L'auto-entrepreneur est-il toujours un statut rêvé ?

Mis à jour le 11/03/2014

Six années maintenant que le statut d'auto-entrepreneur a été créée, depuis la Loi de Modernisation de l'Economie d'Août 2008. Ce sont en tout est pour tout quelques 900 000 personnes qui ont pu se lancer dans une nouvelle activité. L'étau semble pourtant se resserrer autour d'eux. L'auto-entrepreneur est-il toujours un statut rêvé ?


Notes: 5 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
5
Moyenne: 5 (1 vote)

Un statut souple, simple et performant...

Le statut de l'auto-entrepreneur permet à quiconque de démarrer une activité en bénéficiant de formalités réduites à leur strict minimum et en échange de cotisations relativement faibles. En ce sens, il représente un progrès pour la société, rendant plus simple et accessible l'entreprenariat. Facilitant grandement l'accès au monde de l'entreprise, cassant les barrières administratives, allégeant le poids de la fiscalité typiquement franco-française.   

Ce modèle de fonctionnement est un formidable moyen de tester un projet grandeur nature sans investissement conséquent, de compléter ses revenus de salariés ou même de travailler à temps plein sans prendre de risques démesurés. De créer son propre emploi, en autonomie, et de pouvoir participer à l'aventure épanouissante du monde de l'entreprise, du monde "l'entreprendre." Alors oui ! à ce titre, l'auto-entrepreneur est toujours un statut rêvé.

Rappelons d'ailleurs que des revenus somme toute intéressants peuvent être tirés de l'auto-entreprise. Car sur un chiffre d'affaires certes plafonné à un peu plus de 32 000€ par an, le prestataire de services auto-entrepreneur percevra un revenu avoisinant 2 500€ par mois. Parfois le double du montant qu'il se verrait proposer en qualité de salarié d'une entreprise classique.

Et pour les salariés d'une société justement, grâce à ce statut, il leur est possible d'augmenter leurs revenus de manière simple et peu coûteuse, certainement une des rares expressions concrètes du fameux 'travailler plus pour gagner plus' du précédent quinquennat.

Un contexte délicat    

Sylvia Pinel, le Ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, a bien failli siffler la fin de la partie en souhaitant réformer de manière radicale le statut en fin d'année 2013. L'objectif visé par la proposition de loi, avortée entretemps, était de diviser par deux les plafonds de chiffres d'affaires autorisés tout en augmentant les charges. Même si les Pigeons ont gagné le combat, les auto-entrepreneurs devront certainement s'attendre un jour ou l'autre à un (sérieux?) coup de rabot sur leurs avantages sociaux et fiscaux, personne ne pouvant échapper indéfiniment aux réformes et aux recherches de nouvelles entrées d'impôts, surtout en temps de crise et dettes publiques abyssales.

Mais là ou le bât blesse également, c'est sur l'accès à d'importants marchés et sur la capacité de développement des ces nouvelles entreprises. Ne disposant pas d'assurances du type décennales et étant par nature plafonnées, les catégories d'auto-entrepreneurs comme les artisans ne pourront pas avoir autant de chance de croître que la plupart des PME. Les Grands Comptes ne confient pas leurs plus gros contrats aux auto-entrepreneurs et les particuliers préfèrent les sociétés du type SARL à qui ils accordent plus de crédit et de confiance. 

Bien que certains freins semblent ralentir l'enthousiasme général atour du statut, l'auto-entreprise reste encore à ce jour un formidable moyen simple et accessible de se lancer à son compte ou de compléter ses revenus à moindre frais.

         Olivier Djebali 

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Les solutions pour créer son entreprise  Avocat, Expert-Comptable, Expert-Comptable en ligne ou Legaltech, découvrez  toutes les solutions   Téléchargez