Mode de financement : emprunt ou leasing ?

Mis à jour le 06/12/2017

Beaucoup d’entreprises hésitent sur le mode de financement pour un investissement : le leasing/crédit bail ou un emprunt ? Ces deux modes sont complètement différents et on arrive à presque une même dépense au niveau des échéances. Mais quand est-il au niveau des amortissements et des déductions d’impôts ?

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.714285
Moyenne: 3.7 (7 votes)
Notes : 4 (7 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.714285
Moyenne: 3.7 (7 votes)

Le Leasing

Le leasing ou crédit-bail consiste à mettre à disposition un bien pendant une durée bien déterminée avec une option d’achat souvent très intéressante à la fin de celle-ci. L’entreprise a alors le statut de locataire ce qui veut donc dire qu’elles versent des mensualités de remboursement sous forme de loyer. Toutefois, l’acquéreur devra s’acquitter des frais, droits et taxes liées à l’utilisation du bien.

L’emprunt

Un emprunt est une dette financière à long terme qui permet le financement en préservant le droit de propriété d’un bien couvert d’éventuelles garanties. La mensualité à prélever est appelé ici une annuité qui est la somme de l’amortissement et les intérêts. Il existe deux types d’emprunt :

  • Les emprunts à amortissement constant avec donc une annuité qui diminuera au cours du temps mais avec des mensualités élevées au début de l’emprunt.
  • Les emprunts à annuité constante avec toujours la même somme débitée chaque mois.

Une des caractéristiques de l’emprunt est la garantie, en cas de non remboursement du prêt par l’emprunteur, les banques disposeront de plusieurs moyens pour récupérer les fonds qu’elles ont avancés. Il existe différente garantie comme l’hypothèque, le gage ou encore le cautionnement.

Quel mode de financement choisir ?

Pour une entreprise, le crédit bail procure une meilleure garantie pour la banque qui reste propriétaire. De plus l’acquisition ne pénalise pas le bilan car le montant ne figure pas au passif. Les échéances de loyers passent directement en charge.
Mais même si l’emprunt fait apparaitre une grosse somme au passif du bilan, son amortissement permet de faire diminuer le résultat de l’entreprise et donc l’impôt mais seul les intérêts de remboursement sont placés en charge.
Aujourd’hui, les coûts du crédit bail et de l’emprunt pour les entreprises sont très proches.
Le particulier quant’ à lui se dirigera plutôt vers l’emprunt.
 

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.714285
Moyenne: 3.7 (7 votes)
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici