Qu'est-ce-que le bénéfice ?

Mis à jour le 21/01/2015

Ah le Bénéfice !! Le saint graal recherché par tous les patrons qu’ils soient du CAC40 ou de la TPE du coin de la rue. Mais savent t’il réellement après quoi ils courent ?
Répondons à cette question : Qu’est ce que le bénéfice ?

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (7 votes)
Notes : 4 (7 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (7 votes)

Le Bénéfice : Ce n’est pas le chiffre d’affaire !

Force est de constater qu’il y a encore un grand nombre d’entrepreneur et responsable d’entreprise qui font cette grosse confusion entre le bénéfice et le chiffre d’affaire. 
Donc NON et NON le Bénéfice n’est pas le Chiffre d’affaire. Il en est bien à l’origine mais si je fais un chantier à 10 000 € je n’ai pas fait un bénéfice de 10 000 €. Avec cet argent, il me faut payer ma marchandise mes charges fixes avant de penser à entrevoir le bénéfice.

Le Bénéfice : Ce n’est pas la Trésorerie !

Certain Chef d’entreprise une fois un chantier fini regarde son compte et me dit voila le bénéfice de mon chantier. A cette réflexion, je dirais Oui mais non ! En effet même si cela donne déjà une bonne image de la rentabilité d’un chantier mais cela ne prend pas en compte les charges qui pourraient arriver en décalé (Paiement trimestrielle des charges sociale, régule des charges TNS, TVA à reverser)
Par ailleurs, il a des sommes qui passent sur le compte bancaire et qui ne sont pas des charges
Par exemple lorsque l échéance de prêt passe, le capital n’est pas une charge par exemple. En entreprise individuelle, les prélèvements de l’exploitant ne sont pas non plus une charge.

Le Bénéfice : Qu’est que c’est ?

Ces deux idées préconçues écartées, nous pouvons nous atteler à cette question qui taraude les chefs d’entreprise.
On va donc descendre petit à petit le compte de résultat pour découvrir comment se forme le bénéfice.
  • Le chiffre d’affaire. Même si ce n’est pas le bénéfice il en est à l’origine. Il est déterminé pour une année par toutes les factures émises par un artisan commerçant. Pour une personne en BNC soumise au régime des recettes dépenses, on ne prendra en compte que les recettes réellement encaissées sur un exercice.
  • Les Achats Consommés : Ce sont les achats qui ont été réellement utilisés pour les travaux facturés. Pour cela on intègre l’incidence de la variation de stock aux achats de l’année. Avec cette information on peut calculer la marge de l’exercice. Cet indicateur permet de se situé par rapport à la profession.
  • Les autres Charges externes : Ce sont l’ensemble des frais qui permettent de faire fonctionner l’entreprise. Par contre si une charge a été payée par avance, elle sera retraitée comptablement. On ne prend en compte que les frais et charges correspondant à l’exercice.
  • Les impôts et taxes : C’est un point que connaissent trop bien nos chef d’entreprise. Mais attention, même si la TVA porte le nom de taxe, elle n’est pas une charge déductible. Attention aussi a certains impôts qui sont déductibles comptablement mais qui fiscalement ne le sont pas
  • Les frais et charges de personnel : On retrouve dans cette catégorie l’ensemble des rémunérations et des charges sociales afférentes au personnel réglées et ou provisionnées pour un exercice.
  • Les Amortissements : A l’inverse du capital de l échéance de prêt qui est payé mais qui ne correspond pas à une charge, la dotation aux amortissements est une charge déductible mais qui ne correspond pas à une sortie de trésorerie directe dans l’exercice. Cette charge correspond à l’usure des immobilisations qu’il faudra refinancer à la fin de vie de l’immobilisation.
  • Les frais financiers : on y retrouve la seule partie de l’emprunt qui se déduit dans le compte de résultat : les intérêts. Les agios et les revenus de placement se retrouvent la.
Une fois que l’on a pris en compte tout les postes ci-dessus, on arrive au bout de nos recherches et alors on découvre le résultat de l’année. Ce fameux bénéfice. Et la bien souvent on entend de la part du petit artisan un ouf de soulagement en constatant que le résultat est positif. C’est aussi la ou on reconnait les entrepreneurs qui suivent leur gestion. En effet ce sont ceux la qui vous dise a 1000 € près le montant de leur bénéfice.
Maintenant que l’on sait comment se détermine le bénéfice, on pourra chercher les différents postes qui peuvent permettre d’améliorer ce bénéfice. En effet certaine charges sont proportionnelles. Je pense aux frais et charges de personnel. En effet si l’employeur décide d’augmenter la rémunération de ses salariés, il doit aussi prendre en compte la variation proportionnelle des charges sociales. Par contre si le chef d’entreprise arrive à améliorer la marge, cela lui permettra de mieux supporter ses charges fixes à chiffre d’affaire équivalent.
Il faut bien se rappeler que l’équilibre d’un bénéfice est assez fragile à maintenir. C’est pourquoi, il faut faire un point avec son conseil lors de prise de décisions importantes qui peuvent impacter le bénéfice.
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (7 votes)
Besoin d'un expert comptable ?
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Avez-vous déjà des salariés ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • test
D'autres sujets qui pourraient vous intéresser...
Livres blancs

Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici