La fiscalité du particulier

Derniers articles

  • La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) concerne les propriétaires d’un ou plusieurs logements meublés mis en location. Il s’agit de déclarer ses loyers annuels bruts dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) pour réintégration au barème de l’impôt sur le revenu (au micro BIC ou au régime du réel lorsque les loyers issus de la location meublée sont supérieurs aux plafonds de la micro-entreprise). La fiscalité LMNP concerne la location de meublés à usage d’habitation, en résidence d’affaires, en résidence de services ou médicalisée, mais aussi les meublés à usage touristique ponctuel ou saisonnier. Au régime micro BIC, le propriétaire en LMNP bénéficie de l’abattement fiscal de 50 % pour une location meublée habituelle ou de 71 % pour la location d’une chambre d’hôte ou d’un meublé de tourisme classé. Le propriétaire LMNP doit se déclarer au greffe du tribunal de commerce.
  • La fiscalité de l'épargne a été modifiée en 2018 avec l'instauration de la flat tax  (prélèvement forfaitaire de 30%), relative aux revenus du patrimoine mobilier et de l'impôt sur la fortune immobilière, venant remplacer l'ISF. Néanmoins, la flat tax ne concerne pas les revenus (dividendes, intérêts...) perçus en 2017 et figurant sur la déclaration d'impôt 2018. L'ancien régime doit s'appliquer à ceux-ci.