Quelles aides financières pour créer mon entreprise ?

Mis à jour le 26/06/2018

Pour créer son entreprise, réunir un capital de départ est souvent nécessaire. Il existe différents types de financements qui peuvent vous aider à monter votre business. Voici les principales aides existantes.


Notes: 5 (3 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.666665
Moyenne: 4.7 (3 votes)

Les aides publiques

 

Le prêt à taux zéro et sans garantie Nacre

NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d'Entreprise) accompagne les jeunes, les demandeurs d’emploi, les salariés d’entreprise en procédure de liquidation ou de redressement judiciaire et les moins de 30 ans handicapés pour créer ou reprendre une entreprise. NACRE accompagne le créateur d’entreprise pour présenter son projet, vérifie le plan de financement et peut décerner un prêt à taux 0.

Montant : 1 000 € à 8 000 €

Durée : 1 à 5 ans.

 

ARCE : l’aide de Pôle emploi

Pôle emploi verse 45% des allocations chômage restantes au capital de l’entreprise créée ou reprise par un demandeur d’emploi. La démarche s’effectue auprès de Pôle Emploi en remplissant un dossier ARCE (Aide à la Reprise et à la Création d'Entreprise). Une fois validé, Pôle Emploi vers un premier versement de la moitié de l’aide ARCE et la seconde moitié 6 mois plus tard si le bénéficiaire exerce toujours l’activité pour laquelle l’aide financière a été délivrée.

Montant : 45% du reliquat de vos allocations chômage à la date de début de l'activité

 

Les aides Oseo

Oseo est un établissement public qui a pour mission de soutenir l'innovation et la croissance des PME. L'organisme propose une aide au financement qui peut prendre la forme de subvention, d'avance d'argent, de prêt à taux zéro ou de garanties.

 

L'aide à la création d'entreprise pour les handicapés

Une aide spécifique existe pour les personnes handicapées sans emploi qui voudraient créer leur entreprise. Elle est dispensée par l'Agefiph sous forme de subvention.

Montant : 6 000 € maximum  versés en complément d'un apport minimum de 1 500 €.

 

Le crédit solidaire

Les crédits solidaires peuvent être accordés aux créateurs d'entreprise par l'Association pour le droit à l'initiative économique (ADIE) qui propose des micro-crédits, ou par la Société coopérative de finances solidaires (NEF).

Montant : jusqu'à 10 000 € (variable selon les projets).

Durée : 4 ans pour le micro-crédit, 5 ans pour le prêt d'honneur

Pour les jeunes créateurs : Créajeunes lancé par l'ADIE propose un micro-crédit complété par un prêt d'honneur à taux zéro et un accompagnement.

 

Le prêt à la création d'entreprise (PCE)

Le PCE permet de financer une première installation sans caution personnelle ni garantie, pour toutes les entreprises en phase de création et quel que soit leur secteur d'activité.

Montant : de 2 000 € à 7 000 € 

Durée : 5 ans.

 

L’aide à la création d'entreprise innovante de Bpifrance

Cette aide prend la forme d'une subvention et est destinée à financer les dépenses de validation du projet (conception du projet, étude de faisabilité, recherche de partenaires, etc.)

Montant : 30 000 € maximum.

 

Les aides privées ou mixtes

 

Le prêt d'honneur

Les prêts d’honneur à taux zéro servent à financer les fonds propres et le besoin en fonds de roulement (BFR) de départ. Ils peuvent être accordés par des réseaux de création/reprise d'entreprise, des clubs de créateurs, certaines entreprises dans le cadre d’un essaimage, des fondations ou des associations.

Montant : variable selon les réseaux et les projets. Peut varier de 2 000 € à 50 000 €, voire plus pour des projets innovants.

 

Les concours

L'État, des fondations, ainsi que des structures privées proposent régulièrement des concours nationaux ou régionaux pour la création d'entreprise, qui visent à financer de nouveaux projets.

 

A noter : il existe également des aides par secteur, comme la prime POA pour les entreprises agricoles. Diverses exonérations, aides et primes existent également au niveau territorial ou communal. Alors renseignez-vous bien auprès de votre mairie et de votre CCI !

Les solutions pour créer son entreprise  Avocat, Expert-Comptable, Expert-Comptable en ligne ou Legaltech, découvrez  toutes les solutions   Téléchargez