Régime fiscal : IS, IR, réel simplifié, réel normal

Mis à jour le 23/04/2018

Le régime fiscal d’une entreprise correspond à son mode d’imposition : impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés. Concernant le régime de l’impôt sur le revenu, le dirigeant de l’entreprise verra ses revenus d’activité imposés au titre de l’impôt sur le revenu, dans la catégorie BIC (activités commerciales, artisanales ou prestations de services) ou BNC (activités libérales). Le régime micro (imposition au forfait) concerne les activités dont le chiffre d’affaires hors taxes annuel est inférieur à 170.000 euros (ventes de marchandises) ou 70.000 euros (prestation de services). Le régime réel simplifié concerne les activités dont le chiffre d’affaires annuel est compris entre le plafond du régime micro et 789.000 euros (BIC) ou 239.000 euros (BNC). Le régime réel normal concerne les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel hors taxes est supérieur au plafond du réel simplifié.


Notes: 4 (3 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4.333335
Moyenne: 4.3 (3 votes)

Régime fiscal : Impôt sur les Sociétés (IS) ou Impôt sur le Revenu (IR)

Si vous créez votre entreprise en nom personnel, vous serez automatiquement assujetti à l’impôt sur le revenu . Vous déclarerez vos revenus professionnels en même temps que vos revenus personnels en reportant votre bénéfice dans le cadre approprié : BIC (bénéfices industriels commerciaux), BNC (bénéfices non commerciaux) ou BA (bénéfices agricoles) sur votre formulaire 2042 . En fonction du chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise vous serez imposé :

  • Au régime de la micro-entreprise : auto-entrepreneurs et petites entreprises individuelles sont soumises au régime du forfait si la moyenne de leur chiffre d’affaires annuel hors taxe est inférieur à 170.000 euros pour une activité d’achat-vente (catégorie BIC pour Bénéfices Industriels et Commerciaux) ou inférieur à 70.000 euros pour une activité de prestation de services (BIC) ou une activité libérale (catégorie BNC pour Bénéfices Non Commerciaux) - (pour les exploitants agricoles, le régime micro est applicable lorsque la moyenne des recettes hors taxes est inférieure à 82 800 euros sur 2015,2016 et 2017)

  • Au régime du bénéfice réel simplifié : concerne les entreprises individuelles dont le chiffre d’affaires annuel hors taxe est supérieur au seuil de la micro-entreprise et inférieur 788 000 euros (BIC) ou 238 000 euros (BNC)

  • Au régime du bénéfice réel : concerne les entreprises individuelles dont le chiffre d’affaires est supérieur aux plafonds du réel simplifié

L’impôt sur le revenu est progressif et dépend de votre situation familiale.

Si vous créez une société, vos revenus et ceux de votre société seront séparés. Dans la majorité des cas, vous serez soumis à l’ impôt sur les sociétés , calculé comme suit sur la base du bénéfice de l’exercice comptable :

  • un taux réduit de 15 % du bénéfice de la société jusqu’à 38.120 euros de bénéfice

  • un taux intermédiaire de 28 % pour la tranche de bénéfice comprise entre 38.121 euros et 500.000 euros

  • un taux normal de 33.33 % appliqué sur le bénéfice au-delà de 500 000 euros.

Les sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés déposent chaque année leur déclaration de résultat auprès de l’administration fiscale, via le formulaire 2065. Cette déclaration doit être accompagnée d’annexes comptables, correspondant au régime réel simplifié ou au régime réel normal.


Certaines sociétés de personnes ( SNC , SARL familiale, EURL) peuvent rester à l’impôt sur le revenu.

Réel simplifié ou réel normal ?

Toutes les entreprises collectent de la TVA auprès de leurs clients puis déduisent de leurs achats (réalisés pour les besoins de l’activité) cette même TVA.

La seule exception à cette règle, ce sont les micro-entreprises . Ces entreprises sont exonérées de TVA mais ne peuvent pas non plus récupérer la TVA sur leurs achats.
Pour pouvoir bénéficier du régime de TVA réel simplifié, il ne faut pas dépasser les seuils suivants :

  • chiffre d’affaires hors taxe inférieur à 789.000 euros pour le commerce

  • chiffre d’affaires hors taxe inférieur à 238.000 euros pour les services

  • chiffre d’affaires hors taxe inférieur à 352.000 euros pour les exploitations agricoles (moyenne des recettes hors taxes mesurées sur 2015, 2016 et 2017)

Confiez-nous votre comptabilité pour 80€ / mois  Une offre 100% en ligne & sans engagement. Nos équipes s’occupent de tout pour  vous !   Je me lance
Votre compta  pour 80€ / mois EN SAVOIR PLUS Création d’entreprise gratuite EN SAVOIR PLUS