Le résultat d'exploitation : calcul et interprétation de la marge d'exploitation

Mis à jour le 26/09/2016

Le résultat d’exploitation mesure la performance de l’activité de l’entreprise, c’est-à-dire la rentabilité de son modèle économique. Plus exactement, il montre si l’organisation interne de l’entreprise lui permet de générer du chiffre d’affaires et créer de la richesse. Un résultat d’exploitation négatif, soit une perte, montre que le modèle économique n’est pas rentable.  Un résultat d’exploitation positif est un bénéfice. Le résultat d’exploitation se calcule en retranchant les charges du chiffre d’affaires hors taxes de l’entreprise (hors charges financières et produits exceptionnels). Le résultat financier, quant à lui, montre la pertinence de la stratégie de financement. On parle de revenu d’exploitation pour une entreprise soumise à l’impôt sur le revenu et de résultat d’exploitation pour une entreprise à l’impôt sur les sociétés, mais le concept est le même. Ces données sont utilisées par les créateurs d’entreprise lors de la réalisation de simulations financières. On parlera de résultat d’exploitation prévisionnel.

Donnez une note à cet article : 

Your rating: Aucun(e)

4.0625

Moyenne: 4.1 (16 votes)

Notes : 4 (16 votes)
Donnez une note à cet article : 

Your rating: Aucun(e)

4.0625

Moyenne: 4.1 (16 votes)

Qu’est-ce que le résultat d’exploitation ?

Le résultat d’exploitation mesure la performance de l’activité de l’entreprise, c’est-à-dire de son modèle économique. Il ne prend pas en compte les éléments financiers, les éléments exceptionnels et l’impôt sur les sociétés, car ils n’ont pas de lien direct avec le cycle d’exploitation. C'est un indicateur financier calculé au niveau du compte de résultat.

Le résultat d’exploitation : définition comptable

Le résultat d’exploitation est un solde intermédiaire de gestion qui détaille les produits et les charges de l’entreprise sur un exercice comptable écoulé. Il montre ainsi comment l’entreprise s’organise et créé de la richesse et si celle-ci a réalisé :

  • un bénéfice (résultat positif = ses produits sont supérieurs à ses charges),
  • ou une perte (résultat négatif = ses produits sont inférieurs à ses charges).

Résultat d’exploitation négatif ou positif ?

Lorsque les produits (chiffre d’affaires) sont supérieurs aux charges (dépenses), l’activité de l’entreprise est rentable, c’est-à-dire que son organisation interne, sa manière de fonctionner, lui permet de s’autofinancer et de créer de la richesse. On parle d’un cycle d’exploitation ou d’un modèle économique rentable. À l’inverse, lorsque les produits sont inférieurs aux charges de l’entreprise, celle-ci n’est pas rentable. Elle doit revoir son modèle économique.
En bref :

  • Un résultat d’exploitation positif est un bénéfice (Chiffre d’affaires > Charges) : le cycle d’exploitation / modèle économique de l’entreprise est rentable
  • Un résultat d’exploitation négatif est une perte (Chiffre d’affaires < Charges) : le cycle d’exploitation / modèle économique de l’entreprise n’est pas rentable

Le calcul du résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation est un solde intermédiaire de gestion. On peut le calculer en décomposant les produits et les charges annuels d’un exercice comptable (les données sont toujours hors taxes) :

Notez que le calcul du résultat d’exploitation ne prend pas en compte les éléments financiers de l’entreprise, ni les produits exceptionnels (vente d’actifs par exemple) ni l’impôt sur les sociétés.

Comment analyser le résultat d’exploitation ?

Une entreprise peut être positive financièrement, car elle aura procédé à une augmentation de capital ou à un emprunt destiné à renflouer ses caisses ; mais cela ne signifie pas que son modèle économique est rentable.  Ainsi, le résultat d’exploitation est intéressant, car il zoome sur le cycle d’exploitation de l’entreprise ; son mode de fonctionnement et sa capacité à générer du chiffre d’affaires. Il donne une image de la performance réelle de l’entreprise.

Le résultat net d’exploitation

Le résultat net d’exploitation est le résultat d’exploitation diminué du montant de l’impôt que l’entreprise verse (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés).

Le résultat financier

Le résultat financier montre les choix effectués en matière de financement de l’entreprise (emprunts, augmentation de capital...). Il se calcule ainsi :
Produits financiers (revenus des titres de participation, produits de placement...) – Charges financières (intérêts sur emprunt, intérêts sur comptes courants d’associés...).

Le résultat courant

Le résultat courant se calcule en additionnant le résultat d’exploitation et le résultat financier. Il montre la performance de l’entreprise, cette fois-ci en tenant compte de sa stratégie de financement.

Le résultat d’exploitation prévisionnel

Les créateurs d’entreprise qui réalisent un business plan passent forcément par le calcul de leur résultat d’exploitation prévisionnel. Il sert de base de simulation de différents modèles économiques - au moyen d’un prévisionnel financier - et il se calcule dans un compte de résultat prévisionnel.

Revenu d’exploitation et résultat d’exploitation

On parlera de « revenu » d’exploitation pour une entreprise soumise à un régime de l’impôt sur le revenu et de « résultat » d’exploitation pour une entreprise soumise à l’impôt sur les sociétés. La notion reste la même dans les deux cas.

Donnez une note à cet article : 

Your rating: Aucun(e)

4.0625

Moyenne: 4.1 (16 votes)

Besoin d'un expert comptable ?
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Avez-vous déjà des salariés ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • test
D'autres sujets qui pourraient vous intéresser...
Livres blancs

Commentaires
c'est bien votre explication....
Besoin d'un expert comptable ?
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :

Newsletter

Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici