Mode de financement : emprunt ou leasing ?

Mis à jour le 15/10/21

Beaucoup d’entreprises hésitent sur le mode de financement pour un investissement : le leasing/crédit bail ou un emprunt ? Ces deux modes sont complètement différents et on arrive à presque une même dépense au niveau des échéances. Mais quand est-il au niveau des amortissements et des déductions d’impôts ?

Sommaire

Les modes de financement

Définition

Le financement signifie le fait d'apporter des fonds numéraires à un agent économique. Quand il s’agit d’un financement de l'économie, il s’agit de l'ensemble des modalités que les agents économiques peuvent utiliser pour trouver les ressources nécessaires pour la réalisation de leurs projets.

 

Les agents économiques sont donc répartis en 2 catégories :

 

  • Les Agents à Capacité de Financement (ACF) : ce sont les agents économiques avec des revenus supérieurs à ce qu’ils dépensent. Ils ont un surplus financier même après les dépenses courantes faites et les investissements financés.

  • Les Agents à Besoin de Financement (ABF) : ce sont les agents économiques avec des revenus inférieurs aux dépenses. Ils ont alors besoin d’être financés par les ACF pour pouvoir se financer.

 

Les ACF peuvent être des banques pour les emprunts, des fonds de placements, des business angels.

 

À quoi sert le mode de financement ?

Les entreprises ont besoin d’avoir des ressources financières pour pouvoir produire afin de compenser avec les dépenses réalisées pour la production : elles ont un besoin de financement.

 

Les modes de financement représentent l'ensemble des moyens financiers permettant pour une entreprise de financer un service ou l'achat d'un bien.

 

 

Il existe deux types de financement :

 

 

  • le financement interne, ces ressources viennent d’apport personnel donc du créateur dans le cas d’une Entreprise Individuelle (EI) ou sinon des associés. Il peut s’agir aussi des subventions d’entreprise.

 

Ce sont des fonds propres, des capitaux qui viennent donc de l’entreprise

 

  • le financement externe, cela provient des organismes externes,

 

Il peut être sous la forme de location financière, des sociétés spécialisées afin de permettre à une entreprise de louer un bien, pour une durée limitée avec des conditions d’échéance.

Il y a la Location Longue Durée (LLD), une location destinée à l'acquisition temporaire d'une voiture ou de tout autre bien

Il y a aussi l’emprunt à la banque, cette dernière propose une certaine somme en échange de modalités de remboursement bien particulières, avec des intérêts calculés en amont.

Le crédit bail (leasing) est le dernier moyen pour le financement externe, c’est de la location à long terme, c’est une location avec aucune garantie d’achat à la fin du contrat de location.

 

Le financement par le leasing

 

La différence de la LOA avec la LLD

Le leasing ou crédit-bail consiste à mettre à disposition un bien pendant une durée bien déterminée avec une option d’achat souvent très intéressante à la fin de celle-ci. La Location avec Option d’Achat (LOA) est donc un crédit à la consommation, ce contrat peut conduire vers un achat ou pas.

L’entreprise a alors le statut de locataire ce qui veut donc dire qu’elles versent des mensualités de remboursement sous forme de loyer. Le loyer a généralement une durée de 24 mois mais peut aller parfois à 72 mois. Toutefois, l’acquéreur devra s’acquitter des frais, droits et taxes liées à l’utilisation du bien.

En effet, le bailleur peut demander un dépôt de garantie dans le contrat de leasing.

 

On peut confondre les deux types de location donc une LOA ou LLD est le fait de ne pas avoir d’option d’achat et d’être obligé de rendre le bien à la fin de contrat. A terme, pour l’achat d’un véhicule, il vaut mieux choisir la LOA.

 

 

Ce contrat est utilisé quand l’entreprise est dans l’incertitude de garder ce bien. Ce dernier appartient donc à une banque ou un établissement de crédit. S’il y a un souci, le nouveau propriétaire est en droit de le récupérer. La fin du contrat signera soit l’achat de ce bien ou le fait de le rendre définitivement au propriétaire. La revente du bien pour le locataire est possible si et seulement si il achète le bien.

 

 

Dans le cas où le bien est une voiture, la carte grise est au nom de l’entreprise mais au titre de locataire.

 

Avantages

Pour une entreprise, le crédit-bail procure une meilleure garantie pour la banque qui reste propriétaire. De plus, elle peut dans certains cas une souscription à une location sans apport, elle n’a donc pas besoin d'engager ses fonds pour louer.

L’entreprise peut devenir propriétaire très facilement en ne payant que la valeur résiduelle.

Il existe un délai de rétraction de 14 jours suivant la signature du contrat, il faut alors envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception où il est mentionné

De plus, l'acquisition ne pénalise pas le bilan car le montant ne figure pas au passif. Les échéances de loyers passent directement en charge.

Il existe des plateformes de leasing pour les entreprises comme Leasa, elle met en lien les offres de leasing et les professionnels, les offres sont adaptées à son secteur géographique. Elle prend aussi en charge, la gestion des bailleurs, pour le moment Leasa est intéressant pour le secteur du paramédical

Inconvénients

Le coût du leasing

Le leasing concerne souvent la location de voitures et le principal inconvénient est le coût car il est plus onéreux que de prendre un crédit.

Le coût de l’assurance tous risques peut aussi faire augmenter les frais de financement.

Le dépôt de garantie d’une LOA peut aller jusqu’à 15% de la valeur du véhicule.

 

À la levée d’option si l’entreprise souhaite devenir propriétaire, il doit verser un prix. L’acquisition nécessite des réintégrations fiscales comme :

 

  • Le leasing immobilier : le montant des loyers réduits de façon fiscale ne doit pas être supérieur au montant des amortissements potentiellement pratiqués si l’entreprise locataire avait été propriétaire. Si c’est le cas, l’entreprise verse la partie qui excède l’amortissement.

  • Pénalités : l’entreprise subit des pénalités dans le cas où la durée du contrat du crédit-bail n’est pas respectée que ce soit pour du matériel plus performant ou que ce soit du matériel à un prix plus attractif.

  • Caution : l’entreprise ne peut pas se servir du crédit-bail comme d’une garantie pour l’acquisition d’un autre crédit car elle n’est pas propriétaire.

 

Le leasing pas une solution optimale

 

L'acquisition de certains biens avec le leasing n’est pas possible, elle est réservée à certains biens. Il n’y a que certaines gammes qui sont possibles comme les immeubles, les voitures, les biens dits “spécifiques” ne rentrent donc pas dans cette catégorie.

Cette limitation de choix, sur les biens courants, est dû au fait que le crédit bailleur est propriétaire jusqu’à la levée d’option et doit pouvoir avoir la possibilité de revente, si le locataire n’a pas pas payé.

Le crédit-bail souvent un peu plus coûteux

 

 

Le financement par l’emprunt

 

 

Définition de l’emprunt

Un emprunt est une dette financière à long terme qui permet le financement en préservant le droit de propriété d’un bien couvert d’éventuelles garanties. C’est une autre solution de financement et la mensualité à prélever est appelée ici une annuité. Elle est la somme de l’amortissement et des intérêts. Il existe deux types d’emprunt :

  • Les emprunts à amortissement constant avec donc une annuité qui diminue au cours du temps mais avec des mensualités élevées au début de l’emprunt.

  • Les emprunts à annuité constante avec toujours la même somme débitée chaque mois.

 

Avantages

 

Une des caractéristiques de l’emprunt est la garantie, en cas de non remboursement du prêt par l’emprunteur, les banques disposent de plusieurs moyens pour récupérer les fonds qu’elles ont avancés. Il existe différentes garanties comme l’hypothèque, le gage ou encore le cautionnement.

Mais même si l’emprunt fait apparaître une grosse somme au passif du bilan, son amortissement permet de faire diminuer le résultat de l’entreprise et donc l’impôt mais seul les intérêts de remboursement sont placés en charge. Le particulier quant à lui se dirigera plutôt vers l’emprunt.

De plus, l’emprunt n’est pas réservé pour une voiture neuve ou d’occasion, il peut être utilisé pour l’acquisition d’autres biens et pas obligatoirement neufs.

 

Inconvénients

 

L'emprunt, une solution trop stricte

L'emprunt nécessite une garantie qui peut être compliquée pour des nouvelles entreprises ou des entreprises pas ouvertes aux actionnaires. La demande peut s'avérer difficile voir impossible. Ils peuvent alors choisir des prêts sans garantie mais ils auront alors à supporter des taux d'intérêt élevés en comparaison avec les autres.

 

Une charge de remboursement

 

Les entreprises ont des versements à faire par période aux banques, en cas de retard, elles peuvent être saisies de leur banque.

La banque peut aussi, si elle le souhaite, dénoncer l'entreprise aux agences d'évaluation du crédit, l'entreprise peut alors subir une décote sur son crédit. Elle aura moins de facilité pour souscrire à un emprunt de voiture en perdant des points, elle sera moins bien vue vis-à-vis des banques.

Les impayés

L'entreprise peut souscrire à un emprunt avec des taux variables, leur montant dépendra alors du marché, elle ne peut pas savoir les taux des prochains mois car le marché est soumis aux externalités, qu'elles soient négatives ou positives. Préparer des prévisions financières est plus difficile dans ces conditions.

 

Image
fanny-toussaint-expert-comptable

Fanny TOUSSAINT

Accompagnement des freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com

Fanny aide les entrepreneurs au quotidien depuis 5 ans, toujours de bonne humeur, elle aime l'humour mais traite toujours les dossiers de nos clients avec beaucoup de sérieux !

Articles similaires