Projet / Idée de création : Devenir freelance

Tout projet d’entreprise naît d’une idée. Observer son environnement, ses proches et l’actualité aident à la recherche d’une opportunité, d’une innovation, d’un concept. Après avoir trouvé son idée, l’entrepreneur vérifie la fiabilité de son projet avec une étude de marché et un business plan pour analyser les concurrents potentiels, les besoins des prospects, l’emplacement géographique, le capital social, la réflexion sur la forme juridique. Certains projets nécessitent des compétences et des diplômes (création d’une boulangerie, d’une pharmacie).

Différentes méthodes pour trouver son projet/idée d’entreprise :

  • Identifier les problèmes ou gênes que vous rencontrez ou ceux de vos proches. Vous pourrez alors trouver une idée d’entreprise qui permette de répondre à ce besoin si ce n’est déjà fait;

  • Se rendre dans des salons professionnels afin d’y découvrir les nouveaux concepts;

  • Surfer sur les plateformes de crowdfunding (financement participatif) pour découvrir les projets qui rencontrent le succès auprès des internautes;

  • Utiliser sa passion pour en faire son activité professionnelle;

  • Surfer sur des sites Internet qui répertorient des idées de business qui ont vu le jour dans le monde (exemples de site: https://hellobiz.fr/, http://www.jaimelesstartups.fr/, ...);

  • Faire de la veille (web, presse,...);

  • S’associer à une personne qui a déjà une idée. En contrepartie vous pourrez investir plus que votre associé;

  • Développer une activité qui connaît le succès à l’étranger en apportant une valeur ajoutée à ce projet;

  • Chercher un projet de reprise qui vous permettra de posséder un outil de travail opérationnel et de vous focaliser sur le développement de votre activité;

  • Devenir franchisé pour bénéficier notamment de la notoriété d'une marque et de son savoir-faire.

L’idée doit mûrir un projet faisable et le porteur de projet doit avoir les compétences et les diplômes requis pour exercer. L’activité, les perspectives d’avenir et le nombre d’associés déterminera la forme juridique de votre entreprise.

Si vous êtes seul dans votre projet de création d’entreprise, vous pouvez opter pour une entreprise individuelle, une EIRL, une EURL ou une SASU. Si vous êtes plusieurs associés il faudra créer une société : SARL et SAS (activité commerciale, de service), société civile (activités immobilières ou libérales), SA ou encore SNC (activité familiale, commerciale).