Cryptomonnaies et entreprises : Comment investir ?- Nos conseils

L'article en brefDepuis l'année 2023, les plus-values sur les cryptomonnaies réalisées par des particuliers sont soumises au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), avec un taux global de 30%, comprenant 12,8% d'impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux. Les contribuables peuvent choisir entre ce taux fixe et le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Les cryptomonnaies, circulant en mode pair-à-pair sans dépendre d'une institution financière centrale, offrent une sécurité optimale, une disponibilité permanente, et l'absence d'intermédiaires financiers, tout en présentant des risques tels que la volatilité des valeurs, le piratage informatique, et le blanchiment de capitaux.

Le minage de cryptomonnaie, considéré comme une activité professionnelle, est imposé en tant que bénéfices non-commerciaux (BNC), nécessitant la création d'une entreprise ou la déclaration d'un statut professionnel. Les revenus sont imposés à la réception des cryptomonnaies, selon leur cours au moment de la perception. Parmi les entreprises utilisant la blockchain et les cryptomonnaies figurent Microsoft, Ripple, Shopify, Google, et LVMH, tandis que des entreprises comme Bitmain, Canaan Creative, Bitfury, le groupe internet OGM et KnCMiner dominent l'industrie du minage de Bitcoin.
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 5minDernière mise à jour : 03/06/2024
Image
Cryptomonnaies et entreprises

Imposition

Toutes les plus-values sur les cryptomonnaies sont imposées au PFU (Prélèvement Forfaitaire Unitaire). Le PFU est un impôt crée suite à la loi de finances de 2018 s'appliquant au capital hors immobilier et aux revenus de l'épargne (son objectif étant d'alléger la fiscalité de l'épargne).

Le PFU a un taux global s'élevant à 30% :

  • 12,8% d'impôt sur le revenu ; 
  • 17,2% de prélèvements sociaux.

A compter de l'année 2023, l'article 79 de la loi de finances pour 2022 apporte des changements au traitement fiscal des gains provenant de la vente de cryptomonnaies :

  • Les ventes réalisées par des particuliers, en dehors d'une activité professionnelle, seront automatiquement soumises au prélèvement forfaitaire unique.

  • Les contribuables auront le choix entre deux options pour leur imposition : soit un taux fixe de 12,8 %, soit le calcul selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu.

 

Crypto monnaie et monnaie virtuelle.

Une cryptommonnaie est un actif qui circule en mode pair-à-pair (P2P) sans dépendre d'une institution financière centrale.

Elle peut être classée comme une monnaie virtuelle en vertu de la définition de l'autorité bancaire européenne. Selon cette définition, une monnaie virtuelle se caractérise par le fait qu'elle est une représentation numérique de la valeur. Elle n'est pas émise par une banque centrale ou une autorité publique, et elle n'est pas nécessairement liée à une monnaie officielle. Cependant, elle est acceptée par des individus ou des entités en tant que moyen de paiement, et elle peut être échangée, stockée ou négociée électroniquement.

Voici un extrait des principales cryptomonnaies par capitalisation de marché : 

  • Bitcoin (BTC) : une devise numérique autonome, qui est créée à intervalles réguliers par un algorithme, et basée sur un système connu sous le nom de blockchain, ou chaîne de bloc en français ;
  • Ethereum (ETH) : une plateforme logicielle de blockchain, distribuée en open source. Ethereum est à l'origine une blockchain publique, qui motorise la crypto-monnaie Ether.
  • Tether (USDT) : USDT est un stablecoin émise par la société Tether, dont la valeur est de 1:1 en rapport à celle du dollar. Cela signifie que 1 USDT aura toujours la valeur de 1$ ;
  • XRP (XRP) : L'ambition de l'entreprise est de permettre des transactions interbancaires de manière sécurisée, instantanée et à moindres frais ;
  • Binance Coin (BNB) : cryptomonnaie créée en 2017 dans le cadre d'une ICO permettant à la plateforme d'échange de cryptomonnaies Binance de lever des fonds pour accélérer son développement ;
  • Cardano (ADA) : une blockchain open source, ainsi qu'une plateforme permettant d'exécuter des contrats intelligents. La cryptomonnaie interne de Cardano s'appelle Ada ;
  • Dogecoin (DOGE) : principalement utilisé comme une monnaie en ligne basée sur la blockchain pour les paiements et les transactions instantanées.

 

À quoi sert la crypto monnaie ? 

Selon l'Autorité des marchés financiers (AMF), une crypto-monnaie ou un crypto-actif désigne « des actifs numériques virtuels qui reposent sur la technologie de la blockchain (chaine de bloc) à travers un registre décentralisé et un protocole informatique crypté ».

Son but est de permettre un échange de valeur sécurisé entre deux parties, sans l'intervention d'un intermédiaire. 

Il existe plusieurs avantages concernant la cryptomonnaie :

  • Une sécurité optimale : grâce à la technologie de la Blockchain (qui est une technologie de stockage et de transmission d'informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle) ;
  • Disponibilité : la cryptomonnaie est disponible 24h/24, c'est un marché qui est toujours ouvert, plus besoin d'attendre une heure d'ouverture pour réaliser un achat, une vente ou un échange. ;
  • Pas d'intermédiaire financier : les échanges se font en P2P, c'est-à-dire que les transactions se font uniquement entre utilisateurs, sans passer par un système financier ;
  • Faire face à l'inflation : la cryptomonnaie est souvent considérée comme un crypto-actifs résistant à l'inflation. En effet, le nombre d’actifs est plafonné donc la quantité disponible ne peut pas devenir incontrôlable, le risque d’inflation est réduit.
  • Rapidité : il est possible d'envoyer de l'argent partout dans le monde grâce à cette monnaie qui est virtuelle, cette transaction ne prendra que quelques minutes.

Si nous devions aborder les risques liés à cette technologie ou même lié à l'investissement en cryptomonnaie, nous pourrons en évoquer 3 principaux : 

  • Volatilité : les fluctuations des valeurs des cryptomonnaies sont extrêmement instables, exposant ainsi les investisseurs à des pertes financières potentiellement considérables.
  • Piratages informatiques (hacking) : la conservation des cryptomonnaies ne garantit aucune sécurité des avoirs, les exposant ainsi à des risques de cyberattaques.
  • Blanchiment des capitaux : en raison de leur nature anonyme, les cryptomonnaies facilitent le contournement des règles de lutte contre le blanchiment d'argent, et peuvent également être utilisées pour financer des activités terroristes ou criminelles.

A noter également qu'il s'agit d'une technologie récente (créée en 2008), , ce qui signifie qu'elle est encore en évolution et qu'il peut y avoir des changements significatifs dans son utilisation et sa réglementation à l'avenir.

 

Comment se lancer dans le minage de cryptomonnaie ? 

Le minage de cryptomonnaie est une activité qui consiste, à l’aide de matériel informatique, à vérifier et enregistrer des transactions sur une blockchain, tout en créant de nouvelles unités de la cryptomonnaie. Cela nécessite une compréhension approfondie du processus et des ressources adéquates.

Se lancer dans le minage de cryptomonnaie peut se faire n'importe où, mais pas à n'importe quel moment. En effet, pour se lancer dans le minage de cryptomonnaie, il faut bien s'y préparer, il faut d'abord comprendre le fonctionnement du minage de cryptomonnaie, se renseigner sur les différentes cryptomonnaies disponibles. Il faut aussi bien être équipé (matériel informatique performant, logiciel spécialisé). Il faut configurer sa propre installation de minage, plus le PC est performant, plus la capacité de minage le sera.

Il faut savoir également, que la mise en œuvre d'une activité telle que le minage a un coût, surtout pour l'achat du matériel informatique, l'abonnement d'un logiciel et bien suivre le cours du jour de la cryptomonnaie.

 

Quel statut pour le minage ? 

  • Statut pour les gains du minage

Le minage étant considéré comme une activité professionnelle, c'est un revenu assimilé aux bénéfices non-commerciaux (BNC), il est alors nécessaire de déclarer un statut professionnel ou de créer une entreprise afin de se conformer aux obligations fiscales.

En BNC, le professionnel est imposé sur les recettes de l’activité de minage. Le mineur est imposé à la réception de la cryptomonnaie, qui a pour valeur le cours à l’instant où elle est perçue. Les recettes sont imposables dès réception des actifs numériques.

 

Quelles entreprises utilisent la blockchain et les cryptomonnaies ? 

En plus des particuliers, les entreprises manifestent un intérêt grandissant pour l'univers des crypto-monnaies. Cette tendance découle des bénéfices associés aux échanges mondiaux, à la sécurité renforcée, à l'expansion vers un marché mondial, ainsi qu'à l'innovation technologique.

Voici quelques exemples d'entreprises qui utilisent l'univers de la blockchain et des cryptomonnaies  :

  • Microsoft : La société leader dans le domaine des logiciels propose un service de blockchain via Azure, sa plateforme de cloud computing. Elle a récemment lancé un nouveau produit conçu pour permettre aux entreprises de créer plus facilement leurs propres actifs numériques (jetons). Ce nouveau cadre de tokenisation de Microsoft a pour objectif de rendre l'accès à la blockchain plus accessible aux grandes entreprises.

  • Ripple : Ripple est une société privée axée sur la création d'un réseau de paiement et d'échange appelé RippleNet. Grâce à l'utilisation de la technologie de la Blockchain, Ripple vise à simplifier, accélérer et réduire les coûts des transactions interbancaires. L'entreprise propose également un service basé sur sa cryptomonnaie XRP.

  • Shopify : Shopify, une plateforme de commerce électronique, permet à ses marchands d'accepter les paiements en bitcoins et en d'autres cryptomonnaies grâce à des intégrations tierces.

  • Google: Le géant de la recherche a annoncé qu'il intégrait sa plate-forme d'analyse de données à la blockchain Chainlink, permettant d'utiliser des données provenant de sources extérieures dans des applications construites directement sur la blockchain.

  • LVMH : Le fabricant de produits de luxe utilise la technologie blockchain pour la traçabilité et la preuve d’authenticité. À cette fin, LVMH, ConsenSys et Microsoft ont annoncé en mai 2019 la plateforme blockchain AURA, qui utilise Ethereum et le service cloud Azure de Microsoft pour suivre et tracer les produits de luxe. 

Il est important de noter que l'adoption des cryptomonnaies par les entreprises peut varier en fonction de différents facteurs tels que la réglementation, la demande des consommateurs et la volatilité des cryptomonnaies.

 

Quelles sont les entreprises de minage de bitcoin ? 

Il existe de nombreuses entreprises de minage de Bitcoin, certaines d'entre elles étant bien connues dans l'industrie. Voici quelques-unes des entreprises de minage de Bitcoin les plus populaires :

  • Bitmain : Bitmain est l'un des plus grands fabricants de matériel de minage de Bitcoin. Ils sont basés en Chine et produisent des mineurs ASIC (Application-Specific Integrated Circuit) 

  • Canaan Creative : Canaan Creative est une autre entreprise chinoise, elle est deuxième producteur d'ASIC dans le monde, spécialisée dans la production de solutions de minage efficaces et fiables depuis 2013.  

  • Bitfury : Bitfury a été fondée en 2011 et est depuis devenue un acteur majeur de l'industrie de la crypto-extraction. Elle produit sa propre gamme de mineurs ASIC et fournit également des services de cloud mining.

  • Groupe internet OGM : Groupe internet OGM est une entreprise Japonaise fondée en 1991, elle produit sa propre gamme de mineurs ASIC et fournit des services de minage basés sur le cloud à ses clients.
  • KnCMiner : KnCMiner est une entreprise suédoise fondée en 2013 qui produit sa propre gamme de mineurs ASIC et fournit à ses clients des services de minage basés sur le cloud.

Il convient de noter que la liste ci-dessus n'est pas exhaustive et que de nouvelles entreprises de minage de Bitcoin peuvent émerger avec le temps.

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.