Les aides financières d'urgence pour les familles

Mis à jour le 04/07/2014

Lorsqu'une famille est confrontée à des difficultés graves et qu'elle ne peut pas y faire face au moyen de ses revenus et avec les prestations sociales qui lui sont versées, elle peut bénéficier d'une intervention financière de sa mairie ou d'un organisme social.

Le centre communal d'action  sociale 

Le centre communal d'action sociale (ou éventuellement le centre intercommunal d'action sociale qui regroupe les services sociaux de plusieurs communes) peut distribuer des aides ponctuelles pour aider la famille à faire face à un problème urgent. Ce type d'aide est surtout destiné aux familles surendettées ou aux chômeurs qui n'ont plus droit aux allocations d'aide au retour à l'emploi en vue de leur permettre d'attendre le versement du RSA ou de l'allocation spécifique de solidarité.

Elle peut notamment permettre le paiement de la nourriture ou d'une facture d'électricité ou de téléphone. Son montant est déterminé en fonction du quotient familial, du montant des dettes que le demandeur doit régler d'urgence et du montant qu'il reste au demandeur lorsqu'il a payé toutes ses dépenses obligatoires. Le plus souvent, la demande est jugée recevable lorsque ce montant ne dépasse pas 300 €.  La somme accordée varie le plus souvent entre 50 et 150 €. Elle peut être versée, soit en espèces, soit par un paiement direct du créancier, soit sous forme d'une aide en nature, de chèque d'accompagnement personnalisé ou de bons d'achat pouvant servir notamment à l'alimentation où au paiement de billets de transports collectifs. 

Dans certains cas, un crédit sans intérêt peut être accordé d'urgence pour répondre à des besoins vitaux dans la mesure où le demandeur aura les moyens de le rembourser. 

Quelle que soit la nature ou le montant de l'aide accordée, le demandeur doit présenter une pièce d'identité, une copie de son livret de famille ainsi que des justificatifs de ses ressources et de ses dettes. Il a également intérêt à présenter les documents qui attestent l'origine de son problème. Ainsi, s'il a été victime d'un délit ou s'il n'arrive pas à recouvrer une somme qui lui est due, il faut qu'il présente une copie de la plainte qu'il a déposée ou du jugement exécutoire qu'il a obtenu ainsi que les documents qui attestent que son débiteur est insolvable. 

Sachez que si votre famille rencontre des difficultés financières, la première chose à faire est d'agir au plus vite avant que votre situation ne s'aggrave. Ainsi, si vous êtes au chômage et si vos droits à l'allocation d'aide au retour à l'emploi risquent d'être bientôt épuisés, prenez contact au plus vite avec votre caisse d'allocations familiales pour prendre connaissance des prestations qui pourront relayer les sommes qui vous sont versées par l'assurance-chômage. La personne que vous rencontrerez pourra notamment vous aider à préparer votre dossier de demande de RSA et vous indiquer dans quelle mesure votre aide personnalisée au logement pourrait être majorée.

D'autre part, si l'un des membres de votre foyer est gravement malade ou handicapé, ne tardez pas à prendre contact avec votre caisse d'assurance-maladie pour connaître les aides financières dont vous pourriez bénéficier compte tenu du problème médical auquel votre famille est confrontée. En effet, de nombreuses familles se sont retrouvées dans des situations financières dramatiques, faute d'avoir connu à temps les prestations dont elles auraient pu bénéficier et qui auraient probablement évité la catastrophe. 

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici