Arrêts/Absences au travail

24 articles
Image
arret-travail-absence

Notre sélection

138 193 vues

Absence injustifiée d'un salariés: la procédure en 5 étapes

Lire l'article

L’arrêt maladie lié à la grossesse

Lorsque l’état de santé d’une femme enceinte nécessite un arrêt de travail lié à sa grossesse (diabète, hypertension, risque d’accouchement prématuré…) avant le congé maternité, le médecin remplit un arrêt maladie spécifique, appelé congé pathologique prénatal. Seuls le médecin traitant et le gynécologue peuvent prescrire ce type d’arrêt maladie. Il dure 14 jours maximum, de manière consécutive ou non et la salariée touche 90 à 95 % de son salaire habituel, dans les conditions d’un congé maternité. Ensuite, lorsque l’accouchement provoque des complications qui s’étendent au-delà du congé maternité, le médecin prescrit un arrêt maladie spécifique lié à l’accouchement, appelé congé pathologique postnatal. Il dure maximum 28 jours, à prendre de manière consécutive et dans la lignée du congé maternité. L’indemnité est à hauteur de 50 % de son salaire, dans les conditions habituelles d’un arrêt maladie.

108 185 vues

Le maintien de salaire: définition, versement, arrêt maladie (2024)

Lire l'article
83 505 vues

Le salaire en arrêt de travail : délai de carence, indemnités journalières

Lire l'article

L-Expert-
Comptable.com
vous simplifie la vie

Nous contacter