BFR (Besoin en Fonds de Roulement) : définition

L'article en brefDans l'univers complexe de la gestion financière d'entreprise, le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) joue un rôle crucial. Ce concept clé met en lumière l'argent indispensable au bon fonctionnement quotidien de l'entreprise, couvrant l'écart entre les dépenses immédiates (achats, salaires, etc.) et les recettes futures. Un BFR positif indique un besoin de financement à court terme, révélant que les paiements aux fournisseurs précèdent les encaissements clients. Inversement, un BFR négatif signifie que l'entreprise bénéficie d'une avance de trésorerie, payant ses fournisseurs après avoir reçu les paiements des clients. C'est une danse délicate de numéros, où chaque pas compte.

Parallèlement, le fonds de roulement se distingue nettement du BFR, représentant les ressources à moyen ou long terme d'une entreprise. Ces ressources sont essentielles pour assurer la couverture des charges d'exploitation courantes et les investissements nécessaires. Un fonds de roulement positif indique une santé financière robuste, avec des ressources suffisantes pour les investissements et les dépenses courantes, tandis qu'un fonds de roulement négatif sonne l'alarme, révélant un manque de capitaux pour couvrir les charges. Cette distinction fine entre BFR et fonds de roulement dévoile les subtilités de la gestion financière, cruciales pour la pérennité et la croissance de l'entreprise.
Faites appel à un expert-comptable en ligne pour gérer votre comptabilitéPrendre RDV avec un conseiller
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 3minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
besoin-fonds-roulement-bfr

De manière générale, une entreprise achète des matières premières et stocke des marchandises avant d’encaisser son chiffre d’affaires. Elle nécessite donc de la trésorerie pour décaisser (achats) avant de pouvoir encaisser (ventes)… C’est là qu’intervient le Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Il est un ratio qui évalue la trésorerie dont l’entreprise a besoin en permanence pour couvrir son cycle d’exploitation. En bref, le BFR représente son besoin en financement à court terme, qui sert à combler ses décalages de trésorerie. Il ne faut pas confondre le Besoin en fonds de roulement du fonds de roulement qui représente, quant à lui, les ressources disponibles à moyen ou long terme. 

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) : définition

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) représente la trésorerie dont l’entreprise a besoin en permanence pour couvrir son cycle d’exploitation. Plus en détail, une entreprise encaisse du chiffre d’affaires, ce dernier servant à couvrir ses décaissements et charges courantes (loyer, salaires...). Souvent, il existe un décalage entre les encaissements et les décaissements :

  • Délais de paiement client et/ou fournisseurs, 
  • Durée du stockage des produits avant leur vente, 
  • Délai de production à partir de l’achat des matières premières...

 Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) représente la somme d’argent nécessaire pour effacer ce décalage de trésorerie
En vocabulaire comptable, le BFR représente le besoin en financement à court terme d’une entreprise, qui sert à combler ses décalages de trésorerie. On parle de besoin de financement de bas de bilan.

Pourquoi faut-il connaître son BFR ?

Sans cette trésorerie disponible, l’entreprise ne peut pas couvrir ses charges d’exploitation à temps, elle ne peut pas acheter la matière première ou les éléments nécessaires pour vendre ses produits finis et créer de la richesse. Bref, connaître son BFR est la base pour pouvoir piloter son entreprise au quotidien.  

Comment calculer son Besoin en Fonds de Roulement ?

Le besoin en fonds de roulement (BFR) : la formule de calcul 

Le besoin en fonds de roulement d’une entreprise se calcule ainsi :
BFR = Emplois – Ressources
ou
BFR = Stocks en cours + Clients et comptes rattachés – Fournisseurs et comptes rattachés – Dettes fiscales et sociales

Un besoin en fonds de roulement positif : BFR positif

Un BFR positif montre un besoin de financement à court terme. Cela signifie que vos créances client et votre stock sont plus importants que vos dettes fournisseurs, c’est-à-dire que vous payez vos fournisseurs avant d’être vous-même payé par vos clients.
Un BFR positif n’est pas forcément grave, mais il vous alerte sur le fonctionnement de votre activité. Il vous faut alors revoir votre modèle pour diminuer au maximum votre BFR :

  • Augmenter les délais de paiement fournisseurs / raccourcir les délais de règlement client
  • Ou exiger un acompte à la conclusion de la vente, 
  • Revoir vos dépenses courantes pour baisser certaines charges d’exploitation superflue,
  • Augmenter votre découvert autorisé auprès de votre banque, 
  • Disposer de suffisamment de fonds de roulement, c’est-à-dire des ressources autres que le chiffre d’affaires pour assurer votre cycle d’exploitation 
  • ...

Un besoin en fonds de roulement négatif

Un BFR négatif montre une ressource de financement. Votre cycle d’exploitation fonctionne bien. En bref, vous réglez vos fournisseurs après avoir été payé par vos clients. 

Le besoin en fonds de roulement et le fonds de roulement

Ne confondez pas le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) et le fonds de roulement !
Si le besoin en fonds de roulement montre le besoin de financement à court terme pour l’entreprise, le fonds de roulement représente quant à lui les ressources disponibles à moyen ou long terme (hors chiffre d’affaires) pour permettre à l’entreprise de couvrir ses charges d’exploitation courante. 

Le fonds de roulement : calcul 

Vous pouvez calculer le fonds de roulement à partir des éléments du bas de bilan :
Fonds de roulement = Actifs circulants – Dettes à court terme 

Ou à partir des éléments du haut de bilan : 
Fonds de roulement = Capitaux permanents – Actifs immobilisés
ou :
Fonds de roulement = Ressources stables (capital + résultat + dettes + provisions pour charges) – Immobilisations brutes

Le fonds de roulement négatif

Un fonds de roulement négatif est plutôt mauvais signe. Cela signifie que votre entreprise ne dispose pas de suffisamment de ressources pour couvrir ses charges d’exploitation et de manière générale, qu’elle finance ses immobilisations par des dettes à court terme. On dit que l’entreprise est sous-capitalisée lorsqu’elle montre un fonds de roulement négatif. 

Le fonds de roulement positif

À l’inverse, un fonds de roulement positif montre une entreprise en bonne santé financière. Elle dispose de suffisamment de ressources pour supporter l’ensemble de ses investissements et le surplus lui permet de couvrir son besoin en fonds de roulement (charges d’exploitation courante). 
Un fonds de roulement égal à 0 montre le minimum de ressources à moyen et long terme à obtenir pour ne pas être sous-capitalisé, mais cette situation reste risquée, car l’entreprise ne dispose d’aucune marge de manœuvre financière pour faire face aux imprévus. 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.