Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités pour  vous! JE ME LANCE

Les absences injustifiées : définition et procédure

Mis à jour le 22/12/2017

Employeurs, vous pouvez être confrontés à ce phénomène, les absences injustifiées à répétition des salariés enrayent le bon fonctionnement de la société. Avant de pratiquer des sanctions disciplinaires dans la précipitation, voyons quelles sont les mesures à suivre.


Qu’est ce qu’une absence injustifiée ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une absence qui n’a pas été autorisée au préalable et qui n’est pas motivée par un motif valable (certificat médical, problème familial…)

On distingue deux autres catégories :

  • absence refusée par l’employeur
  • prolongation injustifiée


Dans tous les cas, à défaut de justificatif et sans demande d’autorisation préalable, vous êtes en droit de sanctionner le salarié.

La procédure à suivre

Contacter le salarié

Après avoir contrôlé qu’aucune autorisation d’absence n’a été donné au préalable au salarié, vous pouvez le contacter par téléphone ou tout autre moyen afin d’identifier le motif de l’absence.

S’il s’agit d’une absence pour maladie, le salarié doit vous faire parvenir dans les 48 heures son arrêt de travail. Il est donc nécessaire de patienter pendant ce délai avant toute autre action.

La mise en demeure

A ce jour, le délai des 48 heures est dépassé, vous n’avez réussi à établir aucun contact avec le salarié absent ou celui-ci n’a pas justifié de son absence.

Vous pouvez envoyer un courrier au salarié afin de le mettre en demeure de justifier de son absence ou de reprendre son poste sans délai.
Ce courrier doit être envoyé en recommandé avec accusé de réception afin de pouvoir justifier de cette démarche.

Si le salarié à transmis tardivement un justificatif et à repris son poste, la mise à pied n’est pas adaptée. Un avertissement sera suffisant dans la majorité des cas.

Si le salarié à repris son poste sans justifier de son absence préalable, convoquez le dans les meilleurs délais à un entretien préalable à une sanction disciplinaire = avertissement dans un premier temps, puis si les absences se répètent envisagez une mise à pied disciplinaire voir un licenciement pour cause réelle et sérieuse ou pour faute grave)

La deuxième mise en demeure

Si vous n’avez toujours pas de nouvelles de votre absentéiste, n’hésitez pas à envoyer une nouvelle mise en demeure.

Le licenciement

Cette situation ne peut pas s’envisager comme une démission du salarié.
Aussi, il est nécessaire de mettre en place une procédure de licenciement adaptée (pour cause réelle et sérieuse ou faute grave)

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (3 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.666665
Moyenne: 4.7 (3 votes)
JE ME LANCE