Hôtel, Café, Restaurant (HCR)

Derniers articles
  • Une qualification ou un diplôme est-il obligatoire pour créer une entreprise ? (26/06/2018)

    Pour créer une entreprise, il n’est pas obligatoire de justifier d’une qualification ou d’un diplôme reconnu par l’État, sauf s’il s’agit d’une activité réglementée par une fédération ou un Ordre. Ce sont certaines activités artisanales (électricien, plombier, boucher) et libérales (avocat, expert-comptable, médecin...). Si l’entrepreneuriat est une affaire de terrain et ne nécessite pas de diplôme, le dirigeant devra respecter la réglementation en vigueur dans son secteur (respect des normes, obligations spécifiques...), disposer de compétences de base en gestion, comptabilité, prospection et marketing pour pouvoir prendre des décisions quotidiennes, mais aussi disposer de compétences et de connaissances dans son cœur de métier pour offrir des produits/services de qualité et comprendre les réels enjeux.

     

  • Comment ouvrir un restaurant : démarches, statut, budget, diplôme (24/04/2018)

    Ouvrir un restaurant est une création d'entreprise. Par ailleurs, comme tout projet il nécessitera : un apport financier, la connaissance de la réglementation en matière d'hygiène alimentaire (dans ce secteur spécifiquement). Il est légitime de se demander : peut on ouvrir un restaurant sans apport ? Quel budget prévoir pour mon restaurant ? Doit on suivre une formation spécifique ? Dans cet article vous trouverez la réponse à ces questions, ainsi que les principales étapes liées à la création de votre restaurant (démarches administratives, immatriculation...).

     

  • La licence de débit de boissons : conditions et formalités (03/04/2018)

    Vous souhaitez ouvrir votre restaurant, votre café ou encore votre sandwicherie, et vous vous demandez quelle licence prendre ? Quelles sont les conditions et les formalités à remplir ? Notre cabinet L-Expert-comptable vous aide dans votre démarche.

     

  • La licence pour la vente d’alcool à emporter (03/04/2018)

    La licence de vente à emporter est une autorisation permettant à un établissement (épicerie, supermarché, cave à vin etc.) de vendre de l’alcool à emporter. Elle regroupe toutes les boissons alcoolisées dont la vente en France est autorisée par la loi. Aucune consommation sur place n’est autorisée. Elle ne doit pas être confondue avec la petite licence à emporter, qui elle ne permet la vente de boissons alcoolisées que de catégorie 1 à 3.

     

  • Les licences dans les hôtels cafés restaurants (03/04/2018)

    L-Expert-comptable.com fait le point sur les différents types de licences de débits de boissons, sur les spécificités de la licence PMU et sur les réglementations liées à la vente de tabac dans les cafés.

     

  • La petite licence (03/04/2018)

    La petite licence à emporter permet à un établissement (épicerie, super marché etc) de vendre de l’alcool de 3ème catégorie mais seulement à emporter. Contrairement à la grande licence à emporter, elle ne concerne pas la vente d’alcool fort ou de 4ème catégorie.

     

  • Alcool : comment obtenir une licence 4 ? (03/04/2018)

    Posséder une licence 4 est une règle obligatoire pour les professionnels qui mettent de l'alcool à fort taux à la disposition des clients dans leurs débits. La consommation des boissons alcoolisées est soumise à un contrôle assez strict. Pour pouvoir offrir ces boissons, le propriétaire du débit s’assure des conditions à remplir : nationalité, stage sur les risques liés à la consommation de l'alcool, majorité, etc. Il doit obtenir un permis d’exploitation valable 10 ans et faire une déclaration à la mairie. Cette licence coûte environ 7.500 euros et peut être transférée.

     

  • Qu'est-ce que la TVA sur les débits ? (01/03/2018)

    La taxe sur la valeur ajoutée, ou TVA, concerne la plupart des opérations économiques réalisées par des professionnels (particuliers dans certains cas): prestations de services, livraisons à soi même, ventes, importations...La TVA peut être exigible, soit sur les encaissements, soit sur les débits. Dans ce dernier cas, l'exigibilité intervient lors de l'émission de la facture et non lors de l'encaissement.

     

  • La licence restaurant : permis et déclaration (23/02/2018)

    La licence restaurant s’adresse aux restaurateurs qui souhaitent vendre des boissons alcoolisées à consommer sur place mais seulement durant les repas ou accessoirement aux repas. La licence restaurant, contrairement à la petite licence restaurant, permet de vendre sur place tous les types d’alcool autorisés par la loi.

     

  • Créer un hôtel (22/02/2018)

    Créer son hôtel demande de déterminer le statut juridique de votre établissement. Ensuite, prendre connaissance des futures responsabilités, tant au niveau social qu'au niveau légal et de réaliser un Business Plan. Le fonctionnement d’un hôtel est spécifique : le paiement des heures supplémentaires, prise en charges des repas, primes diverses pour les employés. Mais aussi toutes les normes administratives et de sécurité sont importantes pour l’accueil de personnes.

     

  • Le business plan d'une pizzeria (19/02/2018)

    Le business plan d'une pizzeria est composé de plusieurs étapes bien structurées. Il s'agit d'analyser son marché et de choisir un bon local, puis d'établir une stratégie marketing, et enfin d'étudier les aspects financiers. Vous pouvez bénéficier du dispositif d'aide à la création d'entreprise de Pole Emploi, nommé NACRE. Il existe une réglementation liée à cette activité qu'il est indispensable de connaitre avant son lancement.

     

  • Le business plan d’un hôtel (19/02/2018)

    Le business plan d’un hôtel vous aide à mettre l’accent sur des éléments spécifiques à ce secteur d’activité, comme l’opportunité de monter un hôtel dans la zone géographique visée, le concept hôtelier le plus attractif à mettre en place au vu de la clientèle cible, la saisonnalité ou la capacité maximum de chiffre d’affaires de votre hôtel (appelé goulot d’étranglement). Le montage financier de votre hôtel, élément central du business plan, vous permet en outre de calculer votre besoin en fonds de roulement, réputé très élevé dans le secteur de l’hôtellerie. 

     

  • Racheter un fonds de commerce HCR (hôtel café restaurant) (19/02/2018)

    Racheter un fonds de commerce HCR (hôtel café restaurant) n'est pas toujours facile. C'est un marché où l'offre est très importante et où vous aurez à faire un choix qui devra correspondre à votre besoin. Pour trouver son fonds de commerce HRC, voici quelques éléments à prendre en compte.

     

  • Contribution annuelle pour la modernisation du secteur de la restauration (19/02/2018)

    Depuis le 1er juillet 2009, le secteur des hôtels cafés et restaurants bénéficie de la baisse de la taxe sur la valeur ajoutée sur les ventes (sauf produits alcoolisés). Pour combler le manque à gagner, l'administration fiscale à créé la contribution annuelle pour la modernisation du secteur de la restauration. L'article 22 de la loi de développement et de modernisation des services touristiques décrit les modalités de cette nouvelle contribution. En voici un résumé :

     

  • Créer un food truck : le concept, l'achat, les autorisations (19/02/2018)

    Pour créer un food truck, l’achat d’un camion qu'il soit d'occasion ou neuf fera l'affaire. Il faudra trouver un concept qui définira vos produits : fast food, haut de gamme, terroir, glaces… Ensuite, votre réoccupation sera de trouver un emplacement et une autorisation pour installer votre food truck. Il existe une réglementation en vigueur à laquelle vous devez vous soumettre. De plus, des coûts liés au lancement de votre food truck seront à prévoir. Ceux ci sont variables selon que vous choisissiez le statut d'auto-entrepreneur ou celui d'artisan.

     

  • Ouvrir un salon de thé, un coffee shop (19/02/2018)

    Ouvrir un salon de thé ou un coffee shop n'exige pas de diplôme spécifique, hormis le stage de préparation à l'installation (SPI) obligatoire depuis Décembre 2014. Il est légitime de se demander : peut on créer un salon de thé sans apport ? Quel budget dois je prévoir ? Existe t il une réglementation spécifique à l'activité de salon de thé ? Dans cet article, vous trouverez la réponse à ces questions et vous en saurez davantage sur les principales étapes liées à l'ouverture de votre salon de thé : choix du statut juridique, immatriculation...

     

  • Financer un hotel, café ou un restaurant (19/02/2018)

    Pour financer votre nouvelle affaire HCR (hôtel, café, restaurant), il faudra effectuer un apport personnel (en numéraire, en nature, ou en industrie). Néanmoins, lorsque l'apport personnel est insuffisant, un financement extérieur s'avère nécessaire. L'emprunt bancaire est généralement le premier réflexe lorsqu'on a besoin de fonds. Pour vous accorder un prêt, la banque demandera un dossier comportant notamment un business plan. Par ailleurs, il existe un autre moyen de financer son hôtel, café ou restaurant : souscrire à un " prêt brasseur". Cela consiste en un prêt octroyé par un brasseur en contrepartie de quoi vous vous engagez à lui acheter en exclusivité une certaine quantité de boisson sur une période déterminée.

     

  • La mise en sécurité des petits hôtels (19/02/2018)

    Le monde de l'hôtellerie connaît actuellement un grand bouleversement depuis un arrêté du 24 juillet 2006, qui oblige tous les petits hôtels existants au 4 août 2006 de se mettre aux normes avant le 5 novembre 2011.

     

  • Ouvrir un kebab (19/02/2018)

    Vous mangez des Kebabs tous les jours et souhaitez vous lancez ? Passer de l'autre côté du bar pour pouvoir choisir la chaîne télévisée ? Mais par où commencer pour faire votre Kebab ? La salade ? Les tomates ? Les oignons ? Suivez donc ces conseils aux petits oignons pour ne pas manger votre Kebab à n'importe quelle sauce !

     

  • L'exercice en société dans les officines : avantages et inconvénients (19/02/2018)

    Devant le constat que le nombre d'officines exercées en SEL (Société d'Exercice Libéral) est en forte croissance, explications sur le fonctionnement de ces S.E.L: intérêt de l'association entre pharmaciens, modalités de distribution des dividendes etc.

     

  • La responsabilité des hôteliers envers leurs clients (19/02/2018)

    Vous avez trouvé un joli petit hôtel sur la Côte d'Azur mais vous avez peur des vols dans les hôtels ? Vous êtes hôtelier ou en train d'ouvrir votre propre hôtel ? Les consultants comptables de notre cabinet spécialisé sur la restauration vous éclaire sur la responsabilité des hôteliers en cas de vol ou sinistre.

     

  • Comment ouvrir une crêperie ? (19/02/2018)

    Ouvrir une crêperie : deux options sont possibles. Pour une crêperie ambulante, il vous faut la carte de commerçant ambulant, l’attribution d’un emplacement déterminé et une licence de débit de boissons. Une formation de crêpier est la bienvenue et il faut penser à vous déclarer aux services de l’hygiène. Pour un restaurant-crêperie, vous devrez opter pour la structure juridique et le lieu les mieux adaptés à votre activité, obtenir l’accord de la commission de sécurité avant d’ouvrir votre établissement et respecter les règles d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Si vous souhaitez aménager une terrasse et diffuser de la musique, des autorisations particulières devront vous être accordées par la mairie et la Sacem.

     

  • Comment ouvrir une pizzeria ? (19/02/2018)

    Ouvrir une pizzeria nécessite des formalités de création d'entreprise et par la suite la gestion et suivi de la comptabilité et des déclarations au trésor publique. Cependant avant lancer votre projet de création d'entreprise nous vous proposons d'analyser la clientèle cible, puis appliquer la méthode du Marketing mix pour adapter vos pizzas aux consommateurs. Une pizzeria est rentable si le chiffre d'affaires permet de dépasser le seuil de rentabilité. La rentabilité d'un pizzeria dépend de divers facteurs, aussi bien techniques que commerciaux. Une fois que votre projet est défini, vous devrez choisir un statut juridique sous lequel vous exercerez votre activité. Des démarches administratives sont à prévoir, et elles varient d'une forme sociale à l'autre. Par ailleurs, l'ouverture d'une pizzeria à un coût ce qui exige un budget à prévoir. Ce budget ne peut pas être défini dans l'absolu, il diffère selon la forme sociale et un ensemble de frais de création facultatifs. Sachez qu'il n'est pas exigé d'avoir un diplôme spécifique pour lancer une pizzeria, cela dit il est nécessaire qu'un employé détienne une formation sanitaire spéciale ayant duré au moins 14 heures.Enfin, des normes strictes sont prévus pour les pizzeria, et leur connaissance est indispensable pour commencer l'activité.

     

  • Ouvrir une cave à vin : métier, démarches, formalités (19/02/2018)

    Devenir caviste professionnel et vivre de sa passion pour le vin est un projet de création d’entreprise qui nécessite de bien connaître son marché, les tendances de consommation, les produits les plus populaires, de se différencier de la concurrence, mais aussi de valider la réglementation en vigueur, et bien sûr de disposer de connaissances en vin. Dans ce cadre, vous pouvez suivre différents cursus de formations en œnologie en vous renseignant auprès de la Fédération Nationale des Cavistes Indépendants. Pour ouvrir une cave à vin, vous devrez suivre les démarches de création d’entreprise relatives à l’ouverture d’un commerce alimentaire et débit de boissons alcoolisées. La création d’une cave à vin est effectivement une activité commerciale qui nécessite une immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)

     

  • Ouvrir un snack : apport personnel, financement, emplacement (19/02/2018)

    Vous souhaitez ouvrir un snack, vous êtes motivé et vous avez de l’expérience dans le milieu de la restauration…l’ouverture de votre snack ne sera alors qu’une formalité pour vous. A travers cet article, L-Expert comptable.com vous permettra d’y voir plus clair et de mener à bien votre projet.

     

  • Ouvrir un café: les points clés! (19/02/2018)

    Vous vous êtes toujours dit avec vos meilleurs amis qu'un jour vous monteriez un café. Comment faire ? Par où commencer ? Qui contacter ? Nous vous proposons de suivre ses quelques conseils.

     

  • Ouvrir un bar-tabac (19/02/2018)

    Si vous arrivez sur cette page c’est que vous souhaitez ouvrir un bar-tabac. Espérons que votre choix a été murement réfléchi car vous avez choisi d’exercer deux activités extrêmement règlementées !

     

  • Les chiffres clés des HCR (Hôtels, Cafés, Restaurants) (19/02/2018)

    L'Hôtellerie-Café-Restauration (HCR) constatent une haute de chiffre d'affaires en 2016 d'après le rapport « Activités et Tendances 2016 » de la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA), après 4 années de recul. La progression reste faible (+0.1 %), mais elle devrait s’accentuer dans les années à venir grâce à la reprise économique et au dynamisme des événements tels que la Coupe du Monde de Rugby en 2023 et les Jeux Olympiques de 2024. L’hôtellerie s’avère l’un des secteurs les plus touchés des HCR, avec un revenu par chambre disponible (indicateur RevPAR) en baisse de 5.1 % (sauf pour l’hôtellerie 3 étoiles). Ces données en berne se justifient par une baisse de la fréquentation touristique à cause des attentats et par les nouvealles formes de concurrence (Airbnb, auberges de jeunesse nouvelle génération). Airbnb propose par exemple 2 millions de logements dans 34 000 villes du monde.

     

  • La licence 3 pour la vente de boissons alcoolisées de moins de 18° (19/02/2018)

    La vente de boissons alcoolisées est soumise à une réglementation stricte. Il faut obtenir une licence, dont la nature dépend du groupe de boissons à vendre. La licence 3 permet à son détenteur de vendre les boissons fermentées, les vins doux naturels et les liqueurs dont le titre en alcool ne dépasse pas 18°. Le propriétaire du débit devra faire un stage de 20h sur les risques liés à la consommation d'alcool. Cela coûte généralement de 300 à 500 euros et est remboursé dans certains cas (chef d'entreprise, salarié dans l'hôtellerie-restauration, etc). Suite à l'obtention de cette licence, le tenancier devra signaler l'interdiction de fumer ainsi que la vente d'alcool aux mineurs, afficher son macaron de la licence 3, proposer au moins 10 boissons sans alcool et lister les prix des boissons.

     

  • Ouvrir une discothèque : business plan et réglementation (19/02/2018)

    Se lancer dans le business du monde de la nuit demande d’étudier le marché et de connaître les règles à respecter. L’élaboration d’un business plan permet au créateur d’analyser la demande (les besoins des prospects), l’environnement, la concurrence, les prévisions financières afin d’établir un projet viable. Des réglementations sont à appliquées pour l’ouverture d’une discothèque : obtenir une licence pour vendre de l’alcool, diffuser de la musique légalement, limiter les nuisances sonores, respect des horaires d’ouverture, des lois anti-tabac, des normes de sécurité.

     

  • Ouvrir une auberge de jeunesse - Démarches & Informations (19/02/2018)

    L’organisation mondiale du tourisme envisage 300 millions de jeunes voyageurs entre 15 et 30 ans dans le monde d’ici 2020 ! Le secteur des auberges de jeunesse reprend des couleurs, notamment avec l’arrivée des « hostels », lieux d’hébergement pour les jeunes, mi-hôtels, mi-auberges de jeunesse indépendantes qui proposent des services annexes comme des bars, la diffusion d’évènements sportifs, etc. Monter une auberge de jeunesse nécessite donc une étude de marché approfondie et la réalisation d’un business plan permettant de visualiser vos objectifs de chiffre d’affaires et le nombre de lits à remplir pour rentabiliser votre affaire. Pour créer une auberge de jeunesse, vous devrez également obtenir des agréments auprès du Ministère de la Jeunesse et des Sports et du Ministère de l’Éducation Nationale pour l’accueil des scolaires. Il existe également la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ) et la Ligue Française des Auberges de Jeunesse (LFAJ) pour les auberges de jeunesse associatives porteuses de valeurs humanistes et éducatives.

     

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Les solutions pour créer son entreprise  Avocat, Expert-Comptable, Expert-Comptable en ligne ou Legaltech, découvrez  toutes les solutions   Téléchargez
Création d’entreprise gratuite EN SAVOIR PLUS