Aides sociales

Des aides sociales complètent les revenus faibles ou absents. La caisse d’allocations familiale distribue sous certaines conditions des aides aux familles avec enfants. Elle aide aussi pour le logement avec l’aide personnalisée au logement (APL). Pour combler les petits revenus, la CAF peut verser la prime d’activité. Les bénéficiaires sont en général les étudiants en contrat d’apprentissage et les salariés avec un petit salaire. Le revenu de solidarité active (RSA) verse un minimum de revenus aux personnes sans ressources. Il est variable en fonction de la composition du foyer.


Derniers articles
  • Le 1% logement (22/05/2018)

    Le « 1% logement » ou « 1% patronal » est l'effort de construction consenti par les employeurs du secteur privé non agricole d'au moins 20 salariés. En réalité, il correspond à 0,45% de la masse salariale de l'exercice précedent.

     

  • Le prêt patronal (22/05/2018)

    Qu’est-ce que le prêt patronal ? Qui sont les bénéficiaires du prêt patronal ? Quels sont les organismes collecteurs du prêt patronal ? Quels sont les logements concernés par le prêt patronal ? Le bénéfice du prêt patronal entraîne t’il un remboursement anticipé en cas de départ de l’entreprise ?

     

  • Le 1% patronal : conditions, taux et durée du prêt (22/05/2018)

    Le 1% Patronal s’adresse aux salariés des entreprises de plus de 10 salariés. Cela permet de pouvoir emprunter à un taux réduit entre 0% et 1% jusqu’à 20 ans pour l’acquisition ou rénovation de la résidence principal.  

     

  • Revenu universel : proposition de Benoît Hamon (14/02/2018)

    Le candidat du parti socialiste, Benoît Hamon a fait du revenu universel son cheval de bataille, ce qui lui a permis, entre autre, de gagner la primaire de son parti. Celui-ci, qui offre  à toute personne la possibilité de bénéficier d’un revenu garanti lui permettant de subvenir à ses besoins les plus élémentaires, ne vient pas de nulle part et a déjà fait l’objet d’études poussées. Voici quelques développements concernant celui-ci.  

     

  • Allocation rentrée scolaire (ARS) : montant, plafond (09/02/2018)

    En période de rentrée scolaire, les charges liées aux dépenses des enfants peuvent représenter un montant important pour certains foyers modestes. Une allocation de rentrée scolaire (ARS) de 364 à 397 euros par enfant est versée à près de 3 millions de foyers pour les aider à financer les dépenses de fournitures scolaires.

     

  • Les aides pour les apprentis (07/12/2017)

    Dès la rentrée scolaire, vous serez nombreux à vous orienter vers l’apprentissage. Pour vous aider financièrement, des aides pour les apprentis sont accordées chaque année. 

     

  • Les aides financières d'urgence pour les familles (04/07/2014)

    Lorsqu'une famille est confrontée à des difficultés graves et qu'elle ne peut pas y faire face au moyen de ses revenus et avec les prestations sociales qui lui sont versées, elle peut bénéficier d'une intervention financière de sa mairie ou d'un organisme social.

     

  • Comment obtenir l'allocation de rentrée scolaire ? (18/02/2014)

    Vous avez besoin d’une aide financière pour la rentrée scolaire de vos enfants et les dépenses qu’elle engendre ? Grâce à cette fiche pratique, apprenez comment obtenir l’allocation de rentrée scolaire.

     

  • L'allocation de solidarité spécifique (18/02/2014)

    L’Allocation de Solidarité Spécifique, abrégée ASS est une allocation du Pôle Emploi. Elle est attribuée sous certaines conditions de ressources et d'activité passée. Cette allocation est versée aux travailleurs sans emploi qui auraient épuisés leurs droits à l'Allocation d'aide de Retour à l'Emploi (ARE) ou à l'Allocation de Fin de Formation (AFF). Les personnes de plus de 50 ans peuvent choisir l'Allocation de Solidarité Spécifique si son montant est plus intéressant que l'Allocation d'aide de Retour à l'Emploi.

     

  • La pension d’invalidité, attribution et montant (02/12/2013)

    La pension d’invalidité est une rente mensuelle qui est versée à toute personne dont la capacité à travailler à été réduite d’au moins deux tiers. La pathologie ou l’accident qui sont à l’origine de l’invalidité doivent être de nature non professionnelle (dans le cas d’une maladie ou d’un accident d’origine professionnelle, le demandeur devra se tourner vers une rente d’incapacité permanente). Pour faire simple, la pension d’invalidité a pour but de compenser la perte de salaire issue de l’incapacité de travail.

     

New call-to-action