Charges

Derniers articles
  • Charge ou immobilisation ? Il est souvent bien difficile de faire la différence entre une charge et une immobilisation : dans tous les cas, pour l'une ou l'autre, à la fin il faudra toujours faire un chèque ! Pourtant d'un point de vue comptable, la différence entre une immobilisation et charge est significative et une mauvaise comptabilisation pourra avoir un impact important sur votre résultat net.

  • L'activité de votre entreprise est ponctuée par le paiement de factures. Des charges toujours plus nombreuses et bien évidemment toujours plus importantes. Cependant, parmi toutes ces charges que doit supporter votre entreprise, il y en a des récurrentes. Il s'agit des charges fixes.

  • Une charge indirecte est une charge qui ne peut pas être attribuée en totalité à un produit de votre entreprise. A l'inverse, un charge directe est une directement imputable à un produit. En général, on retrouve dans les charges indirectes les frais généraux, les frais de publicité pour l'entreprise ou encore certains frais de commercialisation.

  • Les charges fixes représentent les charges qui restent stables malgré le niveau d’activité de l’entreprise. Les charges variables sont celles qui varient en fonction de son chiffre d’affaires ou de sa production, comme le coût des matières premières par exemple. Ces charges servent à calculer le seuil de rentabilité. Elles ne sont pas à confondre avec les charges directes et indirectes.

  • Les charges variables, aussi appelées charges opérationnelles ou charges d'activité, sont liées au fonctionnement de l'entreprise et sont fonction du volume d'activité de l'entreprise. Les charges fixes, aussi appelées charges structurelles ou charges de structure, sont, à l'inverse, indépendantes du niveau d'activité de l'entreprise. Elles représentent un coût pour l'entreprise même si cette dernière ne génère par de chiffre d'affaires. Les charges variables et fixes existent pour les trois types de charges contenues dans le compte de résultat : les charges d'exploitation, financières et exceptionnelles.

  • Les charges constatées d’avance représentent les achats effectués au cours d’un exercice qui n’ont pas encore été consommés à sa clôture. L’Expert-comptable détaille cette notion comptable et vous explique son incidence sur la comptabilité de votre entreprise.

  • Le crédit-bail est un contrat de location d'une durée déterminée, passé entre une entreprise (industrielle ou commerciale) et une banque ou un établissement spécialisé. Un crédit bail est assorti d'une promesse de vente à l'échéance du contrat. Un emprunt est une dette financière à long terme octroyer par un organisme de crédit qui sert à participer à l’ouverture des besoins de financement durable de l’entreprise.

  • Votre banquier, votre assureur, le représentant, votre dossier de demande de subvention, tous vous parlent de vos charges d exploitations mais vous n’arrivez pas à faire le tour de cette notion et cela vous agace de rester dans le flou. Que représente ce terme ? Qu’est ce qui rentre dans cette catégorie ? Faisons le tour ensemble de toutes ces questions !

  • Les propriétaires qui donnent un bien immobilier à louer doivent souvent faire face à des charges importantes. Or certaines de ces charges peuvent être remboursées par le locataire, indépendamment Le présent article vient faire le point sur ces dépenses.

  • Les charges exceptionnelles sont des charges qui ne proviennent pas de l’activité courante de l’entreprise (ex: licenciement, créances irrécouvrables, ...). Les charges exceptionnelles sont enregistrées dans les comptes « 67 » en comptabilité générale.

Besoin d'un expert comptable ?
Nous le trouvons pour vous ! C'est rapide et gratuit !
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Avez-vous déjà des salariés ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • test

En partenariat avec trouver-mon-comptable.com