Les fonds propres et le financement des entreprises

Mis à jour le 28/08/2015

De par l'évolution des différents types de sociétés, l'exigence en fonds propres des entreprises s'est relativement assouplie. Souvent un frein à la création d'entreprise, la récente recrudescence des créations illustre cet assouplissement. Cependant, cela ne doit pas être synonyme de négligence. En effet, les fonds propres constituent une source de financement de premier ordre et sont souvent déterminants pour évaluer la solvabilité d'une entreprise et sa capacité à faire face à ses dettes courts termes. Intéressons-nous à l'utilité des fonds propres pour l'entreprise et la source d'informations qu'ils constituent pour les parties prenantes.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (2 votes)
Notes : 4 (2 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (2 votes)

Les fonds propres : Une ressource de financement

 

Les fonds propres d'une entreprise sont constitués des sommes versées par les actionnaires lors de sa constitution et des réserves correspondant aux résultats accumulés non distribués en dividendes.

 

Le montant du capital social est alors plus utile qu'il n'y parait. Source initiale de financement et premier composant des fonds propres à la constitution de la société, il doit être nécessairement à la hauteur des exigences à court terme de votre secteur d'activité.

 

Les réserves concourent, dans un second temps, à l'autofinancement de l'entreprise. Si ces résultats ne vont pas dans la poche de l'actionnaire alors il reste dans la société et permettront à terme de faire face aux exigences immédiates et au financement de son développement.

 

Les fonds propres sont donc prépondérants dans le développement de l'entreprise. C'est un cycle perpétuel où les fonds propres constituent le point de départ. L'entreprise, en fonction de ses ressources, investit et fait face à ses charges d'exploitation. Ils sont ainsi indéniablement des pré-requis à l'évolution de la situation de l'entreprise.

 

A lire aussi : Qu'est-ce que les capitaux propres?

Les fonds propres : l'information financière

 

Pour les parties prenantes extérieures la mesure des fonds propres constitue une information financière primordiale. En effet, elle donne une indication quant à la solvabilité et la capacité à honorer les exigences qui s'imposent à l'entreprise. De ce fait, une entreprise ayant de solides fonds propres est une entreprise qui à priori, dégage des bénéfices et possède une crédibilité vis-à-vis des tiers. A contrario, une société possédant des fonds propres faible suscite un doute dans sa capacité à honorer ses engagements.

 

Le ratio d'endettement est un indicateur clé de la solvabilité d'une entreprise. Il permet de mesurer la part des fonds propres sur les ressources globales (Fonds propres + endettement). Ainsi, un faible ratio d'endettement relate une exposition aux risques extérieurs. Il convient donc de se poser la question, à ce moment précis, d'un éventuel renforcement des fonds propres.

 

L'augmentation de capital est un levier intéressant pour la revitalisation des fonds propres d'une entreprise en permettant le renforcement de sa solidité financière face aux risques et aux besoins immédiats de l'exploitation. Cette décision de gestion est incitée fiscalement. En effet, la prise de participation au capital des entreprises permet une réduction d'impôt à hauteur de 25% du montant de l'apport.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (2 votes)
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici