Bilan Comptable 2019 : en retard ? Pas de panique, on s'occupe de tout,  et  100% en ligne !  J'EN PROFITE

Vous avez un projet entrepreneurial ? Voici les 7 étapes clés pour réussir sa création d'entreprise

Mis à jour le 13/03/2020

Être chef.fe d'entreprise, vous en rêvez et vous avez déjà une petite idée de ce que vous voulez faire ? N’attendez plus pour vous lancer ! Pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté, vous devrez suivre ces 7 étapes de création d’entreprise.


Employeur & Covid-19 : Les réponses à vos questions   * Report des charges fiscales   * Report des charges sociales   * Besoin de financement   * Échéances remboursement de crédit Lire l'article
En 2020, lancez-vous en tant que Freelance !  Notre cabinet en ligne vous conseille gratuitement et vous guide pour bien  vous lancer ! EN SAVOIR +
ALERTE BILAN COMPTABLE ! Notre cabinet comptable en ligne s’occupe de tout  pour vous ! Faites le choix de la sérénité ! ÇA M'INTÉRESSE !
Envie d'un devis pour votre comptabilité ? Chez L-Expert-comptable.com c'est  gratuit !  JE VEUX UN DEVIS !
Inscrivez-vous à notre prochain Webinar !  Quelles sont les étapes pour devenir Freelance ?  S'INSCRIRE !

1ère étape : Êtes-vous un bon candidat à l’entrepreneuriat ? Déjà une idée de création d’entreprise en tête ?

 

  • Êtes-vous un porteur de projet motivé ?

« Connais-toi toi-même ! » disait Socrate. Le succès d’une entreprise repose essentiellement sur la motivation du chef.fe qui la dirige. Créer votre entreprise vous demandera du temps, de l'argent, des sacrifices, vous serez peut-être confronté à des échecs... Soyez-en conscient pour déterminer si vous êtes oui ou non capable de relever ces nombreux défis. Demandez-vous notamment si vous avez mesuré l’impact de la création d’entreprise sur votre vie familiale et si vous avez conscience que votre revenu risque de subir une forte baisse.

  • Avez-vous validé votre idée de création ?

Le projet d’entreprise repose sur une idée, une innovation, un savoir-faire du créateur d'entreprise. Avant de fonder une société sur un coup de tête, vous devez faire le bilan sur vos compétences et connaissances, afin de vérifier si elles sont en adéquation avec votre projet de création, et ainsi valider ce dernier.

2ème étape : Réalisez une étude de marché pour connaître ses concurrents et la viabilité de votre projet entrepreneurial !

 

Avant de devenir chef.fe d'entreprise, il vous faut savoir où vous mettez les pieds ! Vous allez avoir besoin de réaliser une étude de marché pour vérifier la faisabilité et la viabilité de votre projet, et pour établir votre stratégie commerciale. À ce stade, vous vous intéresserez aux tendances du secteur que vous visez, aux caractéristiques de la clientèle et à vos concurrents déjà en place.

Posez-vous les bonnes questions :

  • Quelle est la réglementation applicable à mon activité ?
  • Quelles sont les perspectives du marché ?
  • Qu'ai-je à proposer de plus que mes concurrents ?
  • Comment vais-je gagner de l'argent ?
  • Qui sont mes clients ? Quels sont leurs revenus disponibles et leurs habitudes de consommation ?
  • Qui sont mes concurrents ? Comment se portent-ils ? Existe-t-il encore une place pour ouvrir une société ?

3ème étape : Créez votre Business Plan pour établir les sources de financement de votre projet

 

L'argent est le nerf de la guerre, et à moins de posséder des apports personnels importants, vous devrez obtenir un prêt bancaire pour vous lancer. Le Business Plan vous servira à convaincre les banques et autres partenaires de vous soutenir dans votre projet d’entreprise. Ce document est organisé selon un plan très précis, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un professionnel d’Expert-Comptable.com pour ne pas vous tromper.

Votre Business Plan doit prévoir :

  • Un prévisionnel avec bilan et compte de résultat
  • Le montant du capital nécessaire à la création de l'entreprise
  • La rentabilité du projet
  • La trésorerie nécessaire
  • La situation financière des 3 prochaines années au minimum

Le Business Plan vous permet de prouver la rentabilité de votre projet, de projeter votre entreprise dans l'avenir, de vous fixer des objectifs, de savoir où vous allez. C'est pourquoi il constitue l’une des étapes les plus importantes de votre projet de création d'entreprise.

4ème étape : C’est le moment de constituer le capital de votre entreprise à travers des recherches de financement et d’aides à la création !

 

  • La recherche de financement

Votre Business Plan en main, vous pouvez rechercher activement des financements pour créer votre entreprise. Il pourra s'agir :

  • D'un apport du chef d'entreprise ou des associés
  • D'aides et de subventions
  • D'un cautionnement d'emprunts
  • D’un prêt d'honneur
  • De prêts bancaires
  • De concours avec la BPI (Banque publique d’investissement)
  • De prises de participation dans le capital de l'entreprise par des investisseurs ou des business angels.

 

  • Les aides à la création d’entreprise

N'hésitez pas à vous renseigner sur les aides auxquelles vous avez droit pour créer une entreprise. Vous pouvez peut-être prétendre à :

  • L’Aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (Acre) : si vous y êtes éligible, vous bénéficierez d’une exonération partielle de cotisations sociales en début d’activité
  • L’Aide à la reprise ou la création d’entreprise (Arce) : vous recevrez une partie de vos allocations chômage sous forme de capital
  • Le contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape) : il s’agit d’une aide matérielle et financière apportée par d’autres entrepreneurs.

Rendez-vous dans votre Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) pour un suivi personnalisé !

5ème étape : Choisissez le statut juridique qui conviendra le mieux à votre projet

 

Réussir sa création d'entreprise requiert le respect d'un cadre légal, vous aurez donc à choisir la forme juridique que vous souhaitez donner à votre entreprise. Vous pouvez opter pour une micro-entreprise, une entreprise individuelle (EI), une SAS, une SARL, une EURL…

Pour vous décider, vous devrez vous demander :

  • Si vous souhaitez monter votre entreprise seul ou vous associer. Dans le premier cas, vous privilégierez le statut de micro-entrepreneur, l’EI ou les sociétés commerciales unipersonnelles. Dans le second, vous opterez pour une société pluripersonnelle.
  • Si vous souhaitez avoir une responsabilité limitée dans l'entreprise. Ce n’est possible qu’avec l’EIRL et les sociétés commerciales. En tant qu’auto-entrepreneur ou entrepreneur individuel, vos patrimoines personnel et professionnel seront confondus.
  • À quel régime social vous préférez être soumis : travailleur non-salarié ou assimilé salarié
  • Si vous voulez vous verser une rémunération et/ou des dividendes
  • À quel régime fiscal vous souhaitez être assujetti : impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu
  • Si vous désirez être salarié de votre entreprise.

6ème étape : Choisissez la domiciliation de votre entreprise et donnez-lui un nom

 

  • Le siège social et le lieu d’exercice de l’activité

Monter sa propre affaire suppose également de choisir son lieu d’exercice, qui peut être :

  • Un local commercial, que vous achetez ou louez
  • Une pépinière d’entreprises : celle-ci présente l’avantage de vous permettre de rencontrer d’autres entrepreneurs, qui pourront vous conseiller sur votre projet
  • Votre domicile.

 

  • La dénomination sociale

Vous devez maintenant choisir la dénomination sociale de votre entreprise. Soyez cohérent avec votre type d’activité et n’optez pas pour un nom trop long ou compliqué, qui serait difficile à retenir par votre clientèle. Une fois cette étape réalisée, n’oubliez pas d’acheter le nom de domaine correspondant auprès d’un fournisseur d’accès, et le cas échéant, de déposer votre marque auprès de l’INPI ( www.inpi.fr).

 

Enfin, pensez à votre présence virtuelle ! La plupart des entreprises disposent aujourd’hui d’un site Internet, dans le but de s’assurer une meilleure visibilité. Découvrez nos conseils et astuces pour créer votre site web !

7ème et dernière étape : remplissez les formalités administratives requises

 

Les démarches administratives diffèrent selon la forme juridique que vous aurez choisie. La micro-entreprise ne requiert qu’une déclaration de début d’activité, mais pour les autres statuts juridiques, vous devrez procéder à une immatriculation. Pour que votre dossier de création ne soit pas rejeté par le greffe, il devra comporter un certain nombre de documents :

  • Des statuts si vous avez choisi une société commerciale
  • L’attestation de parution d’une annonce légale
  • Un formulaire Cerfa de constitution d’entreprise
  • Une attestation de dépôts des fonds sur un compte bloqué…

Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent pour immatriculer votre société dépend de la nature de votre activité :

  • Pour une activité commerciale ou industrielle, vous interlocuteur sera la Chambre de Commerce et d'Industrie
  • Pour une activité artisanale, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat
  • Pour une activité libérale, l'URSSAF
  • Pour une activité agricole, la Chambre d'Agriculture
  • Pour les sociétés civiles, SELARL, GIE, pas de CFE. Votre dossier sera traité par le greffe.

Le CFE transmet toutes les informations concernant votre entreprise et votre future activité aux différents organismes (Impôts, URSSAF...). Le greffe du tribunal de commerce, qui reçoit également votre dossier de création d'entreprise, immatriculera votre entreprise et vous adressera votre extrait K-Bis. Votre société aura enfin une existence légale ! Pour couvrir votre activité, n'oubliez pas d'assurer votre entreprise contre certains dommages, les pertes d'exploitation, etc.

Comment se faire aider lors des étapes de création de votre entreprise ?

 

Les étapes de création d’une entreprise peuvent parfois poser problème et un entrepreneur a parfois besoin d’un avis extérieur. Les dispositifs d’accompagnement en France sont nombreux. L’expert-comptable.com en fait partie. Si vous le souhaitez, notre équipe peut vous accompagner dans la création de votre entreprise , de la rédaction de votre statut jusqu’à la réception de votre K-bis. Le gros plus : cet accompagnement se fait en toute gratuité !

 
Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.