Compte de résultat prévisionnel : qu'est ce que c'est ?

L'article en brefLe compte de résultat prévisionnel est un outil crucial pour anticiper la performance financière de votre entreprise sur trois années. En se concentrant sur deux éléments clés, le chiffre d'affaires prévisionnel et les charges attendues, cet article détaille les méthodes utilisées pour évaluer ces paramètres. En examinant les résultats anticipés, vous pouvez non seulement estimer les bénéfices ou les pertes, mais aussi démontrer la viabilité de votre entreprise aux investisseurs potentiels, tout en validant votre modèle économique pour l'avenir.

Le chiffre d'affaires prévisionnel, fruit d'une analyse minutieuse du marché et de plusieurs méthodes de calcul, reflète l'activité projetée de l'entreprise sur trois ans. En parallèle, les charges prévisionnelles, englobant divers aspects tels que les dépenses d'exploitation, les coûts liés au personnel, les intérêts financiers et les impôts, offrent un aperçu complet des obligations financières de l'entreprise. En mettant en lumière l'équilibre entre ces deux composantes, le compte de résultat prévisionnel se révèle comme un outil indispensable pour valider votre modèle économique et convaincre les parties prenantes de la pérennité de votre projet entrepreneurial.
Temps de lecture : 2minDate de publication : 14/04/2015Dernière mise à jour : 12/03/2024
Confier sa comptabilité à L-Expert-Comptable.comParler à un conseiller
Ecrit par Damien PHILBERTConsultant spécialisé freelance, création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Compte de résultat prévisionnel qu'est ce que c'est

Le compte de résultat prévisionnel est un tableau qui anticipe l’ensemble des entrées et des sorties pour chacune des trois premières années de votre entreprise. Il permet de déterminer, à l’avance et approximativement, le résultat(bénéfice ou perte) que vous pensez réaliser grâce à l’activité de votre entreprise.

 

Le chiffre d’affaires prévisionnel

Le chiffre d’affaires prévisionnel récapitule l’ensemble des ventes effectuées par l’entreprise. Il doit refléter l’activité anticipée par le créateur. Il se détermine annuellement, sur 3 ans, en compilant plusieurs méthodes :

  • l’analyse de l’étude de marché effectuée préalablement (qui va permettre d’identifier la moyenne des prix proposés, les attentes clients, mais aussi le chiffre d’affaires moyen réalisé par les concurrents)
  • l’estimation du chiffre d’affaires moyen par jour (en multipliant son panier moyen avec un nombre de ventes potentielles déterminées dans l’étude de marché
  • le calcul du coût de revient d’un bien et en lui appliquant un coefficient de marge.

Il est indispensable d’utiliser les 3 méthodes pour confronter les résultats.

 

Les charges prévisionnelles

En contrepartie de ses ventes, l’entreprise devra faire face à des dépenses

Les charges dites d’exploitation correspondent aux dépenses suivantes : achats de marchandises, de matières premières, fournitures administratives, petits équipements, sous-traitance, crédit-bail, locations, travaux d’entretien et de réparations, primes d’assurance, frais de documentation, honoraires et commissions versées, frais de publicité, frais de déplacements, de mission et de réception, frais postaux, télécommunication et services bancaires.

Les charges de personnel : lors d’une embauche, l’entreprise doit prévoir les dépenses liées aux employés et aux dirigeants. Elles se composent du salaire net, mais aussi des charges sociales salariales et patronales. Attention, l’entreprise doit prendre en compte le salaire brut patronal

Les charges financières correspondent aux intérêts payés sur les prêts, sur le découvert bancaire…

Les impôts et taxes tels que la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE), la Contribution sur la Valeur Ajoutée (CVAE), la Contribution Sociale de Solidarité (ORGANIC), la Taxe sur les Surfaces Commerciales (TASCOM), la Taxe sur les Véhicules de Sociétés (TVS), la Taxe d’Apprentissage (TA) ou encore la Formation Professionnelle Continue (FPC). Pour évaluer au mieux ces différentes taxes dans votre compte de résultat prévisionnel, demandez l’aide de votre expert comptable

Notre conseil : en phase de création d’entreprise, vous devez rester modeste sur vos prévisions de ventes et minimiser les charges.

 

L’objectif du compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel sert à prouver la rentabilité de l’entreprise aux financeurs potentiels. Il vous permet aussi de vous projeter dans l’avenir et de valider votre modèle économique.

 

Pourquoi sur 3 ans ?

Souvent, une activité n’est pas rentable (résultat positif) dès la première année. On estime qu’une entreprise met 3 ans pour se lancer. Les entreprises innovantes ou qui anticipent une rentabilité à plus long terme réalisent leur compte de résultat prévisionnel sur 5 ans.

 

Modèle simplifié

 Année 1Année 2Année 3

Produits

    - Chiffre d'affaires

   

Total Produits

   

Charges

    - Achats de matières premières

    - Achat de fournitures

    - Charges externes (loyer ...)

    - Impots et taxes

    - Charges sociales (frais de personnel ...)

   
Total des Charges   
Total Produits - Total Charges = Bénéfices ou Pertes   

Ce document est primordial en phase de création d’entreprise car il valide votre modèle économique. Un regard extérieur est essentiel. Des experts sont là pour vous aider. 

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.