Projet / Idée de création

Tout projet d’entreprise naît d’une idée. Observer son environnement, ses proches et l’actualité aident à la recherche d’une opportunité, d’une innovation, d’un concept. Après avoir trouvé son idée, l’entrepreneur vérifie la fiabilité de son projet avec une étude de marché et un business plan pour analyser les concurrents potentiels, les besoins des prospects, l’emplacement géographique, le capital social, la réflexion sur la forme juridique. Certains projets nécessitent des compétences et des diplômes (création d’une boulangerie, d’une pharmacie).


Différentes méthodes pour trouver son projet/idée d’entreprise :

  • Identifier les problèmes ou gênes que vous rencontrez ou ceux de vos proches. Vous pourrez alors trouver une idée d’entreprise qui permette de répondre à ce besoin si ce n’est déjà fait;

  • Se rendre dans des salons professionnels afin d’y découvrir les nouveaux concepts;

  • Surfer sur les plateformes de crowdfunding (financement participatif) pour découvrir les projets qui rencontrent le succès auprès des internautes;

  • Utiliser sa passion pour en faire son activité professionnelle;

  • Surfer sur des sites Internet qui répertorient des idées de business qui ont vu le jour dans le monde (exemples de site: https://hellobiz.fr/, http://www.jaimelesstartups.fr/, ...);

  • Faire de la veille (web, presse,...);

  • S’associer à une personne qui a déjà une idée. En contrepartie vous pourrez investir plus que votre associé;

  • Développer une activité qui connaît le succès à l’étranger en apportant une valeur ajoutée à ce projet;

  • Chercher un projet de reprise qui vous permettra de posséder un outil de travail opérationnel et de vous focaliser sur le développement de votre activité;

  • Devenir franchisé pour bénéficier notamment de la notoriété d'une marque et de son savoir-faire.

L’idée doit mûrir un projet faisable et le porteur de projet doit avoir les compétences et les diplômes requis pour exercer. L’activité, les perspectives d’avenir et le nombre d’associés déterminera la forme juridique de votre entreprise.

Si vous êtes seul dans votre projet de création d’entreprise, vous pouvez opter pour une entreprise individuelle, une EIRL, une EURL ou une SASU. Si vous êtes plusieurs associés il faudra créer une société : SARL et SAS (activité commerciale, de service), société civile (activités immobilières ou libérales), SA ou encore SNC (activité familiale, commerciale).

Derniers articles
  • La démission pour création d’entreprise: inconvénients et alternatives (28/06/2018)

    La démission pour création d’entreprise est une mauvaise idée car le risque de carrière pris par le salarié est très élevé, compte tenu des difficultés liées à la création d'entreprise et au retour à l'emploi. De plus ce dernier n'aura pas droit aux allocations d'aide au retour à l'emploi (ARE) de Pôle Emploi. Il existe des alternatives plus sures et plus efficaces comme : le congé pour la création d'entreprise, la rupture conventionnelle, ou encore le passage à un contrat de travail à temps partiel.

     

  • Devenir community manager indépendant (28/06/2018)

    Les missions du community manager indépendant visent à élaborer les stratégies éditoriales des entreprises sur les réseaux sociaux : création et publication de contenu ciblé, événements et jeux-concours, modération et gestion des commentaires, relation avec les blogueurs et les influenceurs... Sur le plan juridique et fiscal, le community management est une profession libérale non réglementée, c’est-à-dire qu’il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme pour exercer en indépendant. Les revenus d’activité sont imposés dans la catégorie des Bénéfices Non Commerciaux (BNC). En moyenne, les tarifs d’un community manager indépendant sont compris entre 400 et 600 euros la journée.

     

  • Devenir rédacteur de contenus indépendant (28/06/2018)

    Les rédacteurs Web gèrent plusieurs missions, de la rédaction de pages Web aux descriptifs produits en passant par la gestion des blogs, des newsletters... Il est important d’avoir une bonne connaissance des codes et des règles sur Internet, même s’il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme spécifique pour devenir rédacteur Web. Vous pouvez vous lancer en tant que micro-entrepreneur, entreprise individuelle ou bien en société. A choisir selon votre profil, votre CA estimé, etc.

     

  • Création d’entreprise : les erreurs à éviter quand on se lance (26/06/2018)

    Entreprendre n’est pas aisé et il est facile de commettre des erreurs. Voici une liste non exhaustive des pièges à éviter quand on crée son entreprise.

     

  • Création d’entreprise et PACS (26/06/2018)

    Dans le cas d’une création d’entreprise, le régime du PACS (Pacte civil de solidarité) peut avoir des conséquences. Le régime du PACS se divise en deux : la séparation des biens et l’indivision. La séparation des biens permet au créateur d’entreprise d’être pleinement propriétaire de ses parts sociales/actions car cela est considéré comme un bien propre. Pour le régime de l’indivision, les biens acquis durant le PACS appartiennent pour moitié aux deux conjoints. En cas de séparation, le conjoint a le droit à la moitié de la valeur des actions ou parts sociales de la société excepté dans le cas d’une entreprise individuelle.

     

  • Lexique de la création d’entreprise (26/06/2018)

    Un entrepreneur monte un business plan avant de créer une entreprise qui reçoit un numéro SIREN et un extrait Kbis. Le capital des SARL et des EURL est détenu par des associés, celui des SA et SAS est détenu par des actionnaires qui se réunissent en assemblées générales ordinaires et extraordinaires pour voter l’affectation du résultat de l’entreprise ou une augmentation du capital de l’entreprise. Ce lexique explique le jargon de la création d’entreprise. Je crée mon entreprise gratuitement >

     

  • Créer une entreprise de presse, lancer un journal ou un magazine (26/06/2018)

    Créer une entreprise de presse consiste à éditer en grand volume un journal ou un magazine de manière périodique, sur Internet ou en version papier. Si vous créez un journal ou un magazine, en ligne ou en version papier, gratuit ou payant, vous devrez établir une déclaration initiale de dépôt légal à la BNF ou à la DGMIC. Vous pouvez aussi demander le régime économique de presse auprès de la Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) pour obtenir la fiscalité des entreprises de presse. Si vous créez une entreprise de presse, un journal ou un magazine que vous souhaitez monétiser, vous devrez vous immatriculer à la Chambre de Commerce et d’Industrie.  

     

  • Arnaques à la création d'entreprise (26/06/2018)

    Vous venez de créer votre entreprise, et les tâches administratives ne vous intéressent guère, fort logiquement. Attention car de nombreux établissements vont vous solliciter afin de souscrire à différents types de services. Restons vigilants sur de nombreuses arnaques circulant en ce moment.

     

  • La création d'entreprise par un mineur non émancipé (26/06/2018)

    Afin de favoriser l’initiative individuelle et l’esprit d’entreprise, la n° 2010-658 du 15 juin 2010, entrée en vigueur le 1er janvier 2011, autorise désormais les mineurs non émancipés, âgés de 16 à 18 ans, à créer et diriger une entreprise en France.

     

  • Comment créer une entreprise en étant salarié ? Restrictions et mesures favorables (25/06/2018)

    Créer une entreprise en étant salarié est tout à fait possible et même encouragé par certaines mesures du gouvernement. La démarche est néanmoins encadrée par certaines restrictions. D’abord, créer une entreprise quand on est salarié est interdit si une clause d’exclusivité ou une clause de non-concurrence est mentionnée dans votre contrat de travail. Dans tous les cas, vous êtes soumis à une obligation de loyauté envers votre employeur, vous obligeant à lui communiquer votre volonté de créer et à respecter les intérêts de l’entreprise au sein de votre parcours d’entrepreneur. Par ailleurs, la création d’entreprise et l’activité salariée entraînent une exonération des cotisations sociales non-salariées pendant 12 mois à condition d’avoir réalisé 910 heures d’activité salariée avant la création d’entreprise et 455 heures après.

     

  • Qu’est-ce que le répertoire national des associations, RNA? (06/06/2018)

    Le répertoire national des associations, RNA, rassemble toutes les associations dépendant de la loi 1901 et celles d’utilité publique, situées sur le territoire français. Depuis sa création en 2009, il attribue à chaque association déclarée un numéro RNA composé de la lettre W et de 9 chiffres. Il apparaît sur les documents officiels. Le RNA a pour objectifs de répertorier toutes les associations et de récolter des statistiques sur la vie associative. Lorsqu’une association est dissoute, ces données sont conservées pendant 3 ans. Les informations collectées par le RNA sont accessibles par tous.

     

  • Création d’entreprise : quels métiers nécessitent un diplôme ou une qualification ? (23/05/2018)

    La création d’entreprise est accessible à toute personne désireuse de développer son propre business, mais certains métiers obligent à détenir un diplôme reconnu par l’État pour pouvoir les exercer. Certaines activités artisanales sont conditionnées à l’obtention d’un titre, d’un diplôme ou d’une qualification professionnelle reconnus par l’État ou de 3 ans d’expériences dans le domaine concerné. Certaines professions libérales sont régies par un Ordre professionnel. Les activités commerciales sont plus rarement réglementées. Vous devrez vous renseigner auprès de votre fédération de professionnels pour connaître la réglementation relative à votre secteur d’activité.

     

  • Modèle de Lettre de démission à l'issue d'un congé pour création d'entreprise (22/05/2018)

    Étant salarié sous contrat à durée indéterminée, vous avez obtenu un congé pour création d'entreprise. Votre projet de création d'entreprise ayant été mené avec succès. Vous devez dans ce cas adresser une lettre de démission à votre employeur en respectant le délai de prévenance. Enfin, la lettre peut être remise à l'employeur en mains propres en échange de la signature d'un récépissé daté du jour de la remise.

     

  • Les facteurs de succès pour créer une entreprise (18/05/2018)

    Un bon produit et une demande suffisante sur son marché sont les bases pour espérer rentabiliser son projet de création d’entreprise. D’autres facteurs de succès entrent en compte, notamment la personnalité de l’entrepreneur, sa vision et les valeurs qu’il portera à travers son entreprise et qui constitueront son positionnement. Ses compétences en gestion lui permettront de consolider la trésorerie pour assurer la pérennité de son activité. Un carnet d’adresses et une équipe soudée sont également des facteurs clés du succès pour créer son entreprise et la développer au long terme.

     

  • Quelle entreprise créer ? Compétences, secteur porteur et stratégie (16/05/2018)

    Créer une entreprise selon ses affinités est primordial. Il faut également choisir un secteur porteur. Pour trouver un concept d’entreprise qui combine ces deux aspects, plusieurs pistes sont à explorer. Un bilan de compétences aide à affiner les métiers dans lesquels vous vous sentez le plus à l’aise pour créer votre entreprise. Vous pouvez utiliser la stratégie de « l’océan bleu » pour trouver un secteur porteur. Elle définit un marché, un segment ou un positionnement où la concurrence n’est pas frontale. Pour créer une entreprise à succès, vous pouvez aussi vous inspirer de concepts étrangers ou entreprendre via un réseau de franchise.

     

  • L’association intermédiaire : fonctionnement et missions (27/04/2018)

    L’association intermédiaire ou AI est une structure particulière qui aide les personnes à retrouver le chemin de l’emploi. Elle réinsère des personnes en grande difficulté sociale et professionnelle. En plus de cet accompagnement, l’association intermédiaire a pour but de conclure des contrats de travail entre la personne aidée et des entreprises, personnes physiques, collectivités locales etc. Elle peut intervenir dans de nombreux domaines à titre onéreux mais dans un but non lucratif. L’association bénéficie d’aides de l’Etat afin de mener au mieux la mission qui est la sienne.

     

  • L’entreprise d’insertion pour l'emploi de personnes en situation difficile (26/04/2018)

    L’entreprise d’insertion pratique une activité marchande dont l’objectif est de favoriser l’emploi de personnes en situation difficile. Elle n’embauche que des personnes agréées par Pôle Emploi et adapte les conditions de travail à la situation de chaque salarié. Signataire d’une convention avec l’Etat, l’entreprise d’insertion peut compter sur le soutien financier de celui-ci.

     

  • 10 exemples de startups françaises qui cartonnent dans le monde (24/04/2018)

    Dans un contexte économique morose, sur le repli, avec des investisseurs frileux, certaines sociétés arrivent à tirer leur épingle du jeu. Ces startups françaises qui cartonnent à l’international doivent leur réussite au culot et au sens de l’innovation de leurs créateurs. Dynamiques et audacieuses, ces petites structures révolutionnent le monde de la finance, et nous offrent un grand bol d’air frais. Voici quelques succes story à la française.

     

  • Création d’une entreprise artisanale (23/04/2018)

    Un artisan traverse plusieurs étapes pour créer son entreprise. Il doit définir un projet viable, s’intéresser à la réglementation de la profession choisie (et les diplômes requis) mais aussi choisir un statut juridique adapté à l’activité. Le centre des formalités compétent pour une création d’entreprise artisanale est la Chambre des Métiers. Pour ce faire, il faut au minimum avoir assisté au stage de préparation à l’installation ou faire une demande de dispense. Il est bon de savoir que des aides financières peuvent être accordées à l’artisan.

     

  • Créer une entreprise de Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) (20/04/2018)

    La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) concerne la location de logements meublés régulière, ponctuelle ou saisonnière, à usage d’habitation ou touristique. La qualification LMNP entraîne la fiscalité des travailleurs indépendants, c’est-à-dire que les loyers encaissés sont intégrés au barème de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), au régime micro ou au régime réel lorsque la somme des loyers encaissés dépasse les plafonds de la micro-entreprise. Vous devrez immatriculer votre activité LMNP au greffe du tribunal de commerce. Pour obtenir l’usage touristique, une demande supplémentaire est à formuler à la mairie.

     

  • Qu’est-ce que l’entreprise adaptée ? (20/04/2018)

    L’entreprise adaptée (EA) a pour vocation d’aider à l’insertion professionnelle longue durée de personnes ayant un handicap. Son effectif salarié est composé à 80% de personnes handicapées dont le poste et les conditions de travail sont spécifiquement aménagées. L’entreprise adaptée a pour vocation d’être à la fois une société commerciale qui est là pour générer un chiffre d’affaires mais elle couple cela avec un côté social assez développé. L’Etat verse des subventions afin d’aider ces entreprises.

     

  • Comment financer son projet de micro-crèche ? (18/04/2018)

    La création d’une micro-crèche nécessite un apport financier important pour couvrir les dépenses (locaux, personnel, travaux de mise aux normes,...). Une micro-crèche accueille jusqu’à 10 enfants dans des locaux adaptés. Plus elle est vaste, plus les charges augmentent. En fonction de son statut, la micro-crèche bénéficie d’aides à la création : la caisse d’allocations familiales et les collectivités locales pour une association, l’ARCE et le maintien des allocations chômages pour une entreprise. Elle est aussi financée par l’apport personnel du créateur, les clients, la banque. Un business plan est créé afin de mesurer le projet et le présenter aux organismes et banques.

     

  • 7 conseils pour réussir le pitch de son projet d'entreprise (13/04/2018)

    Votre business plan est fin prêt, il est temps de le présenter à l’oral à la banque, à des business angels, à des organismes d’aides, à un jury d’un concours, etc. Pour réussir votre présentation : définissez vos objectifs, personnalisez votre pitch en fonction de votre public, anticipez les questions, préparez un power point ou une keynote et entraînez-vous pour gérer votre temps et votre stress.

     

  • Le concept store : un magasin innovant (11/04/2018)

    Le concept store est un nouveau genre de boutique étant de plus en plus présent en France, que cela soit à Paris ou en province. Le concept store a pour vocation de se détacher et de rajeunir les boutiques connues jusqu’alors. C’est un magasin innovant avec une thématique précise. Pour réussir, il faut faire stratégie marketing afin de pousser les clients aux achats non prévus, trouver un bon emplacement et communiquer sur son concept store pour attirer de nouveaux clients.

     

  • Créer une entreprise avec ses parents : est-ce vraiment une bonne idée ? (03/04/2018)

    Créer une entreprise avec ses parents peut apporter un sentiment de confiance et du soutien. Mais attention, travailler avec ses parents peut aussi apporter son lot de déconvenue. Tensions, répartition des tâches, risques financiers, compétences de chacun... mieux vaut anticiper avant de se lancer en famille.

     

  • Qu’est-ce qu’une PME (petite et moyenne entreprise) ? (29/03/2018)

    Les entreprises françaises sont divisées en 4 catégories pour effectuer des études statistiques et économiques : les microentreprises (ou TPE), les PME (petites et moyennes entreprises), les ETI (entreprises de taille intermédiaire) et les GE (grandes entreprises). Pour appartenir aux PME, l’entreprise doit avoir moins de 249 salariés et un CA annuel inférieur à 50 millions d’euros ou un bilan total de moins de 43 millions d’euros. Si l’une des 2 conditions n’est pas respectée, l’entreprise est alors reclassée en ETI. A savoir, les TPE font parties des PME. Ces deux catégories réunies représentent 99% des entreprises françaises !

     

  • Déposer un brevet : démarches, finalité et coût (23/03/2018)

    Le dépôt d’un brevet auprès de l’INPI confère au propriétaire d’une innovation un droit incorporel servant à le protéger d’une éventuelle exploitation par un concurrent. Le dépôt du brevet donne à son propriétaire l’exploitation exclusive jusqu’à 20 ans et l’obligation, pour toute société qui souhaiterait utiliser l’invention, d’obtenir l’autorisation et de verser une redevance. Attention, pour acquérir cette protection, l’invention doit être brevetable, c’est-à-dire susceptible d’application industrielle tout en apportant une solution technique à un problème technique ; l’un ou l’autre au minimum devant relever d’un procédé inventif. L’INPI est chargé de valider la brevetabilité d’une innovation avant de procéder à sa protection. Le coût du dépôt coûte un peu plus de 600 euros.

     

  • Qu’est-ce qu’une TPE (très petite entreprise) ou microentreprise ? (23/03/2018)

    94% des entreprises françaises sont des TPE (très petites entreprises) ! Les TPE sont des entreprises françaises ayant moins de 10 salariés et un chiffre d’affaires annuel ou un bilan total inférieur à 2 millions d’euros. Si une entreprise ne respecte pas ces conditions, elle peut être une PME, ETI ou GE. Depuis la loi de modernisation de l’économie de 2008, l'appellation TPE a été remplacée par microentreprise. A ne pas confondre avec le régime fiscal de la micro-entreprise (celui des auto-entrepreneurs).

     

  • Comment créer une entreprise sans se prendre la tête (19/03/2018)

    La création d’une entreprise est souvent connotée comme étant un processus laborieux et très long, semé d’embûches et de pièges en tout genre. En suivant plusieurs étapes simples et bien découpées tout en se faisant épauler par des professionnels lors des phases clés, cela n’est pas si compliqué. L’important pour le futur chef d’entreprise est de se focaliser sur son projet, de bien le définir et de laisser toutes les tâches complexes et secondaires (business plan, formalités juridiques, démarches administratives) à des spécialistes.

     

  • Comment fonctionne une entreprise citoyenne? (08/03/2018)

    L’entreprise citoyenne est une vision nouvelle de l’entreprise. Elle tend vers un fonctionnement plus démocratique. Elle prend également en compte de nouvelles considérations comme l’écologie, l’environnement ou encore la participation active des salariés. L’entreprise citoyenne utilise les procédés classiques de fonctionnement mais elle les revisite pour respecter ses nouvelles inquiétudes.

     

  • Créer un hôtel (22/02/2018)

    Créer son hôtel demande de déterminer le statut juridique de votre établissement. Ensuite, prendre connaissance des futures responsabilités, tant au niveau social qu'au niveau légal et de réaliser un Business Plan. Le fonctionnement d’un hôtel est spécifique : le paiement des heures supplémentaires, prise en charges des repas, primes diverses pour les employés. Mais aussi toutes les normes administratives et de sécurité sont importantes pour l’accueil de personnes.

     

  • Créer un club de football : formalités, coûts, aides (19/02/2018)

    La création d’un club de football (futsal, libre, entreprise, etc) renvoie à la loi des associations de 1901. Il convient de faire un business plan afin d’observer la demande d’un club de football et sa rentabilité. A la suite de cela, il faut remplir les démarches administrative : statut, déclaration, demande d’affiliation, inscription au répertoire des associations, publication au journal officiel des associations et fondations des entreprises). Des aides à la création sont disponibles de la part des communes, de la FFF, de la CNDS, ...

     

  • Comment créer une association sportive loi de 1901 ? (19/02/2018)

    Créer une association sportive doit se réaliser sur la base des principes de la loi de 1901 . Des formalités sont à accomplir afin de créer une association sportive, comme la rédaction des statuts juridiques. Les statuts d'une association sportive doivent comporter des mentions obligatoires, et respecter le principe de non lucrativité de la loi de 1901. Néanmoins, il existe des critères définis par la DGI prévoyant une situation où l'association à un but lucratif. Une association loi de 1901 est totalement exonérée d’impôts, sauf si elle a un but lucratif où elle est soumise à l'impôt sur les sociétés (IS). L'affiliation à une fédération sportive n'est pas obligatoire, mais elle procure des avantages comme l'accès aux compétitions. Enfin, de plus en plus d'entreprises décident de créer une association sportive d'entreprise (ASE), un excellent moyen de promouvoir l'activité physique et la cohésion des équipes au travail.

     

  • Créer une entreprise agricole : analyse des statuts juridique, fiscal et social (19/02/2018)

    L-Expert-comptable vous explique les démarches de création d’une entreprise agricole : la définition de la zone d’implantation et la nature de l’activité visée, l’étude de marché, les spécificités d’un prévisionnel financier d’une activité agricole, les aides financières, le régime social spécifique aux exploitants agricoles et les formalités administratives d’immatriculation. Vivre et travailler à la campagne peut être un rêve réalisable grâce à la création d’une entreprise agricole. Attention, développer une activité dans ce secteur nécessite des étapes de réflexion spécifiques et la sollicitation d’acteurs économiques différents d’une création d’entreprise classique. Comment créer une entreprise agricole ? 

     

  • La nouvelle aide aux diffuseurs de presse (19/02/2018)

    Lors des derniers Etats généraux de la presse écrite, il fut décidé de soutenir les diffuseurs de presse spécialisés et affiliés au RSI, dans le cadre de la modernisation de la vente au numéro. Un article consacré à la nouvelle aide accordée aux diffuseurs de presse.

     

  • Créer une entreprise de presse, un magazine ou un journal (19/02/2018)

    Créer une entreprise de presse, un magazine ou bien un journal implique le choix d’un statut juridique approprié à la taille, à l’objet et aux moyens envisagés par la société. Outre l’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés, la création d’une entreprise de presse fait l’objet de règles et de conditions issues de la loi de la liberté de la presse. La création d’une telle entreprise n’exige pas obligatoirement des apports conséquents, et des aides peuvent être proposées par l’Etat ou par des organismes privés. Le chef d’entreprise est soumis à certaines conditions pour être en droit d’ouvrir son entreprise de presse.

     

  • Créer une boite de production (19/02/2018)

    Créer sa propre boîte de production demande un travail de renseignement en amont. D'abord, il s'agit de déterminer quelle forme juridique correspondra le mieux et de réaliser un Business Plan . Il aide à cerner quelles seront les dépenses à venir, quels seront vos frais et quelles aides vous seront accordées. Ensuite, il vous faudra vous intéresser au capital d'investissement à injecter dans votre société. Finalement, des recommandations vous seront données quant aux diplômes nécessaires ou non, lors de la création d'un boite de production.

     

  • Les modèles économiques disruptifs : innovations de rupture (14/02/2018)

    Le mot « disruption » définit une fracture sur un marché. Il désigne des innovations ou des modèles économiques qui provoquent une rupture dans les modes de fonctionnement d’un secteur d’activité ou dans les modes de consommation. Une innovation disruptive est aussi appelée innovation de rupture. Elle se distingue de l’innovation incrémentale qui ne bouleverse pas son marché. Par exemple, le Smartphone est une innovation disruptive alors que la tablette est une innovation incrémentale.

     

  • Histoire de créateur d’entreprise (28/12/2017)

    "On m'avait prévenu, la création d'entreprise est un parcours du combattant dans lequel alternent la difficulté, l'attente, les plus grands espoirs et les plus grandes désillusions".

     

  • Les 10 commandements de l’entrepreneur (06/09/2017)

    Déjouez les pièges de l’entrepreneuriat et menez à bien votre projet ! Comment ? Suivez donc les 10 commandements !

     

  • Comment trouver la bonne idée de business? (03/03/2017)

    Pour trouver une idée de business rentable, vous pouvez commencer par vous inspirer des concepts qui marchent, en récupérant la liste des franchises actuellement rentables auprès de bases de données disponibles sur Internet, en regardant les projets les plus financés sur des plateformes de crowdfunding... Vous pouvez aussi vous rendre dans les espaces de coworking, incubateurs d’entreprises, accélérateurs à startups proches de chez vous et y découvrir les business les plus prometteurs ou en vous rendant sur des salons professionnels pour faire le point sur l’offre existante dans le secteur d’activité qui vous intéresse.

     

  • Quelles solutions de conseil et d'accompagnement pour les entrepreneurs ? (17/04/2015)

    On entend souvent dire que l'entrepreneur est seul et qu'il est l'unique responsable de ses décisions. Ce n'est certes pas faux, mais la réalité est tout de même différente, et il existe aujourd'hui de plus en plus de solutions pour prendre les bonnes décisions et éviter de faire les erreurs que d'autres ont déjà commises. Petit panorama des solutions de conseil dont peuvent bénéficier les entrepreneurs.

     

  • 6 points-clés de la vie d'une entreprise (10/07/2014)

    De la définition de l’objet social de l’entreprise aux conditions de cession des parts de sociales de l’entreprise, ce livre blanc établit les 6 points clés de la vie d’une entreprise. Sur quels critères allez-vous faire votre choix de siège social ? Comment déterminer son capital social ? Plutôt opter pour la cession des parts sociales libres ou soumises à agrément ou bien cessibles qu’entre associés ? Quand faire appel aux commissaires aux comptes, sous quelles conditions ? Vous trouverez dans ce livre blanc tous les conseils liés à la vie d’une entreprise en 6 points clés.

     

  • L'entreprise participative (28/02/2014)

    Traditionnellement, réservée aux chefs d'entreprises, la prise de décisions est peu à peu transférée à des salariés, sous l'impulsion de certains patrons qui ne conçoivent pas d'imposer une décision qui risquerait d'être mal accueillie. Dans une entreprise participative, les salariés n'ont plus pour unique tâche de mettre en œuvre les décisions de la direction : ils participent également à leur élaboration. Ainsi, grâce à l'entreprise participative, le cliché du clivage entre patrons et salariés, les uns décidant, les autres exécutant, serait-il de l'histoire ancienne ? Que réellement penser de l'entreprise participative ? Quels sont les enjeux de l'entreprise participative ?

     

  • Le travail mobile a le vent en poupe ! (07/02/2014)

    Le web 2.0 (ou « Notre monde ultra connecté ») a fait naître une nouvelle tendance. Exit le stress des déplacements, les problèmes pour concilier sa vie personnelle avec sa vie professionnelle. Aujourd’hui, beaucoup de métiers permettent de travailler chez soi, derrière son ordinateur.

     

  • 10 bonnes raisons de monter sa boîte (08/01/2014)

    La dynamique entrepreneuriale n’a cessée de croître durant ces deux dernières décennies. Les créations d’entreprises, particulièrement dans le secteur des TPE/PME, ont explosées, donnant naissance à de nouveaux espoirs (et à de nouveaux marchés). Force est de constater que les idées bouillonnent, particulièrement chez les créateurs de petites structures qui n’ont pas fréquentés les bancs des grandes écoles de commerce. Alors, monter sa boîte est-ce la solution pour l’individu comme pour l’économie du pays ? Peut-être, si nos élites politiques arrêtent de faire la sourde oreille.

     

  • L'équation gagnante du succès en affaires (31/07/2012)

    Voilà un sujet qui intéresse tous les chefs d’entreprise et créateurs d’entreprise. L’équation gagnante en affaires :