Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Fraudes fiscales pour les particuliers : risques et peines encourues

Mis à jour le 27/03/2014

La fraude fiscale consiste à échapper ou tenter d'échapper à l'impôt par tout moyen. Attention ! L'auteur d'une fraude fiscale peut se voir appliquer des sanctions fiscales et pénales, selon la gravité du délit.


ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
S'informer à distance : pour créer ou gérer votre entreprise et poser des  questions en direct.   Plusieurs dates disponibles Inscrivez-vous !  WEBINAR

Il existe bien des manières de commettre une fraude fiscale : omettre délibérément de se déclarer, dissimuler volontairement des biens ou revenus soumis à l’impôt, organiser son insolvabilité ou toute autre manœuvre visant à échapper à l’impôt. Cependant, ces fraudes n’ont pas la même gravité devant la loi.

Les fraudes soumises à des sanctions fiscales

Vous n’avez pas déclaré vos revenus dans les délais, votre impôt sera majoré de : 

  • 80% si l’administration découvre l'existence d'une activité non déclarée
  • 40% si vous payez l’ISF et que l’administration découvre que vous être propriétaires d’avoirs à l’étranger non déclarés.

Vous avez souscrit une déclaration volontairement incomplète, c’est-à-dire que vous n’avez pas déclaré un bien imposable ou vous avez sous-évalué le montant de votre patrimoine. Votre impôt sera majoré de :

  • 40% en cas de manquement délibéré
  • 80% en cas d'abus de droit, c’est-à-dire si vous avez optimisé de façon abusive une règle fiscale. Ces 80% seront ramenés à 40% si vous n'êtes pas à l'initiative de la démarche ou si vous n'en êtes pas le principal bénéficiaire
  • 80% en cas de manœuvres frauduleuses, c’est-à-dire visant à tromper l'administration fiscale.

A noter : des intérêts de retard peuvent également être appliqués à hauteur de 0,40% par mois de retard.

Les fraudes soumises à des sanctions pénales

Si l'administration fiscale détecte un comportement frauduleux, elle peut engager des poursuites pénales. Indépendamment des sanctions fiscales, l'auteur d'une fraude fiscale encourt 500 000 euros d'amende et 5 ans d'emprisonnement.

Ces peines sont portées à 2 000 000 euros d'amende et 7 ans d'emprisonnement lorsque les faits ont été commis : 

  • en bande organisée 
  • grâce à l'ouverture de comptes à l'étranger
  • via des organismes écran établis à l'étranger
  • par l'usage d'une fausse identité ou de faux documents
  • via une domiciliation ou un acte fictif à l'étranger.

À noter : les poursuites pénales peuvent être engagées pendant les six années suivant celle où l'infraction a été commise. En outre, les peines d'emprisonnement encourues sont réduites de moitié si l'auteur du délit participe à l'identification des autres auteurs ou complices. 

Qu’est-ce qui met la puce à l’oreille de l’administration fiscale ?

Divers éléments peuvent pousser le Fisc à étudier votre déclaration de plus près : 

  • les variations importantes de revenus ou de patrimoine d'une année sur l'autre 
  • les plus-values significatives, notamment liées à des ventes d'entreprise
  • les successions importantes 
  • la qualification en bien professionnel en matière d'ISF
  • le rattachement des enfants au foyer fiscal 
  • les pensions alimentaires

Les 150 000 ménages qui gagnent plus de 220 000 euros par an et/ou dont le patrimoine dépasse les 3 millions d'euros sont également particulièrement surveillés par l’administration fiscale. Ils sont contrôlés tous les trois ans en moyenne. 

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (9 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.555555
Moyenne: 3.6 (9 votes)

Nos webinars à ne pas manquer