Comment optimiser son BFR ? Nos 8 actions

L'article en brefMaîtriser le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) est vital pour toute entreprise désireuse d'assurer sa pérennité et son développement. En effet, un BFR optimisé garantit une meilleure santé financière, évite les retards de paiement préjudiciables à la réputation, améliore l'accès au crédit, augmente la rentabilité et finance les opportunités d'expansion. Pour y parvenir, des actions concrètes comme la réduction des dépenses superflues, l'investissement dans des actifs liquides, ou encore une gestion affinée de la trésorerie sont primordiales. Ces stratégies permettent de naviguer avec agilité dans un environnement économique fluctuant, tout en conservant une marge de manœuvre financière robuste.

Par ailleurs, l'adoption d'outils de gestion de trésorerie modernes, la négociation astucieuse des délais de paiement, l'exploration des options de financement bancaire, l'évaluation judicieuse du crédit-bail et du leasing, ainsi que le recours à des courtiers en financement spécialisés, sont autant de leviers pour affiner la gestion du BFR. Ces méthodes, en permettant une meilleure anticipation des flux financiers et une utilisation optimale des ressources, ouvrent la voie à une autonomie financière accrue. Elles représentent un atout indéniable pour toute entreprise en quête d'efficacité opérationnelle et de croissance durable.
Besoin d'aide dans la gestion comptable de votre entreprise ?Contactez-nous
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article rédigé et certifié par Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Temps de lecture : 6minDernière mise à jour : 12/03/2024
Image
comment-optimiser-bfr

Le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) représente la trésorerie dont une entreprise a besoin pour assurer le développement de ses activités. Mais comment optimiser son BFR pour gagner en réactivité et en autonomie financière ? Voici 8 actions à mettre en œuvre pour optimiser son BFR.

Pourquoi optimiser le BFR ?

L'optimisation du BFR est importante pour assurer la santé financière de l'entreprise et éviter les problèmes de trésorerie. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est important de maintenir un BFR positif :

  1. Prévenir les retards de paiement : un BFR insuffisant peut entraîner des retards de paiement envers les fournisseurs, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur les relations commerciales et la réputation de l'entreprise.
  2. Faciliter l'accès au crédit : un BFR positif peut aider l'entreprise à obtenir un meilleur accès au crédit auprès des banques et des investisseurs, car cela montre que l'entreprise est capable de gérer efficacement sa trésorerie.
  3. Améliorer la rentabilité : un BFR positif permet à l'entreprise de réduire ses coûts en gérant efficacement ses stocks et ses créances clients, et en réduisant les dettes à court terme.
  4. Financer les opportunités d'expansion : un BFR positif permet à l'entreprise de saisir des opportunités d'expansion ou d'investissement en disposant des fonds nécessaires pour les financer.

En résumé, l'optimisation du BFR est cruciale pour assurer la santé financière de l'entreprise et lui permettre de prospérer à long terme. Il est important de surveiller régulièrement son BFR et de prendre des mesures pour l'optimiser si nécessaire, en réduisant les dépenses inutiles, en augmentant les recettes ou en obtenant des financements supplémentaires.

Comment optimiser son BFR ? Nos 8 conseils et leviers d'optimisations

Action 1 : Réduire ses dépenses 

Pour optimiser son BFR, l'entreprise peut réduire ses dépenses en identifiant les dépenses inutiles et en les réduisant. Voici quelques exemples de dépenses qui peuvent être réduites pour améliorer le BFR :

  1. Les frais de téléphone et d'Internet : l'entreprise peut réduire ses coûts en négociant des tarifs plus avantageux avec les fournisseurs de services de téléphonie et d'Internet, ou en optant pour des solutions de téléphonie et d'Internet en nuage.
  2. Les frais de déplacement : l'entreprise peut réduire ses coûts en réduisant les déplacements professionnels inutiles ou en optant pour des solutions de vidéoconférence pour les réunions à distance.
  3. Les coûts d'énergie : l'entreprise peut réduire ses coûts en installant des équipements écoénergétiques, en réglementant l'utilisation de l'énergie, et en optant pour des solutions d'énergie renouvelable pour alimenter ses activités.
  4. Les coûts de personnel : l'entreprise peut réduire ses coûts en automatisant les processus pour réduire les coûts de main-d'œuvre et en réduisant les heures supplémentaires ou les heures non nécessaires. Elle peut également envisager la réduction temporaire ou permanente des effectifs dans les départements où les activités sont en baisse ou en surcapacité. Il est important de veiller à ne pas réduire trop les effectifs, car cela peut affecter la qualité des produits ou des services de l'entreprise.

Action 2 : Investir dans des actifs à forte liquidité

L'entreprise peut investir dans des actifs à forte liquidité, qui peuvent être facilement convertis en cash si nécessaire. Voici quelques exemples d'actifs à forte liquidité qui peuvent être utilisés pour améliorer le BFR :

  1. Les comptes courants : sont des comptes bancaires courants qui peuvent être utilisés pour stocker les liquidités de l'entreprise. Les comptes courants sont généralement facilement accessibles et peuvent être utilisés pour effectuer des paiements ou des virements à tout moment.
  2. Les obligations : sont des instruments de dette émis par les gouvernements ou les entreprises qui peuvent être achetés par les investisseurs. Les obligations sont généralement considérées comme des actifs à forte liquidité car elles peuvent être facilement vendues sur les marchés financiers.
  3. Les actions : sont des parts dans les entreprises qui peuvent être achetées par les investisseurs. Les actions peuvent être considérées comme des actifs à forte liquidité car elles peuvent être facilement vendues sur les marchés financiers, cependant leur liquidité dépend de la capitalisation boursière de l'entreprise.
  4. Les produits financiers à terme : tels que les contrats à terme ou les options peuvent également être utilisés pour optimiser le BFR. Ces produits permettent de fixer un prix ou un taux d'intérêt à l'avance et de gérer les risques liés aux fluctuations des taux d'intérêt ou des cours des matières premières.

Il est important de noter que l'investissement dans des actifs à forte liquidité doit être équilibré par rapport aux autres investissements, en prenant en compte les risques et les rendements potentiels. Il est important de consulter un conseiller financier avant de prendre une décision d'investissement.

Action 3 : Optimiser la trésorerie

L'entreprise peut optimiser sa trésorerie en mettant en place des stratégies pour gérer efficacement les flux de trésorerie. Voici quelques exemples de stratégies qui peuvent être utilisées pour optimiser la trésorerie :

  1. Établir un budget de trésorerie : l'entreprise peut établir un budget de trésorerie pour prévoir les entrées et les sorties de trésorerie et prendre les mesures nécessaires pour éviter les pénuries de trésorerie.
  2. Établir des lignes de crédit : l'entreprise peut établir des lignes de crédit auprès de banques ou d'autres institutions financières pour disposer de liquidités supplémentaires en cas de besoin.
  3. Établir des contrats de crédit : l'entreprise peut établir des contrats de crédit avec ses clients pour réduire les délais de paiement et accélérer les encaissements.
  4. Gérer efficacement les stocks : l'entreprise peut optimiser la gestion de ses stocks en réduisant les stocks excédentaires, en réduisant les délais de livraison des fournisseurs et en améliorant la rotation des stocks.
  5. Optimiser les investissements : l'entreprise peut optimiser ses investissements en choisissant des investissements à haut rendement et à faible risque pour augmenter les liquidités disponibles.

Action 4 : Utiliser les outils de gestion de trésorerie

Pour l'optimisation de son BFR, il est possible de mettre en œuvre l'utilisation des outils de gestion de trésorerie. Ces outils sont essentiels pour anticiper les flux financiers et gérer le cash flow.

Ils permettent de réaliser une analyse précise des entrées et sorties d'argent afin de mieux maîtriser le BFR et d'anticiper les retards de paiement. Il est ainsi possible d'identifier rapidement les sources de liquidités et de pouvoir les utiliser à bon escient. En outre, l'utilisation de ces outils de gestion de trésorerie permet d'accroître la sécurité et la performance des finances et de réduire considérablement le risque financier.

Action 5 : Négocier ses délais de paiement

Pour optimiser son BFR, l'entreprise peut négocier des délais de paiement plus longs avec ses fournisseurs. Voici quelques exemples de stratégies qui peuvent être utilisées pour négocier des délais de paiement plus longs :

  1. Présenter un bon historique de paiement : en montrant à ses fournisseurs que l'entreprise est un bon payeur, elle pourra obtenir des délais de paiement plus longs car les fournisseurs seront plus enclins à accorder des délais de paiement plus longs à des clients qui ont un bon historique de paiement.
  2. Négocier des paiements en plusieurs étapes : l'entreprise peut demander à ses fournisseurs de lui accorder des délais de paiement plus longs en échange d'un paiement en plusieurs étapes, ou d'un acompte lors de la commande et du solde à la livraison.
  3. Offrir des garanties de paiement : l'entreprise peut offrir des garanties de paiement comme une garantie bancaire pour montrer à ses fournisseurs qu'elle est en mesure de payer dans les délais impartis.
  4. Négocier des remises pour des paiements rapides : l'entreprise peut négocier des remises pour des paiements rapides avec ses fournisseurs en échange de délais de paiement plus longs.

Action 6 : Solliciter des prêts bancaires

Vous pouvez solliciter des prêts bancaires pour optimiser votre BFR. Pour ce faire, il est important de vérifier votre solvabilité et de comprendre les différents types de prêts disponibles. Vous devez également déterminer le montant de votre prêt et le taux d'intérêt et vous assurer que vous pouvez le rembourser.

Il est également crucial de consulter plusieurs banques et d'obtenir des offres concurrentielles. Vous devriez également comparer les taux d'intérêt et les conditions de remboursement afin de trouver le prêt le plus avantageux pour vous.

De plus, vous devriez vous assurer que vous comprenez les obligations et les conditions liées au prêt.

Une fois que vous avez trouvé le prêt qui vous convient le mieux, vous pouvez alors le demander et le rembourser en suivant les conditions établies.

Enfin, il est important de noter que pour obtenir un prêt bancaire, vous devrez fournir des documents pertinents tels que des relevés bancaires, des relevés de crédit et des documents justificatifs supplémentaires sur demande.

Ces documents peuvent vous aider à obtenir des taux d'intérêt plus bas et à obtenir le prêt le plus avantageux pour vos besoins. Vous devriez donc vous assurer que ces documents sont toujours à jour et à portée de main.

Action 7 : Évaluer le crédit-bail et le leasing

Le crédit-bail est un contrat par lequel une entreprise loue un bien immobilier ou un équipement, en payant des loyers périodiques, et a l'option d'acheter le bien à la fin de la période de location. Cette option permet à l'entreprise de conserver ses liquidités en différant les paiements d'achat, et de ne pas avoir à gérer les actifs.

Le leasing est similaire au crédit-bail, mais il est généralement utilisé pour financer des équipements ou des véhicules. Il permet également à l'entreprise de conserver ses liquidités en différant les paiements d'achat et de ne pas avoir à gérer les actifs.

Il faut noter que ces deux options ont des coûts supplémentaires liés aux intérêts et aux frais de location, il est donc important d'évaluer les avantages et les inconvénients pour décider si cela est adapté à l'entreprise et dans quelles conditions. Il est également important de consulter un expert-comptable ou un conseiller financier pour évaluer les implications fiscales et comptables de ces options.

Action 8 : Faire appel à des courtiers en financement

Les courtiers en financement sont des professionnels qui connaissent bien les marchés financiers et qui pourront vous aider à trouver les meilleures solutions pour optimiser votre BFR. Ils sont spécialisés dans le domaine de la finance et peuvent vous aider à trouver un financement adapté à vos besoins.

En faisant appel à leurs services, vous pourrez bénéficier de taux de financement intéressants et de conditions avantageuses. De plus, ces courtiers pourront vous accompagner tout au long du processus et vous conseiller sur les produits les plus adaptés à vos besoins.

En faisant appel à des courtiers en financement, vous pourrez donc bénéficier d'un accompagnement personnalisé pour trouver les meilleures solutions pour optimiser votre BFR et trouver un financement adapté à vos besoins.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.