Simulateur de revenus en Entreprise Individuelle (EI)

Mis Ă  jour le 24/11/22
Comment faire pour calculer ses revenus nets en Entreprise Individuelle (EI) ? DĂ©couvrez notre simulateur de revenus en ligne pour estimer votre chiffre d’affaires (CA), avec le dĂ©tail de vos cotisations sociales et de votre taux d’imposition.

Simulateur de revenus en entreprise individuelle (EI)

Les valeurs calculées ne sont que des estimations, elles peuvent varier des valeurs réelles.


Vos informations

Pour la simulation, votre rémunération est...

Utiliser un simulateur de revenus en ligne 

Le simulateur de revenus en ligne permet au dirigeant de l’entreprise individuelle d’estimer le montant de ses cotisations sociales, de son taux d’imposition ainsi que de son revenu aprùs impît. Pour ce faire, il lui suffit d’indiquer son revenu annuel ou mensuel brut sur le simulateur en ligne et d’appuyer sur “valider”.

Qu’est-ce qu’une entreprise individuelle (SARL, SASU, EURL, micro-entreprise
) ?

L’entreprise individuelle permet d’exercer son activitĂ© d’entrepreneur Ă  titre individuel, sans associĂ©s. Il existe plusieurs options de statuts juridiques pour crĂ©er une entreprise individuelle : 

  • La SASU (SociĂ©tĂ© par action simplifiĂ©e unipersonnelle)
  • La micro-entreprise ou auto-entreprise (entreprise individuelle soumise au rĂ©gime microfiscal et microsocial)
  • L’EURL (Entreprise Unipersonnelle Ă  ResponsabilitĂ© LimitĂ©e)

Attention, depuis le 15 mai 2022, l’EIRL a Ă©tĂ© supprimĂ© en faveur du nouveau statut unique de l’entrepreneur individuel (EI). Ce dernier offre des formalitĂ©s allĂ©gĂ©es et permet une sĂ©paration du patrimoine professionnel et personnel de l’entrepreneur individuel.

Comment calculer son revenu net en entreprise individuelle (EI) ?

Pour calculer son revenu net en entreprise individuelle, il faut dĂ©duire les dĂ©penses professionnelles de son entreprise et ses cotisations sociales de son chiffre d’affaires (estimĂ© ou rĂ©el).

Les dĂ©penses professionnelles de l’entreprise individuelle : 

Les frais professionnels sont dĂ©ductibles du rĂ©sultat de l'entreprise, et ne sont donc pas soumis Ă  l’imposition, sauf en cas de rĂ©gime microfiscal dans le cadre d’une auto-entreprise (ou micro-entreprise). Pour le calcul des dĂ©penses professionnelles, sont inclus tous les achats effectuĂ©s pour l’entreprise (matĂ©riel professionnel, local professionnel, vĂ©hicule de fonction
).

Les cotisations sociales de l’entreprise individuelle :

Les cotisations sociales payĂ©es par le dirigeant de l’entreprise sont conditionnĂ©es au rĂ©sultat fiscal de cette derniĂšre. Elles varient aussi en fonction du type d’activitĂ© concernĂ©, ainsi que des possibles exonĂ©rations fiscales dont bĂ©nĂ©ficie l’entreprise, telles que l’ACRE. 

Le revenu rĂ©el d’une entreprise n’est connu qu’à la fin de l’exercice comptable. Ainsi, les cotisations de l’entrepreneur sont versĂ©es Ă  titre prĂ©visionnel, et leur montant fait l’objet d’un ajustement et d’une rĂ©gularisation en fin d’annĂ©e, une fois le revenu rĂ©el dĂ©clarĂ©.

Comment calculer ses charges sociales en entreprise individuelle ?

Le choix du statut juridique de l’entreprise impacte le montant des charges sociales à verser par son dirigeant : 

Pour la micro-entreprise, les charges sociales de ce type d’entreprise individuelle sont calculĂ©es sur la base du chiffre d’affaires perçu et dĂ©clarĂ© mensuellement ou trimestriellement par le micro-entrepreneur.

Le taux des cotisations sociales varie selon l’activitĂ© exercĂ©e :

  • 12,80 % pour les bĂ©nĂ©fices industriels et commerciaux (BIC), correspondant aux activitĂ©s d’achat et revente, de vente de denrĂ©es Ă  consommer sur place et de prestations d’hĂ©bergement 
  • 6 % pour la location de locaux d’habitation meublĂ©s 
  • 22 % pour BĂ©nĂ©fices Non Commerciaux (BNC), correspondant aux prestations de services et professions libĂ©rales non rĂ©glementĂ©es
  • 22 % pour les professions libĂ©rales rĂ©glementĂ©es qui dĂ©pendent de la Caisse Interprofessionnelle de PrĂ©voyance et d'Assurance Vieillesse (CIPAV)

Pour les entreprises individuelles relevant de l’impĂŽt sur le revenu, le taux des cotisations sociales de ce type d’entreprises individuelles est calculĂ© sur la base de leurs revenus imposables et varie selon les activitĂ©s exercĂ©es : 

  • De 0,25 Ă  0,34 % pour la contribution Ă  la formation professionnelle
  • De 0 Ă  3,10 % de cotisations pour les allocations familiales
  • De 0 Ă  6,5 % pour l'assurance maladie et maternitĂ©
  • De 0,60 Ă  17,75 % pour la retraite de base
  • 1,3 % pour l'assurance invaliditĂ© et dĂ©cĂšs 
  • De 6,7 Ă  9,7 % pour la CSG (Contribution Sociale GĂ©nĂ©ralisĂ©e) et la CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale)
  • De 7 et 8 % pour la retraite complĂ©mentaire