Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Comment ouvrir une crêperie ?

Mis à jour le 19/02/2018

Ouvrir une crêperie : deux options sont possibles. Pour une crêperie ambulante, il vous faut la carte de commerçant ambulant, l’attribution d’un emplacement déterminé et une licence de débit de boissons. Une formation de crêpier est la bienvenue et il faut penser à vous déclarer aux services de l’hygiène. Pour un restaurant-crêperie, vous devrez opter pour la structure juridique et le lieu les mieux adaptés à votre activité, obtenir l’accord de la commission de sécurité avant d’ouvrir votre établissement et respecter les règles d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Si vous souhaitez aménager une terrasse et diffuser de la musique, des autorisations particulières devront vous être accordées par la mairie et la Sacem.


L-Expert-Comptable.com s’occupe de vos démarches de création d'entreprise. C’est GRATUIT ! Je me lance

Ouvrir une crêperie ambulante

Plusieurs étapes sont à franchir.

L’obtention de la carte professionnelle de commerçant ambulant

La carte professionnelle est indispensable pour ouvrir une crêperie ambulante. Pour l’obtenir, il faut envoyer au centre de formalités des entreprises (chambre du commerce et des sociétés ou chambre des métiers et de l’artisanat) les pièces justificatives demandées. Elles diffèrent selon le type de société. Lorsque le CFE aura reçu toutes les pièces, il délivrera la carte professionnelle de commerçant ambulant qui permet de commencer l’activité. Si vous ne souhaitez pas attendre sa délivrance pour exercer, il vous est possible de demander à la Préfecture ou à la Sous-Préfecture de vous délivrer une attestation provisoire. Celle-ci est valable un mois et permet d’exercer en attendant la carte professionnelle de commerçant ambulant. Une fois obtenue, la carte professionnelle est renouvelable tous les 4 ans. Passé ce délai, elle n’est plus valable, vous devrez la renouveler pour exercer.

L’obtention d’un emplacement

La carte professionnelle de commerçant ambulant n’est pas suffisante pour exercer l’activité de crêpier ambulant. Il vous faut obtenir l’autorisation d’occuper un emplacement car il est interdit de se situer n’importe où sans autorisation. Vous devez vous adresser à la mairie où vous souhaitez exercer qui vous donnera l’accord de vous installer à un endroit de la commune. C’est que l’on appelle une demande « d’autorisation d’occupation de la voirie ». Sans cet accord de la mairie, vous ne pouvez pas installer votre commerce où vous le souhaitez.

L’obtention d’une licence pour la vente de boissons

Pour ouvrir votre crêperie, il vous faut également obtenir une licence pour la vente de boissons . La vente de crêpes est quasiment toujours accompagnée de la vente de boissons. Le type de licence à obtenir dépend du genre de boissons que vous souhaitez vendre.

  • La petite licence restaurant permet de vendre des boissons sans alcool et des boissons fermentées non distillées, uniquement pendant les repas.

  • La licence restaurant permet de vendre toutes les boissons autorisées, uniquement pendant les repas.

La demande de licence s’effectue auprès des services de la Préfecture de Police.

La réalisation d’une formation

Pour gérer votre commerce, il est conseillé de suivre l’une des nombreuses formations de crêpier. Cela vous d’acquérir des compétences réelles dans le domaine de la fabrication de crêpes, d’apprendre d’autres recettes notamment. Les bases des règles d’hygiène pourront aussi vous être enseignées.

Déclaration du commerce aux services d’hygiène

Une fois toutes ces démarches effectuées, il convient de déclarer votre établissement auprès de la Direction des Services Vétérinaires de votre Préfecture. Il existe des règles en matière d’hygiène pour les aliments que vous allez distribuer à vos clients et des contrôles peuvent être effectués pour vérifier que vous les respecter. C’est aussi le cas pour le respect de la chaîne du froid.

Ouvrir un restaurant-crêperie

Vous souhaitez ouvrir votre crêperie de manière plus traditionnelle, sous la forme d’un restaurant classique, des règles sont à respecter.

Déclaration aux services d’hygiène

Tout comme pour la crêperie ambulante, des aliments sont distribués à vos clients. Il est indispensable de déclarer votre commerce à la Direction des Services Vétérinaires de la Préfecture dont vous dépendez. Le respect de la chaîne du froid est également primordial.

Obtention d’une licence pour la vente de boissons

La vente de vos crêpes s’accompagnera surement de boissons. Vous devez impérativement obtenir l’une des licences vous autorisant à vendre des boissons. A vous de demander la licence qui correspond au type de boissons que vous souhaitez vendre (alcool ou non).

Choisir un endroit approprié

Si le choix d’un endroit où implanter votre crêperie paraît une étape logique, elle n’en reste pas moins très importante. Il vous faut au préalable essayer d’établir le lieu idéal : situation, fréquentation, etc. Il vous faudra ensuite, après le lieu déterminé, trouver un local à exploiter.

Choisir le type de structure juridique

Vous devez choisir le type de structure juridique que vous souhaitez exploiter selon différents facteurs (vous êtes seul ou aurez un associé ; vous souhaitez être assimilé salarié ou non ; etc.).

Accord de la commission de sécurité

Avant d’ouvrir votre crêperie, il faut obtenir l’autorisation de la Commission de sécurité. Elle examine différents points, tous relatifs à la sécurité : accès à l’établissement, alarme incendie, sorties de secours, etc. L’objectif est de vérifier que tout est mis en œuvre pour assurer la sécurité non seulement de vos futurs salariés, mais aussi de vos futurs clients.

L’aménagement d’une terrasse

Tous les critères évoqués ci-dessus ont été pris en compte, vous êtes prêts et vous ouvrez votre crêperie. Il reste encore les questions relatives à l’exploitation de votre fonds de commerce dont fait partie la terrasse. Nombre de restaurants en ont une et vous souhaitez que vos clients puissent aussi en profiter par beau temps. Il vous faut l’accord de la mairie qui n’est pas tenue de vous accorder une terrasse. Si elle accepte, vous paierez en contrepartie une redevance annuelle qui dépend de plusieurs critères : superficie, durée d’utilisation, situation géographique, etc.

Le respect des règles d’accessibilité

Votre crêperie est ce qu’on appelle un ERP : Etablissement Recevant du Public. En conséquence, il se doit d’être accessible à toute personne. Il faut respecter les règles d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Ces dernières doivent pouvoir se déplacer seules au sein de votre établissement, y utiliser les équipements à disposition de la clientèle et pouvoir s’y repérer convenablement. Il faut que les chemins extérieurs conduisant à l’intérieur de votre restaurant soient adaptés, les lieux de stationnements des véhicules de la clientèle, les portes, les sanitaires, etc. Une fois votre établissement accessible à toute personne en situation de handicap, vous devez envoyer une attestation d’accessibilité auprès des autorités (à savoir, le préfet de votre département et la commission pour l’accessibilité de la commune où est située votre crêperie). En cas de non respect de ces règles d’accessibilité, vous encourez une amende de 45.000 euros (225.000 euros pour les personnes morales).

La diffusion de musique

Vous souhaitez diffuser de la musique dans votre crêperie afin que vos clients profitent d’une ambiance plus sympathique. Cela est possible si vous le déclarez à la Sacem. Cet organisme se charge de collecter et de redistribuer les droits d’auteur qui reviennent à chaque auteur de musique diffusée publiquement. Dans ce cas, vous devrez payer une redevance à cet organisme. En contrepartie, vous pourrez diffuser comme vous le souhaitez l’ensemble des musiques appartenant au répertoire géré par la Sacem. A défaut de payer cette redevance et de vous déclarer à la Sacem, vous encourez une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison et une amende de 300.000 euros.

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.