : pour atteindre le niveau de chiffre d'affaires espéré, va -t- il falloir embaucher du personnel ? De quelles compétences ai-je besoin ? Combien cela va-t-il coûter ?

Le but du business plan dans un second temps va être de pouvoir faire des prévisions les plus précises et réalistes possibles de la future activité. Il est important de pouvoir justifier les hypothèses retenues et faire preuve de retenue afin de garder une marge de manoeuvre en cas de besoin. Par exemple, on se gardera d'augmenter le chiffre d'affaires qui était initialement prévu si cela aboutit à générer une perte prévisionnelle. Mieux vaut reprendre sa copie dans son intégralité plutôt que de changer un seuil curseur, sans que cela ne reflète une réalité possible.

3ème but du business plan : Le cadrage de l'activité

Une fois que votre business plan contient une stratégie permettant d'atteindre un objectif fixé et défini, le 3ème but est de cadrer votre activité.
Ce 3ème objectif du business plan est intimement lié aux 2 premiers : il va chercher à vérifier que les aspects « vision » et « prévision » sont en adéquation. En effet il faut savoir si les prévisions faites correspondent à la vision que vous avez de l'activité : par exemple, étant donné le lieu de ma future activité et la clientèle ciblée sur ce lieu, mon chiffre d'affaires est - il raisonnablement évalué ?

Le but du business plan va donc être de cadrer l'activité, c'est-à-dire de pouvoir apporter des modifications aux prévisions initiales afin d'être le plus réaliste possible. Il ne faut toutefois pas confondre le business plan avec l'étude de marché. En effet, l'étude se fait avant le plan d'affaires, elle permet d'évaluer l'environnement futur de l'entreprise. On ne peut pas faire un business plan sans avoir effectuer une étude de marché au préalable.

Finalement, ces 3 buts du business plan répondent à un but unique final : se rassurer soi - même ou rassurer ses partenaires sur la viabilité du projet que l'on souhaite créer.
Un business plan rassurera d'autant plus lorsque les éléments présentés sont précis, et montrent que le projet est viable.

4ème but du business plan : donner confiance aux investisseurs

Le business plan permet dans un premier temps, de convaincre les investisseurs potentiels à libérer des fonds pour investir dans la future entreprise. Pour que le but soit atteint, le business plan doit leur donner confiance et montrer très précisément une valeur ajoutée. Le projet doit donc être cohérent, viable et respecter les équilibres financiers. Ainsi, avec un business plan complet, les futurs investisseurs pourront comprendre clairement son contenu expliquant :

  • Le concept de la future structure
  • La zone géographique la plus pertinente pour exercer l’activité
  • le fonds de commerce
  • Les produits
  • Les services
  • Les différents moyens utilisés pour la communication
  • Le choix de la forme juridique de la future structure
  • La stratégie financière employée

Le business plan est en majeure partie présentée comme un outil de clarification sous forme de rédactionnel, mais une partie intègre les tableaux financiers avec le bilan prévisionnel, le compte de résultat prévisionnel et le budget prévisionnel

Quelles sont les différences entre le business plan et le business modèle ?

Comme défini plus haut, le business plan est un dossier qui permet à une personne de présenter son projet en matière de création d’entreprise. Il indique toutes les études menées sur la future structure dans sa globalité. Le plan de trésorerie est défini pour douze mois et le plan de financement prévisionnel est sur trois années. Le business plan permet d’obtenir un ou plusieurs financements et reste un document complet et utile pour que les financiers et associés puissent se projeter une fois qu’ils sont convaincus de la pérennité de la future entreprise.

Le business model est un dossier décrivant précisément comme la future entreprise va pouvoir gagner de l’argent afin d’être rentable. Il explique ce que l’entreprise va vendre dans quel but, de quelle façon et à quels clients pour arriver à dégager un bénéfice. L’activité doit être détaillée. Le business model répond à toutes les possibilités des offres pouvant être proposées à une clientèle, les moyens mis en œuvre pour y arriver et à la stratégie commerciale. In fine, le business model doit laisser apparaître les recettes et dépenses générées par l’activité de la structure.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.