Apprendre à lire son bilan comptable

Mis à jour le 09/09/2014

Vous êtes chef d’entreprise et vous avez confié votre comptabilité à un expert-comptable pour pouvoir vous consacrer exclusivement au développement de votre activité, sachez que vous n’êtes pas un cas isolé, bien au contraire. Néanmoins, il est utile voire indispensable que vous ayez quelques notions comptables et surtout que vous sachiez comment lire votre bilan comptable. C’est l’objet de cet article, vous expliquer simplement le fonctionnement d’un bilan comptable afin que vous puissiez analyser le votre et le comprendre.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.363635
Moyenne: 4.4 (11 votes)
Notes : 4 (11 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.363635
Moyenne: 4.4 (11 votes)

Comment lire un bilan comptable – A quoi ça sert ?

Le bilan comptable est un document de synthèse établi à la fin de votre exercice comptable. Il est le reflet de la situation patrimoniale de votre entreprise c'est-à-dire qu’il permet de recenser ce que doit votre entreprise, au passif, et ce qu’elle possède, à l’actif.

Le bilan comptable est donc divisé en deux parties : l’actif et le passif.

Ces parties sont elles-mêmes constituées de sous-parties :

  • A l’actif : l’actif immobilisé et l’actif circulant
  • Au passif : les capitaux propres et les dettes

Le bilan comptable est un bon élément de pilotage pour vous gérant, mais c’est également une obligation fiscale pour la plupart des sociétés.

Comment lire un bilan comptable bilan comptable : les postes en détail

  • L’actif immobilisé

Il s’agit des biens qui vont rester durablement dans l’entreprise soit les immobilisations.

Certaines immobilisations sont amortissables et subissent donc chaque année une perte de valeur irréversible comme les véhicules, le matériel informatique… 

On peut également intégrer des provisions pour dépréciations pour certains biens non amortissables comme les terrains ou les titres.

Ces pertes de valeurs diminuent la valeur du patrimoine de votre entreprise.

  • L’actif circulant

Il s’agit des biens qui ne restent pas durablement dans l’entreprise et/ou qui sont transformés comme les stocks et les encours, les créances, les valeurs mobilières de placement, les disponibilités.

Des provisions pour dépréciations peuvent être effectuées pour certains de ces éléments.

  • Les capitaux propres

Ce sont les ressources à long terme dont dispose l’entreprise c’est-à-dire le capital, les réserves et le résultat de l’exercice. 

Les capitaux propres correspondent également aux montants que l’entreprise doit aux associés puisqu’ils appartiennent à ces derniers.

  • Les dettes

Ce sont les capitaux étrangers c’est-à-dire les dettes à long-terme comme les emprunts bancaires souscrits par la société et les dettes à court-terme. On entend par dettes à court terme, les dettes fournisseurs, les dettes liés aux impôts et aux taxes ou encore les dettes liés au coût du travail (salaires, charges sociales…).

Comment lire un bilan comptable : L’équilibre des grandes masses 

  • L’équilibre à long terme

Il est intéressant de comparer l’actif à long terme au le passif à long terme et de pouvoir expliquer comment son financés les investissements à long terme c’est-à-dire les outils d’exploitation.

Le calcul du fonds de Roulement permettra d’évaluer la stabilité financière de l’entreprise. En effet, il correspond à la partie des capitaux permanents qui reste disponible pour financer l’exploitation et ce même après les investissements en immobilisations. 

Le calcul du fonds de roulement est le suivant : 

Fonds de roulement = capitaux permanents – actif immobilisé

  • L’équilibre à court terme

Il s’agit de comparer les actifs à court terme au passif à court terme ce qui permet de donner une bonne idée de la liquidité de l’entreprise. 

L’évaluation du besoin en fonds de roulement, c’est-à-dire les sommes d’argent que l’entreprise va dépenser dès sa création et qu’elle ne pourra récupérer qu’à partir du moment où ses clients honoreront les premières factures, est l’indicateur de référence.

Cette notion de Besoin en Fonds de Roulement se retrouve non seulement lors de la création d’une entreprise mais tout au long du cycle d’exploitation notamment parce qu’il faut intégrer les deux éléments suivants: le crédit fournisseur et la créance client.

Si le besoin en fonds de roulement est intégralement financé par le fonds de roulement alors la trésorerie de votre entreprise est positive.

Le calcul du besoin en fonds de roulement est le suivant :

Besoin en fond de roulement = Stocks + Créances clients – Dettes fournisseurs

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.363635
Moyenne: 4.4 (11 votes)
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici