Aides sociales

Des aides sociales complètent les revenus faibles ou absents. La caisse d’allocations familiale distribue sous certaines conditions des aides aux familles avec enfants. Elle aide aussi pour le logement avec l’aide personnalisée au logement (APL). Pour combler les petits revenus, la CAF peut verser la prime d’activité. Les bénéficiaires sont en général les étudiants en contrat d’apprentissage et les salariés avec un petit salaire. Le revenu de solidarité active (RSA) verse un minimum de revenus aux personnes sans ressources. Il est variable en fonction de la composition du foyer.


Derniers articles
  • Le pass foncier (22/05/2018)

    Le pass foncier est un dispositif d'aide à l'accession à la propriété de logements neufs (une maison ou un appartement) pour les ménages aux revenus modestes. Il a été mis en place par l'Etat et les partenaires sociaux du 1% logement (désormais intitulé Action logement). Il permet de bénéficier de plusieurs aides publiques très encourageantes pouvant dépasser 60.000€ pour un même ménage, ainsi qu'une garantie de rachat et de relogement en cas d'éventuel accident de la vie. Sans oublier que les partenaires sociaux accompagnent le ménage tout au long des étapes du projet. Le pass foncier se révèle être une plus value certaine pour les ménages qui en bénéficient.

     

  • Le 1% logement (22/05/2018)

    Le « 1% logement » ou « 1% patronal » est l'effort de construction consenti par les employeurs du secteur privé non agricole d'au moins 20 salariés. En réalité, il correspond à 0,45% de la masse salariale de l'exercice précedent.

     

  • Le prêt patronal (22/05/2018)

    Qu’est-ce que le prêt patronal ? Qui sont les bénéficiaires du prêt patronal ? Quels sont les organismes collecteurs du prêt patronal ? Quels sont les logements concernés par le prêt patronal ? Le bénéfice du prêt patronal entraîne t’il un remboursement anticipé en cas de départ de l’entreprise ?

     

  • Le 1% patronal : conditions, taux et durée du prêt (22/05/2018)

    Le 1% Patronal s’adresse aux salariés des entreprises de plus de 10 salariés. Cela permet de pouvoir emprunter à un taux réduit entre 0% et 1% jusqu’à 20 ans pour l’acquisition ou rénovation de la résidence principal.  

     

  • Revenu universel : proposition de Benoît Hamon (14/02/2018)

    Le candidat du parti socialiste, Benoît Hamon a fait du revenu universel son cheval de bataille, ce qui lui a permis, entre autre, de gagner la primaire de son parti. Celui-ci, qui offre  à toute personne la possibilité de bénéficier d’un revenu garanti lui permettant de subvenir à ses besoins les plus élémentaires, ne vient pas de nulle part et a déjà fait l’objet d’études poussées. Voici quelques développements concernant celui-ci.  

     

  • Allocation rentrée scolaire (ARS) : montant, plafond (09/02/2018)

    En période de rentrée scolaire, les charges liées aux dépenses des enfants peuvent représenter un montant important pour certains foyers modestes. Une allocation de rentrée scolaire (ARS) de 364 à 397 euros par enfant est versée à près de 3 millions de foyers pour les aider à financer les dépenses de fournitures scolaires.

     

  • L'allocation de rentrée scolaire (11/12/2017)

    La rentrée scolaire approche à grands pas. Parce que rentrée scolaire est aussi synonyme de dépenses onéreuses, l’allocation de rentrée scolaire est là pour vous aider financièrement. Qui peut en bénéficier ? Comment l’obtenir ? Quel en sera le montant ? Détails ce que vous pouvez espérer de l’allocation de rentrée scolaire.

     

  • Les aides pour les apprentis (07/12/2017)

    Dès la rentrée scolaire, vous serez nombreux à vous orienter vers l’apprentissage. Pour vous aider financièrement, des aides pour les apprentis sont accordées chaque année. 

     

  • L’allocation personnalisée d’autonomie (16/04/2015)

    Les personnes âgées résidant à domicile et ayant besoin d’une aide afin de réaliser les actes ordinaires de la vie quotidienne peuvent bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (ou Apa). Quelles sont les conditions pour bénéficier de celle-ci ? Quel formalisme doit remplir le requérant ? Le présent vient répondre à ces interrogations.

     

  • Les aides financières d'urgence pour les familles (04/07/2014)

    Lorsqu'une famille est confrontée à des difficultés graves et qu'elle ne peut pas y faire face au moyen de ses revenus et avec les prestations sociales qui lui sont versées, elle peut bénéficier d'une intervention financière de sa mairie ou d'un organisme social.

     

  • L'aide à l'emploi d'un jeune de moins de 26 ans (03/03/2014)

    Les aides à l’embauche sont ponctuelles et les conditions pour en bénéficier sont propres à chacune d’elles.

     

  • Les niches sociales ne seront pas épargnées du coup de rabot (28/02/2014)

    Autant dans l’œil de mire que les niches fiscales, les niches sociales font aujourd’hui l’objet d’une toute grande attention. Le Gouvernement et la Cour des Comptes sont en train de les examiner à la loupe même si le haro général sur les niches sociales se fait dans une moindre mesure et dans une plus grande discrétion que pour sa consœur fiscale. Mais aucune inquiétude, le gouvernement n’est pas fou, un coup de rabot sera bien entendu opéré sur les niches sociales !

     

  • Comment obtenir l'allocation de rentrée scolaire ? (18/02/2014)

    Vous avez besoin d’une aide financière pour la rentrée scolaire de vos enfants et les dépenses qu’elle engendre ? Grâce à cette fiche pratique, apprenez comment obtenir l’allocation de rentrée scolaire.

     

  • L'allocation de solidarité spécifique (18/02/2014)

    L’Allocation de Solidarité Spécifique, abrégée ASS est une allocation du Pôle Emploi. Elle est attribuée sous certaines conditions de ressources et d'activité passée. Cette allocation est versée aux travailleurs sans emploi qui auraient épuisés leurs droits à l'Allocation d'aide de Retour à l'Emploi (ARE) ou à l'Allocation de Fin de Formation (AFF). Les personnes de plus de 50 ans peuvent choisir l'Allocation de Solidarité Spécifique si son montant est plus intéressant que l'Allocation d'aide de Retour à l'Emploi.

     

  • L'allocation d'invalidité (18/02/2014)

    Lorsqu’un accident ou une maladie non-professionnelle vous contraint à réduire votre activité professionnelle d’au moins deux tiers et que vous n’avez pas atteint l’âge légal de la retraite, vous avez droit à une allocation d’invalidité. Vous devez pour cela, au moment où votre médecin constate la maladie et/ou vous délivre un arrêt de travail, avoir été immatriculé à la caisse d’assurance maladie pendant au moins un an et avoir travaillé pendant cette année-là au moins 800 heures dont 200 au cours des 3 premiers mois. A défaut, il vous faut avoir cotisé sur un salaire égal, au moins, à 2 030 fois le SMIC horaire dont 1 015 fois pendant les 6 premiers mois.

     

  • La carte familles nombreuses (18/02/2014)

    Bénéficier du tarif familles nombreuses est simple et avantageux pour plusieurs raisons. Ce tarif s’applique aux familles composées de trois enfants minimum, âgés de moins de 18 ans. Il est accessible sans conditions de ressources, à toute famille vivant sur le territoire français.

     

  • L’allocation adulte handicapé (18/02/2014)

    L’allocation adulte handicapé (AAH) est un revenu garanti par l’Etat pour les personnes handicapées. Il s’agit d’un droit ouvert aux personnes handicapées qui répondent à un certain nombre de conditions. Le montant de l’allocation dépend de la situation du bénéficiaire. Regardons plus en détails en quoi consiste l’AAH.

     

  • La pension d’invalidité, attribution et montant (02/12/2013)

    La pension d’invalidité est une rente mensuelle qui est versée à toute personne dont la capacité à travailler à été réduite d’au moins deux tiers. La pathologie ou l’accident qui sont à l’origine de l’invalidité doivent être de nature non professionnelle (dans le cas d’une maladie ou d’un accident d’origine professionnelle, le demandeur devra se tourner vers une rente d’incapacité permanente). Pour faire simple, la pension d’invalidité a pour but de compenser la perte de salaire issue de l’incapacité de travail.