Le compte d'exploitation ou compte de résultat : définitions et calculs

Mis à jour le 30/04/2018

Le compte de résultat ou compte d’exploitation, est un tableau des comptes annuels de l’entreprise. Il montre le chiffre d’affaires pour la période concernée ainsi que la somme des charges, poste par poste. Il formalise le modèle économique de l’entreprise, valide sa rentabilité et de visualise son résultat (bénéfice ou perte). C’est un tableau de référence pour permettre à l’administration fiscale de calculer le montant de l’impôt à payer. En phase de création d’entreprise, le compte de résultat prévisionnel permet de connaître le montant minimum de chiffre d’affaires à réaliser pour couvrir toutes les charges, fixer un objectif de rentabilité et de valider l’opportunité d’atteindre cet objectif.


Notes: 3 (25 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3.4
Moyenne: 3.4 (25 votes)

Définition du compte de résultat ou compte d’exploitation

Le compte d’exploitation, aussi nommé compte de résultat, récapitule la somme des produits et des charges de l’entreprise pour un exercice comptable. Il montre le chiffre d’affaires annuel hors taxes ainsi que toutes les charges annuelles hors taxes, poste par poste.

Le compte de résultat visualise :

Le compte de résultat et les impôts

Le compte de résultat répertorie le chiffre d’affaires et toutes les charges annuelles. Il montre le résultat de l’entreprise (base imposable). Il est le tableau de référence pour permettre à l’administration fiscale de calculer l’impôt à payer.

Ne confondez pas le résultat comptable (chiffre d’affaires diminué de toutes les charges enregistrées dans la comptabilité) et le résultat fiscal (chiffre d’affaires diminué uniquement des charges déductibles). L’entreprise tient compte du résultat comptable pour évaluer la rentabilité de son modèle économique. Elle transmet le résultat fiscal à l’administration pour calculer le montant d’impôt à payer. (La démarche est réalisée chaque année au moyen de la liasse fiscale .)

Le compte de résultat et les comptes annuels

Avec le bilan comptable et l’annexe légale, le compte de résultat fait partie des tableaux qui composent les comptes annuels de l’entreprise.

Le compte de résultat et les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) sont des agrégats du compte de résultat, c’est-à-dire que ce sont des indicateurs calculés à partir des données du compte de résultat.

L-Expert-comptable.com et ses partenaires recrutent !  Découvrez les offres partout en France et devenez Assistant(e) Comptable, Collaborateur(trice) Comptable ou Conseiller(e) en Création d'Entreprise. JE POSTULE

Exemple d’un compte d’exploitation

Le tableau du compte d’exploitation reprend la somme totale des recettes et des charges hors taxes pour la période voulue (généralement l’exercice comptable). Il suit le format suivant :

COMPTE DE RÉSULTAT

Charges

Période (01,01,16 au 31,12,2017)

(Montant)

Produits

Période (01,01,16 au 31,12,2017)

(Montant)

Charges d’exploitation

  • Achat de marchandises

  • Variation de stock

  • Autres charges externes

  • Impôts et taxes

  • Charges de personnels

  • Dotation aux amortissements

  • Autres charges

Sous total :

Charges Financières

  • Intérêts d’emprunts

  • Autres

Sous total :

Charges exceptionnelles

  • Dons

  • Amendes et pénalités

Sous-total :

Total des charges

Soldes créditeurs (bénéfices)

 

Produits d’exploitation

  • Ventes de marchandises

  • Prestation de service

Sous total : CA net

  • Production stockée

  • Production Immobilisée

  • Subvention d’exploitation

  • Reprise sur provisions et amortissements, transfert de charges

  • Autres produits

Sous total :

Produits financiers

  • Intérêts perçus

  • Escomptes obtenus

Sous total :

Produits exceptionnels

  • divers

Sous total :

Total des produits

Soldes créditeurs (pertes)

 

Total général :

 

Total général :

 

Le compte de résultat prévisionnel

Dès lors que l’entreprise nécessite un emprunt ou un investissement au capital, son partenaire financier est susceptible de lui demander un business plan , comprenant le compte d’exploitation prévisionnel/compte de résultat prévisionnel. Le tableau anticipe la rentabilité du projet sur 3 ans. Le compte de résultat prévisionnel montre la capacité de l’entreprise à créer de la valeur grâce aux investissements réalisés et à rembourser son prêt ou rémunérer ses investisseurs.

Comment faire un compte d’exploitation prévisionnel ?

Le compte de résultat prévisionnel doit énoncer des données hors taxes et faire apparaître, pour chaque exercice comptable envisagé :

  • le chiffre d’affaires prévisionnel

  • les charges d’exploitations

  • les impôts et taxes

  • les charges financières

  • les amortissements

  • les différentes SIG (soldes intermédiaires de gestion), calculés à partir des données du compte de résultat, dont les montants pourront être comparés aux SIG moyens pour le secteur d’activité visé (vous pouvez récupérer les SIG de votre secteur auprès de votre fédération de syndicat ou dans les études de marché macro-économiques).

L’objectif du compte de résultat prévisionnel est de :

  • déterminer le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour couvrir les charges d’exploitation (seuil de rentabilité)

  • déterminer un objectif de chiffre d’affaires qui dégage une rentabilité suffisante

  • valider que l’objectif de chiffre d’affaires est cohérent au vu de la demande ( étude de marché ), mais aussi au vu des ressources à disposition pour produire (main d’œuvre et outillage suffisant pour atteindre cet objectif)

  • valider la rentabilité du modèle économique

Optimisez vos impôts  Découvrez la défiscalisation grâce à notre livre blanc. TÉLÉCHARGER