Devenir consultant digital freelance : Comment faire ?

L'article en brefLe métier de consultant digital freelance s'avère captivant pour qui aspire à la liberté professionnelle. Expert en stratégie digitale, ce professionnel guide les entreprises dans leur transformation numérique, jonglant habilement entre SEO, webmarketing, et réseaux sociaux. Ses compétences variées et sa capacité à cerner les enjeux commerciaux le rendent indispensable pour les entreprises cherchant à renforcer leur présence en ligne. Ainsi, il offre une expertise technique couplée à une vision stratégique adaptée aux objectifs spécifiques de chaque client.

Pour exceller en tant que consultant digital freelance, une palette de compétences techniques et personnelles est indispensable. Des connaissances en CMS, HTML, création de sites web, et SEO sont cruciales, tout comme l'aptitude à analyser les données et à comprendre l'écosystème du web. Mais la technique ne fait pas tout. Ce métier exige également créativité, capacité d'écoute et de synthèse, afin d'apporter des solutions sur mesure et innovantes. En outre, la formation et l'expérience pratiques jouent un rôle clé dans la construction d'une carrière réussie dans ce domaine dynamique et en constante évolution.
Devenir consultant digitalJe me lance
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Temps de lecture : 8minDernière mise à jour : 12/04/2024
Image
Consultant digital

Passionné par l’univers du Web et de l’entrepreneuriat, pourquoi ne pas devenir consultant digital freelance ? Cette profession connaît une recrudescence considérable depuis plusieurs années, et continue d’attirer toujours plus d’aspirants à la liberté qu’incarne le freelancing. Ce spécialiste de la stratégie digitale a pour vocation d’accompagner les chefs d’entreprise dans leur transformation numérique au travers d’analyses, de préconisations et d’un plan d’actions. Il manie les algorithmes des moteurs de recherche avec doigté et connaît les ficelles du webmarketing ou encore des réseaux sociaux. Toujours en quête de visibilité pour leur image de marque, les entreprises s’arrachent ces profils à la fois dotés de compétences techniques, mais sachant également saisir l’enjeu commercial relatif à l’activité de leurs clients.

 

Podcast : Comment devenir consultant digital freelance ?

Les compétences clés d'un consultant digital freelance

Pour se démarquer de ses concurrents, le freelance en stratégie digitale mobilise de nombreuses connaissances techniques et un savoir-faire spécifique à ce secteur d’activité.

Les compétences techniques requises pour devenir consultant digital freelance

Cet expert de la transformation digitale accompagne les entreprises dans la mise en œuvre d’une stratégie numérique visant à améliorer leurs performances commerciales. Cette profession comprend de multiples facettes et nécessite d’acquérir de nombreuses compétences. Ainsi, le consultant digital freelance chevronné dispose des aptitudes techniques suivantes : 

  • la maîtrise de différents CMS, tels que WordPress ;

  • l’utilisation du langage HTML ;

  • l’habileté à créer des sites web ;

  • de solides connaissances en SEO, soit, en référencement naturel de sites internet ;

  • une capacité d’analyse des données via divers outils (Google Analytics, Semrush, etc.) ;

  • des notions approfondies en gestion de contenu, UX design, etc.

  • une compréhension fluide de l’écosystème du web en général et des tendances en webmarketing (Inbound marketing, emailing, etc.).

Pour autant, la mission du consultant digital freelance ne se limite pas à faire usage d’outils techniques. Elle exige d’être capable de s’approprier les objectifs des prospects, mais également d’être en mesure de s’adapter à leurs contraintes.

Les qualités indispensables à l’expert en stratégie digitale 

À l’ère du digital, les entreprises ont pris conscience de l’importance de développer la visibilité de leur marque sur la toile. En effet, ce canal de diffusion s’avère le plus rapide et le plus efficace pour atteindre son public. En outre, l’utilisation d’un site professionnel constitue un levier puissant pour faire connaître les valeurs qu’elles souhaitent véhiculer auprès de leur cible. En revanche, la gestion de celui-ci ne s’improvise pas et obéit aux codes du Web.

C’est pourquoi l’expert en stratégie digitale indépendant doit aussi se montrer créatif et innovant pour mieux promouvoir la qualité de ses services et enrichir son portefeuille de clients. Il s’agit pour lui d’être force de proposition pour améliorer, voire transformer l’existant. Il se réinvente donc à chaque nouvelle collaboration et démontre des qualités personnelles, telles que : 

  • l’esprit de synthèse et d’analyse des données collectées ;

  • une écoute active pour une meilleure compréhension des besoins du client et pour appropriation optimale de ses objectifs ;

  • la capacité à vulgariser le jargon inhérent au domaine du numérique et favoriser la compréhension d’un public non averti ;

Ainsi, sa singularité et sa manière de gérer la relation client peuvent faire la différence et attirer un profil précis de prospects plutôt qu’un autre. Une certaine proximité dans les échanges sera appréciée par certains, alors que d’autres privilégient une relation plus formelle avec leur prestataire freelance.

 

Quelles sont les étapes pour devenir consultant digital freelance ?

La formation ou le parcours académique recommandé pour ce métier

Devenir consultant digital freelance n’est pas à la portée de tous et requiert un parcours d’études plutôt long. Les experts en stratégie digitale justifient généralement d’un titre équivalent à un bac +5 minimum (niveau master). Cependant, il n’existe pas de voie royale pour accéder à cette profession, mais de multiples diplômes incluent cette expertise. Ainsi, il est possible de lancer son activité de consulting au terme d’un cursus d’études supérieures en : 

  • école de commerce ;

  • école d’ingénieur ;

  • établissement universitaire ;

  • institut privé de formation.

La réputation de l’établissement de formation constitue un atout indéniable et concourt à gagner en notoriété auprès de futurs clients. L’idéal reste de suivre une filière alliant à la fois la communication, les techniques de marketing, avec les nouvelles technologies.

L’acquisition d’expérience

Selon le parcours d’études privilégié, l’étudiant peut être amené à effectuer des stages au sein d’entreprises ou d’agences de stratégie du numérique. Certains en profitent également pour lancer leur propre activité de consultant digital freelance en parallèle de leurs études. Quelle que soit l’option choisie, chacun de ces projets sont autant d’occasions de se confronter à la réalité du marché et de démontrer ses talents. 

Ces collaborations doivent être traitées avec la plus grande attention. En effet, celles-ci permettent non seulement d’acquérir une expérience significative, valorisant ainsi un CV, mais elles peuvent également aboutir sur une offre d’emploi ou sur un contrat de freelance. Participer à ces projets offre de nouvelles perspectives au jeune diplômé, lequel peut ensuite espérer construire une relation professionnelle à plus long terme.

L’élaboration de son réseau professionnel pour se faire connaître

Nous l’avons vu, les stages ou autres expériences présentent l’avantage de se professionnaliser plus rapidement et de se constituer son réseau professionnel. Pour ce faire, il est essentiel de gérer les premières missions confiées avec sérieux et de fournir une prestation de qualité, donnant entière satisfaction au client. 

Une fois comblé, celui-ci se fera un plaisir de vanter les mérites du jeune expert auprès de son entourage. C’est ainsi que le bouche-à-oreille et la cooptation produisent leurs effets et que la liste de contacts du consultant digital freelance débutant s’allonge progressivement. Par ailleurs, l’utilisation des réseaux sociaux ne doit pas être négligée. Ces médias sont un levier particulièrement efficace pour faire connaître ses services.

 

Les défis du métier et comment les surmonter

Composer avec l’incertitude et l’instabilité d’une activité freelance

Travailler à son compte se caractérise par un sentiment d’incertitude constant et le métier de consultant digital freelance ne déroge pas à la règle. Instabilité financière et oscillations du chiffre d’affaires font partie du quotidien de l’indépendant. Tout l’enjeu pour ce dernier consiste à développer suffisamment son activité pour être capable d’en vivre sereinement.

Pour cela, le travailleur indépendant doit asseoir sa notoriété et démontrer la qualité de son expertise pour convaincre ses prospects de faire appel à ses services. L’acquisition de nouveaux clients et la fidélisation des partenaires existants sont ses moteurs pour atteindre son objectif : devenir un consultant digital freelance accompli.

Effectuer une veille des tendances du secteur 

Le domaine du numérique est en constante mouvance et de nouvelles technologies naissent chaque jour. Pour rester compétitif, le spécialiste en stratégie digitale ne peut se permettre de faire l’impasse sur la veille régulière des nouveautés apparaissant dans son secteur d’activité. À l’instar du geek, il fait montre d’une curiosité insatiable et se met toujours en quête des nouvelles tendances en matière de marketing digital. Il s’intéresse aux nouvelles méthodes d’acquisition de trafic qualifié pour améliorer les performances des sites internet qu’il a à gérer. Ainsi, le spécialiste du webmarketing teste différentes :

  • stratégies SEO (Search Engine Optimization) ; 

  • techniques d'inbound marketing ;

  • outils (d’audit, de gestion de contenu, d’automatisation, etc.) ;

  • pratiques en CRO (conversion rate optimisation) ;

  • etc.

Il est impératif pour le consultant digital freelance de procéder à la mise à jour de ses connaissances des algorithmes des moteurs de recherche et des différentes plateformes de médias sociaux. Les évolutions dans ce domaine sont telles qu’il ne peut pérenniser l’avenir de son entreprise sans réactualiser ses acquis.

Trouver l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

Il n’existe aucun entrepreneur qui ne soit pas confronté à ce défi. Bien souvent, devenir consultant digital freelance est le fruit d’une réflexion longuement mûrie. Exercer à son compte résulte de nouvelles aspirations que le salariat n’a pas su combler. Une envie de liberté qui se paie cher. Ce statut d’indépendant soulève de nouvelles contraintes. De fait, le prestataire endosse une double casquette : 

  • Celle d’expert digital au service de ses clients ;

  • Celle de chef d’entreprise, tenu à un devoir de gestion de sa structure (tâches administratives, comptables et commerciales).

La vraie difficulté réside dans le fait de devoir concilier l’ensemble avec ses obligations familiales. L’arbitrage n’est pas aisé lorsqu’on souhaite développer son activité professionnelle. Le risque de consacrer trop de temps à sa société au détriment de sa vie personnelle est bien réel et peut entraîner de graves conséquences.

 

Les stratégies de marketing personnel pour les consultants digitaux freelances

Se doter d’un site web professionnel

Il ne s’agit pas seulement de créer sa boîte, mais surtout de la faire prospérer. Pour cela, de nombreuses stratégies sont à la disposition du consultant digital freelance pour promouvoir ses services, à commencer par la création de son site web personnel. Quoi de mieux qu’un site vitrine pour convaincre un prospect du rôle capital que joue le digital dans la croissance d’une entreprise ? Le spécialiste du webmarketing disposant d’un site internet propre et parfaitement optimisé pour le SEO accroît sa notoriété, renforce sa crédibilité et se positionne en tant qu’expert dans son domaine. 

Se servir des réseaux sociaux comme d’un outil de networking

En bon professionnel du Web, le consultant digital freelance connaît les bonnes pratiques entourant l’utilisation des réseaux sociaux. Il sait placer tout l’écosystème digital et les différents outils dédiés au networking au profit de son activité professionnelle. Ce canal de communication gratuit permet à l’entrepreneur de construire une communauté à qui il peut s’adresser. En interagissant avec ses membres, il gagne en visibilité et attire plus de prospects dans son tunnel de vente. 

Travailler son référencement personnel pour sa création de contenu 

En plus des techniques de référencement naturel (SEO), le spécialiste de la stratégie digitale dispose d’autres moyens pour améliorer la visibilité de son activité. Il peut également lancer une campagne de publicité auprès de la communauté acquise sur les plateformes de médias sociaux. En d’autres termes, il peut associer les techniques propres au SEO avec celles du SEA (Search Engine Advertising). Ce dernier est payant et nécessite d’y consacrer un budget donné, dont ne dispose pas toujours l’indépendant qui se lance. Il peut également améliorer son référencement local en s’inscrivant sur les divers annuaires professionnels disponibles dans sa région ou en créant une fiche établissement Google.

 

Construire et gérer sa clientèle en tant que consultant digital freelance

Identifier son persona pour mieux lui parler

À l’aide de ses premières expériences et d’une implication active sur les réseaux sociaux, le jeune consultant digital freelance est à même de se constituer une clientèle intéressante. Encore faut-il que ces efforts le mènent à attirer les bons profils de prospects. À cet effet, travailler le référencement de son site internet présente l’avantage de cibler ses clients et d’attirer un trafic qualifié. Celui-ci est déjà sensibilisé à l’impact positif que peut produire une transformation digitale bien menée sur les performances d’une entreprise. De ce fait, il se montre davantage enclin à faire l’acquisition d’une prestation de consulting.

Proposer des livrables de qualité

Pour fidéliser son portefeuille de clients, le freelance se veut sur tous les fronts et orchestre la mission de bout en bout. Il peut être amené à collaborer étroitement avec les chefs de projets employés par son client, et organise son travail en ce sens : 

  • Procéder à un audit de l’existant ;

  • Poser son diagnostic ;

  • Proposer des axes d’amélioration ;

  • Définir les KPIs (indicateurs de performance) les plus pertinents et effectuer leur suivi ;

  • Mettre en œuvre les mesures correctives nécessaires.

Au terme de ce processus, le consultant digital freelance est en mesure de présenter les actions mises en place et les résultats qu’elles ont produits. Le client, de son côté, peut constater les répercussions de cette stratégie sur son trafic organique, son taux de conversion, et par conséquent, sur son chiffre d’affaires. 

Si ce bilan s’avère positif, il y a fort à parier que le bénéficiaire satisfait fasse de nouveau appel aux services de l’expert responsable de sa réussite. Il est vivement recommandé pour ce dernier de solliciter une recommandation à l’acquéreur de sa prestation. Les avis positifs influencent fortement les prospects encore hésitants à recourir aux services du travailleur indépendant.

 

Les perspectives d'avenir pour les consultants digitaux freelances

L’évolution du marché pour le consultant digital freelance

La transformation numérique est au cœur des stratégies d’entreprise, quelle que soit la nature de leur activité. Au vu de l’évolution des nouvelles technologies et de la vitesse à laquelle elle s’accomplit, il va sans dire que les spécialistes du digital ont matière à démontrer leurs compétences pour encore longtemps. 

La fonction de consultant digital, qu’il soit freelance ou salarié, est un pilier central dans une organisation. L’essor de l’IA, le traitement de la data et la recrudescence de nouveaux outils toujours plus rapides et performants, ont fait naître de nouveaux besoins pour les sociétés. Ces dernières cherchent donc à s’entourer de talents capables de comprendre les pratiques de navigation des internautes et d’en tirer parti.

L’apprentissage continu, la clé du succès

Une interprétation efficiente des données collectées permet aux marques et aux acteurs du e-commerce de mieux anticiper les habitudes de consommation de leurs usagers. Cette compétence n’est pas à la portée de tous, mais s’inscrit complètement dans la fiche de poste du consultant digital freelance.

Afin de pérenniser son activité d’indépendant, ce spécialiste de la stratégie digitale a tout à gagner à actualiser régulièrement ses connaissances via la formation continue ou au travers de ses lectures. Se former régulièrement constitue la clé de son adaptabilité, ce qui lui permettra d’affronter sereinement la concurrence.


Devenir consultant digital freelance offre de multiples perspectives professionnelles. Cette discipline comprend une variété d’expertises, telles que le SEO, la gestion de contenu, l’audit technique d’un site internet, le social média, etc. L’entrepreneur en webmarketing peut se former sur toutes ces compétences et balayer la routine d’un revers de la main, ou simplement se spécialiser sur l’une d’entre elles. Quel que soit son choix, chacun de ses savoir-faire est convoité par les entreprises désireuses de se faire accompagner dans leur stratégie digitale. Vous souhaitez vous lancer dans le conseil numérique ? Confiez votre projet entrepreneurial à des spécialistes en contactant les équipes de L-Expert-Comptable.com.

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.