Résultat

Derniers articles
  • La durée d’amortissement d’une immobilisation (08/06/2018)

    La durée d’amortissement d’une immobilisation dépend du type de bien et du type d’amortissement utilisé. En théorie, un bien doit être amorti sur sa durée de vie ou d’utilisation effective par l’entreprise puisqu'il s'abîme et perd de la valeur au fil du temps. Un bon choix de durée d'amortissement permet d'optimiser son résultat comptable et de diminuer son résultat fiscal imposable. 

     

  • L'affectation du résultat : bénéfices en dividendes ou réserve ? (27/04/2018)

    L'affectation du résultat est le traitement donné aux bénéfices ou pertes générées par lors d'un exercice comptable. L'entreprise dispose de moyens d'affection des résultat qui sont principalement : la distribution de dividendes et le le report à nouveau en cas d'exercice bénéficiaire. C'est lors de l'Assemblée Générale Ordinaire (AGO) que les associés décident de l'affectation du résultat.

     

  • L’amortissement exceptionnel : méthode et calcul (22/02/2018)

    L'amortissement exceptionnel est un des dispositifs d'incitation fiscale permettant d'amortir de manière accélérée certains biens qui est légèrement différent des amortissements passés en comptabilité (amortissements linéaires, dégressifs ou dérogatoires). Les amortissements permettent de prendre en considération l’usure d’un bien inscrit à l’actif d’une entreprise. Ainsi, cette dernière pourra déduire, chaque année, une part de la valeur d’inscription à l’actif de ce bien.  

     

  • Calcul du résultat courant avant impôt (RCAI) (20/12/2017)

    Le résultat courant avant impôt (RCAI) permet de mesurer l'impact direct de l'endettement de l'entreprise sur son activité et sa rentabilité économique sans prendre en compte les éléments exceptionnels (ex: les charges exceptionnelles comme le licenciement). La formule permettant d'obtenir ce résultat est la suivante: Résultat courant avant impôt = Résultat d'exploitation +/- Résultat financier.

     

  • Le résultat comptable : définition, calcul et interprétations (14/12/2017)

    Le compte de résultat et le bilan font partie des comptes annuels. lls permettent de calculer le résultat comptable de l’entreprise. Par résultat comptable (ou résultat d’exploitation), on entend le chiffre d’affaires hors taxes encaissé pour une période donnée, diminué de l’ensemble des charges qui ont concouru à la création du chiffre d’affaires (charges d’exploitation). Si le résultat est positif, l’entreprise a réalisé un bénéfice (elle a gagné de l’argent). S’il est négatif, l’entreprise a réalisé un déficit (elle a perdu de l’argent). Il existe d’autres évaluations et méthodes de calcul du résultat : le résultat fiscal, le résultat net comptable et le résultat exceptionnel.

     

  • Qu’est-ce que le résultat analytique ? (13/12/2017)

    Le résultat analytique est la différence entre les ventes et le coût de revient. Par conséquent, on ne parle pas d'un seul et unique résultat analytique mais de plusieurs puisqu'on peut calculer différents coûts de revient, pour différents produits ou activités. En fait, le résultat analytique global est identique au résultat de la comptabilité générale. La diversité des résultats analytiques est à l'image des différents focus que permet la comptabilité analytique.

     

  • Le résultat financier : produits et charges (08/12/2017)

    Le résultat financier est la différence entre les recettes et les dépenses financières d’une entreprise, il est un déterminant du résultat imposable de l’entreprise. Le résultat financier est indicateur du choix de la politique de financement de l’entreprise. En effet, un résultat financier est souvent négatif pour une entreprise, car elle a vocation à s'endetter pour investir. A contrario, un résultat financier positif est une marque de désinvestissement et de placements financiers.

     

  • Que faire des bénéfices d'une entreprise ? (20/11/2017)

    Les sociétés ayant réalisé un bénéfice peuvent se demander ce qu'elles vont faire de celui-ci. En effet, certaines possibilités s'offrent à elles: le distribuer sous forme de dividendes aux associés ou le mettre en réserve afin de renforcer ses fonds propres. Le choix à opérer dépendra des buts recherchés: récompenser les associés, rassurer les créanciers...

     

  • Le résultat d'exploitation : définition, calcul et interprétation (19/03/2014)

    Le résultat d’exploitation mesure la performance de l’activité de l’entreprise, c’est-à-dire la rentabilité de son modèle économique. Il s'obtient en faisant la différence entre les produits d'exploitation et les charges d'exploitation. On parle de revenu d’exploitation pour une entreprise soumise à l’impôt sur le revenu et de résultat d’exploitation pour une entreprise à l’impôt sur les sociétés, mais le concept est le même. Il permet d'apprécier la performance économique d'une entreprise uniquement sur son activité de production.

     

  • Comprendre le résultat exceptionnel (14/03/2014)

    Le résultat exceptionnel d'une entreprise n'a pas vocation à s'inscrire durablement dans les résultats futurs de l'entreprise. Le résultat exceptionnel correspond à la prise en compte d'éléments exceptionnels au cours de l'activité. Il permet de comprendre les faits de gestions exceptionnels et est nécessaire à l'analyse du résultat net de l'entreprise.

     

  • Déterminer le résultat fiscal (07/03/2014)

    Le résultat fiscal, également appelé résultat imposable, est déterminé à partir du résultat comptable de l'entreprise. En effet, il convient d'apporter au résultat comptable des corrections extra-comptables (positives ou négatives) pour tenir compte des règles fiscales spécifiques.

     

  • Le résultat financier en entreprise: définition (18/02/2014)

    Le résultat financier d'une entreprise est la différence entre ses produits financiers et ses charges financières. Le résultat financier met en évidence les choix effectués en matière de financement (activité d'endettement et de placement) et l'impact du mode de financement sur le résultat de l'entreprise.

     

New call-to-action
Votre compta  pour 80€ / mois EN SAVOIR PLUS Création d’entreprise gratuite EN SAVOIR PLUS