Stratégie

Apprendre à développer son entreprise après la phase de création et de lancement est primordiale. Les benchmarks et les études de marché analysent la concurrence d’une entreprise afin qu’elle reste compétitive. Pour protéger son identité, l’entreprise dépose des marques et des brevets pour chaque nouveau concept, nouvelle innovation. Une société se développe par croissance organique (développement de l’activité par ses propres moyens) ou par croissance externe (rachat d’entreprises concurrentes ou expansion à l’international).


Pour les TPE et PME, apprendre à développer son entreprise après la phase de création et de lancement est primordiale.Découvrez ainsi nos articles, dossiers et conseils pour savoir précisément comment développer votre entreprise, sur le plan commercial, fiscal ou encore comptable, et confirmer toutes les chances que vous placer dans votre projet.

Derniers articles
  • Création d'entreprise : conseils pour bien démarrer (20/08/2018)

    Vous venez tout juste de créer votre entreprise, et vous vous apercevez qu’elle fonctionne beaucoup moins bien que prévu… inquiétant ? Pas forcément. Cela peut prendre du temps pour que votre entreprise arrive à une croissance satisfaisante. 

     

  • Elections présidentielles 2017 : propositions pour les patrons de TPE/PME (04/07/2018)

    C’est la période électorale et les différents candidats peaufinent leur programme afin de remporter la mise présidentielle. Les patrons de TPE/PME ne sont pas oubliés, puisqu’ils jouent un rôle important dans le dynamisme économique du pays. Voici ainsi les principales propositions des principaux candidats, en attendant plus de précisions. 

     

  • Comment fixer ses tarifs quand on est indépendant ? (28/06/2018)

    Devenir indépendant nécessite de fixer ses propres tarifs. Ils sont généralement horaires ou journaliers. Pour fixer des prix cohérents, il faut faire une étude de marché et trouver son positionnement concurrentiel. Le prix est aussi fonction du coût de revient et du temps mobilisé pour une prestation type. Il peut être judicieux de fixer des prix par projet plutôt que des tarifs horaires ou journaliers. Dans les métiers du conseil ou du Web, les prix varient de 300 à plus de 1.000 euros par jour, selon la spécialisation avancée et les références clients.

     

  • Entrepreneur : ne vous perdez pas dans votre compta (14/06/2018)

    Chers entrepreneurs, vous êtes très occupé dans vos journées par l’exercice de votre activité et son développement…. Vous avez mieux à faire que de gérer votre comptabilité. Oubliez la compta sur excel… C’est une perte de temps. Faites appel à un cabinet d’expertise comptable !

     

  • Ouvrir un bureau de liaison en France (23/05/2018)

    Le bureau de liaison est une structure créée dans le but, pour l’entreprise, de réaliser une étude de marché sur un nouveau territoire qu’elle envisage de conquérir, généralement à l’international. Le représentant légal du bureau de liaison est chargé de prendre des contacts sur place, de promouvoir l’entreprise, de récolter des informations nécessaires à son implantation. Le bureau de liaison ne disposant pas de la personnalité morale, son représentant ne peut pas réaliser d’actes de commerce. Le représentant d’un bureau de liaison peut être salarié ou non, mais il n’est jamais responsable des dettes ou fautes de gestion. Seule la société mère engage sa responsabilité. Une déclaration d’existence auprès de la Chambre de Commerce suffit à créer un bureau de liaison.

     

  • La Joint-Venture ou coentreprise (22/05/2018)

    La coentreprise – ou Joint-Venture en anglais - consiste en un contrat de collaboration entre deux ou plusieurs entreprises dans le but de mettre en commun une stratégie (mutualisation des coûts et des risques). Son objectif est généralement la conquête d’un nouveau marché ou d’un nouveau pays grâce à la complémentarité des entreprises membres de la Joint-Venture. La fiscalité de la coentreprise dépend de sa forme juridique (société, filiale, etc). L’avantage de la Joint-venture est la complémentarité des entreprises. Le danger réside dans le conflit entre les membres risquant de freiner, voire de paralyser la stratégie de la Joint-Venture.

     

  • Booster l’attractivité de l’entreprise dans tous les domaines (24/04/2018)

    Une entreprise est attractive lorsqu’elle attire spontanément de nouveaux profils et que les effectifs sont fiers de travailler pour elle. En 2017, l’entreprise la plus attractive de France est Dassault Aviation, selon le magazine Capital. Les salariés évoquent un turn-over minimum, une hiérarchie ouverte et disponible et la possibilité de se former en interne. Différents facteurs viennent effectivement booster l’attractivité d’une entreprise : sa marque employeur et sa politique de gestion des ressources humaines (formation et évolution de carrière...) mais aussi sa politique financière et de gestion (intégrité du dirigeant, stratégie de réinvestissement...), la qualité de ses produits et services proposés, son image de marque via à vis des consommateurs, ses valeurs prônées. Tous les services de l’entreprise permettent de renforcer son attractivité, mais il est essentiel de construire une marque employeur forte basée sur le bien-être et l’évolution des salariés. 

     

  • Comment s’introduire en bourse : prérequis, réglementation, étapes (06/03/2018)

    Les sociétés qui veulent s’introduire en bourse pour financer leur croissance doivent respecter une réglementation stricte, comme la présentation d’états financiers complètement transparents, l’attribution d’un quota minimum de titres à chaque investisseur, l’attribution du capital social à des investisseurs privés à hauteur minimum de 10 %... D’autres réglementations s’ajoutent selon le marché boursier visé : Eurolist (marché principal), Euronext Growth (pour les PME en forte croissance) ou Euronext Access (pour les jeunes pousses à fort potentiel). L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) contrôle le respect de la réglementation et délivre les autorisations d’introduction en bourse. Ensuite, c’est un intermédiaire appelé listing sponsor qui gère l’introduction en bourse pour la société et qui définit son cours selon plusieurs procédures possibles : l’offre à prix ouvert, l’offre à prix ferme, l’offre à prix minimal ou la cotation directe.

     

  • Études de marché : le Mix marketing (19/02/2018)

    Le marketing mix est une technique d'étude de marché regroupant l'ensemble des domaines opérationnels dans lesquels il vous faudra élaborer une stratégie précise. S'articulant dans un premier temps autour de quatre branches, le marketing mix englobe un nombre aujourd'hui plus conséquent de domaines (du prix à la passion que peut créer votre produit).  

     

  • Qu'est-ce que le marketing ? (22/01/2018)

    Le marketing est l'ensemble des moyens mis en oeuvre par une entreprise pour commercialiser ses produits et services en adéquation avec un marché visé. Le marketing implique de connaître le marché (clientèle, ses attentes), son entreprise et de la concurrence (forces, faiblesses, opportunités, menaces) et de mettre au point une stratégie pour commercialiser ses produits ou services : définir le produit, son prix, son canal de distribution et ses moyens de promotion. 

     

  • Qu'est-ce que la logistique ? (04/01/2018)

    La logistique organise les flux d'informations et de marchandises, réduit les stocks et améliore les délais de livraison dans un souci d'optimisation constant. Une entreprise avec une bonne logistique ne stocke pas inutilement des marchandises, transporte ses produits sans temps mort, fait travailler ses salariés en continu et livre ses clients rapidement. Une logistique maîtrisée améliore la rentabilité d'une entreprise, les conditions de travail des salariés et la satisfaction client. A l'heure où les acheteurs en ligne se font livrer en 24h voire dans la journée, la logistique est primordiale pour des entreprises compétitives.

     

  • La liste des INCOTERMS (14/12/2017)

    Les Incoterms sont utilisés dans le cadre du commerce international. Si leur usage n’est pas une obligation, ils sont très souvent employés dans la pratique.

     

  • Comment faire connaître votre entreprise ? (07/12/2017)

    Ça y est, vous avez décidé de vous lancer dans la création de votre entreprise. Convaincu à 200 % par votre projet, vous vous attachez à l'exposer au mieux dans votre business plan. Cependant, n'oubliez pas qu'aussi novatrice et brillante soit votre idée, le succès de la création de votre entreprise dépendra avant tout de votre capacité à attirer des clients. Encore faut-il que vos clients potentiels soient au courant de votre existence.

     

  • Comment fixer son prix de vente ? (06/12/2017)

    Le prix de vente est aujourd'hui décliné à toutes les sauces : produits low-costs, prix-bas, prix promos, prix de gros... Ces prix de ventes sont calculés au moyen de la méthode du coût de revient, en fonction de la concurrence ou encore des barrières psychologiques.

     

  • Acheter un bien immobilier au nom de la société (01/12/2017)

    Beaucoup de chefs d’entreprises se demandent s’ils doivent acquérir des biens, en particulier des biens immobiliers, au nom de leurs sociétés. Ils espèrent ainsi pouvoir déduire de leur résultat des charges supplémentaires, en particulier des annuités d’amortissements. Toutefois, comme nous allons le voir, cette initiative peut se révéler inopportune.

     

  • Co-branding - Définition & pour quels avantages ? (18/10/2016)

    Les pratiques commerciales et marketing connaissent un renouvellement important depuis quelques années. Ainsi, la mondialisation des échanges et des rapports économiques a stimulé la création et l’exportation de nouveaux usages, venant parfois chambouler les habitudes des opérateurs. Une part importante de ces évolutions vient des pays anglo-saxons. C’est ainsi le cas du co-branding, qui permet l’association de plusieurs marques.

     

  • Business models : le développement d’Airbnb (03/12/2015)

    Internet met en lien les particuliers plus aisément, ce qui change largement les rapports économiques (certaines professions comme les agents immobiliers ou les taxis en font les frais…). Le dernier concept en vogue est Airbnb, qui permet aux particuliers de mettre leur logement à disposition de touristes. Après avoir brièvement présenté celui-ci, nous verrons quelles sont les régles juridiques et fiscales applicables en la matière. Blablacar, PAP, Ebay déploient des business models se basant sur une création de valeur via un particulier.

     

  • Gage et nantissement : les garanties pour une dette (02/11/2015)

    Le gage et le nantissement sont des contrats qui mettent un bien en garantie en cas de non-paiement d’une dette. Le gage concerne les biens corporels alors que le nantissement concerne les biens meubles incorporels, le plus courant étant le nantissement sur un fonds de commerce. Le pacte commissoire de nantissement permet au créancier de devenir propriétaire du bien mis en garantie si la dette n’a pas été honorée.

     

  • L’externalisation des fonctions support (12/10/2015)

    L’entrepreneur est souvent contraint de sortir de son cœur de métier. En effet, il doit faire face à des problématiques très diverses, liées au droit, au recrutement, à la comptabilité, aux ressources humaines, au marketing…Ainsi, diverses alternatives s’offrent à lui : il peut s’occuper seul de ces problématiques, recruter des salariés qualifiés ou faire appel à des prestataires extérieures. Cette dernière solution fera l’objet du présent article.

     

  • La procédure et les conditions à respecter pour une levée de fonds (04/06/2014)

    Le plus souvent, une entreprise qui souhaite se développer doit procéder à une levée de fonds pour augmenter ses fonds propres en vue d'avoir des capitaux permanents suffisants tout en conservant un bilan équilibré. Pour que cette démarche soit effectuée avec succès, il faut suivre une procédure et respecter certaines conditions.

     

  • Sociétés offshore : un cadre légal très strict (03/06/2014)

    Une société offshore est une société ayant établi son siège social dans un pays étranger lui offrant des avantages fiscaux.

     

  • Répondre à un appel d'offre public (10/03/2014)

    Chaque année, le marché public représente 1 500 milliards d'euros que se partagent des entreprises de toutes tailles. Les démarches pour être retenu par un acheteur public peuvent être lourdes mais s'y préparer à l'avance avec une méthodologie efficace et l'aide de votre expert-comptable peut considérablement augmenter vos chances de succès.

     

  • Comment répondre à un appel d'offre public ? (06/03/2014)

    Si la possibilité de répondre aux appels d’offre publics est une aubaine pour de nombreuses entreprises, la complexité de la démarche peut constituer un frein considérable.

     

New call-to-action
New call-to-action