Bilan comptable d'un auto-entrepreneur

L'article en brefEst-il nécessaire d’établir un bilan comptable en tant qu'auto-entrepreneur ? Comment faire pour réaliser soi-même un bilan comptable en auto-entreprise ? Découvrez le détail des obligations comptables de l'auto-entrepreneur avec l’Expert-comptable.com.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 4minDernière mise à jour : 12/03/2024

Qu'est-ce qu'un bilan comptable quand on est auto-entrepreneur ? Définition 

Le bilan comptable est un document qui représente la situation financière d’une entreprise à un instant T, qui correspond en général à la période de la clôture des comptes.​

Le bilan comptable affiche l’actif et le passif de l’entreprise sur un tableau. Il est à distinguer du bilan, du bilan fonctionnel et du bilan financier. 

Le bilan comptable est un des éléments des comptes annuels dans la liasse fiscale de l’entreprise. Il est structuré grâce au plan comptable général et contient les éléments suivants : 

  • L’actif immobilisé
  • L’actif circulant
  • Les dettes à long terme
  • Les dettes à court terme

 

Pourquoi faire un bilan comptable en auto-entrepreneur ?

Les auto-entrepreneurs sont soumis au régime micro-social et à ce titre bénéficient d’une comptabilité simplifiée. La création d’un bilan comptable n’est pas une obligation légale en micro-entreprise, toutefois c’est un document qui peut être utile pour les investisseurs potentiels, car il donne une claire idée de la santé de l’entreprise et de sa gestion.

Le bilan peut alors être complété par la présentation du compte de résultat et du plan de trésorerie.

L’établissement d’un bilan comptable en auto-entreprise a également l’intérêt de constituer un document de référence pour un éventuel associé repreneur d’entreprise pour en faciliter la gestion le cas échéant.

 

Quelles sont les obligations comptables d'un auto-entrepreneur ?

La déclaration du chiffre d'affaires

La déclaration du chiffre d'affaires fait partie des obligations comptables d’un auto-entrepreneur. Selon l’option de déclaration choisie au moment de la création de l’activité, elle peut se faire mensuellement ou trimestriellement.

À savoir : Un oubli de déclaration du chiffre d’affaires en micro-entreprise engendre une pénalité de 55 € pour chacune des déclarations manquantes.

Les factures obligatoires

Les auto-entrepreneurs sont également soumis à l'obligation d’une remise de facture pour toutes les ventes et les prestations de services à leurs clients professionnels. Toutes les factures doivent être conservées par le professionnel pendant 10 ans après la clôture de l'exercice durant lequel sont établies, car elles peuvent être réclamées par l'administration fiscale durant cette période. 

À savoir : Un non-respect des obligations de facturation implique une amende administrative de 75 000 € pour une personne physique et une amende administrative de 150 000 € en cas de récidive dans les deux années qui suivent la première infraction.

La tenue d’un livre des recettes

Les micro-entrepreneurs commerçants et fournisseurs de prestations d'hébergement doivent tenir à jour un livre des recettes encaissées. Ces dernières doivent être enregistrées de manière chronologique et mentionner : 

  • L’identité du client ou de la société mandataire facturé
  • Le mode de règlement utilisé pour la facturation
  • La référence des pièces justificatives (numéros de factures, notes)

À savoir : L'auto-entrepreneur commerçant doit effectuer le total de ses recettes tous les trimestres et la non-tenue du livre de recettes n’est pas sanctionnée.

La tenue d’un registre des achats

La tenue d’un registre des achats est nécessaire pour les micro-entrepreneurs commerçants et fournisseurs de prestations d'hébergement. Ce registre doit contenir la totalité des achats effectués durant chaque année d'activité, avec la mention du mode de paiement et les références des pièces justificatives. 

À savoir : Les écritures ne peuvent pas être modifiées une fois enregistrées et la non-tenue du registre des achats n’est pas sanctionnée.

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est une obligation uniquement si le chiffre d’affaires excède les 10 000 € pendant deux années consécutives au cours de l’activité. 

Autrement, l’ouverture d’un deuxième compte bancaire dédié à l’activité, en plus du compte personnel, n’est pas une obligation pour l'auto-entrepreneur, mais c’est une démarche conseillée pour mieux gérer sa comptabilité.

 

Comment faire un bilan comptable quand on est auto-entrepreneur ?

Le bilan comptable de la micro-entreprise consiste à enregistrer les encaissements (recettes) et les décaissements (dépenses). Ces dernières peuvent inclure les créances, emprunts, des dettes envers les fournisseurs, pour l’établissement d’une comptabilité d’engagement.

Pour cela, le micro-entrepreneur peut examiner l’ensemble des documents comptables à sa disposition (livre des recettes, registre des achats), en vérifiant attentivement l’exactitude de chaque facture, sa date et son montant.

Il est possible de réaliser un bilan comptable soi-même en tant que micro-entrepreneur. Pour cela, la création d’un tableau sous format Excel est nécessaire. La colonne gauche du tableau du bilan comptable doit comprendre l'actif de l’entreprise, soit les immobilisations incorporelles et corporelles et financières ainsi que l’actif circulant. La colonne droite doit quant à elle inclure le passif de l’auto-entreprise, soit les capitaux propres, les provisions pour risques et charges et les dettes charges à régler.

 

Bilan comptable en auto-entreprise : Exemple de schéma

L'actif de la micro entreprise Le passif de la micro entreprise

Les actifs immobilisés :

  • Les immobilisations corporelles
  • Les immobilisations incorporelles
  • Les immobilisations financières

Les capitaux propres : 

  • Le capital social 
  • La réserve comptable 
  • Les résultats 
  • Le compte courant d'associés

Les actifs circulants :

  • Les stocks 
  • Les créances clients 
  • Les titres financiers 
  • La trésorerie disponible 

Les dettes de l'entreprise : 

  • Dettes fournisseurs 
  • Dettes d'exploitation

 

Trésorerie active Trésorerie passive 
Total bilan à l'actif Total bilan au passif 

 

Dépôt des comptes annuels : Comment déposer le bilan en tant qu’auto-entrepreneur ?

Le dépôt du bilan doit être fait auprès du Greffe du Tribunal de commerce dont l’entreprise dépend, et ce dans un délai maximum d'un mois à compter de la date de validation du bilan par l'assemblée générale ordinaire annuelle. L’auto-entrepreneur peut charger un représentant légal ou un mandataire de déposer (tel qu’un avocat ou un expert-comptable).

 

Comment bien tenir sa comptabilité en auto-entreprise ?

Le micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur) est soumis à des obligations comptables allégées, mais la tenue d’une comptabilité efficace est essentielle au bon fonctionnement de l’entreprise, pour éviter les sanctions liées aux erreurs de déclaration de CA notamment.

Pour bien tenir sa comptabilité en tant qu’auto-entrepreneur, il faut suivre certaines règles à la lettre : 

  • Conserver les justificatifs et les notes pendant au moins 10 ans après la clôture de l’exercice comptable concerné
  • Faire sa comptabilité sur un logiciel comptable pouvoir présenter ses factures sous forme électronique (avec ou sans le support papier)
  • Faire appel à un expert-comptable si la comptabilité de l’entreprise ne peut pas être réalisée par le micro-entrepreneur lui-même

 

Est-ce que l'auto-entrepreneur doit obligatoirement avoir un comptable ?

L'auto-entrepreneur n’a pas l’obligation de faire appel à un comptable. Toutes les obligations comptables de la micro-entreprise peuvent être réalisées par le micro-entrepreneur lui-même. Il est toutefois intéressant de faire appel à un professionnel pour avoir des conseils et un accompagnement adapté pour gérer les obligations comptables de sa micro-entreprise. 

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.