La structure du compte de résultat

Mis à jour le 04/03/2014

Le compte de résultat retrace l’activité de l’entreprise durant un exercice : ses produits et ses dépenses. Le compte de résultat est ventilé en plusieurs typologies ou classes de comptes commençant par 6 pour les charges et par 7 pour les produits. Il ne faut pas confondre les entrées et les sorties de produits et de charges réalisées durant l’année avec les entrées et les sorties de votre trésorerie soit votre caisse ou votre relevé bancaire. Le compte de résultat ne retrace pas non plus vos dépenses d’investissements, en ordinateurs, logiciels, mobiliers de montants de plus de 500 euros. Ces dépenses ne font pas parties du compte de résultat mais du bilan.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
2.8
Moyenne: 2.8 (10 votes)
Notes : 3 (10 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
2.8
Moyenne: 2.8 (10 votes)

Le compte de résultat : les comptes de produits

Le compte de résultat au niveau des produits regroupe surtout votre chiffre d’affaires.
Les produits se lisent à droite ou en haut selon la présentation du compte de résultat.
  
Selon votre activité, le compte de résultat se décline ainsi :
  • les ventes de marchandises, de produits finis, de services, les locations…
  • la variation de stocks
  • les subventions d’exploitation
  • la production d’immobilisations (construction d’un bâtiment en cours par exemple)
  • les redevances perçues
  • les produits financiers
  • les reprises sur amortissements, dépréciations et provisions.
Le chiffre d’affaires à lui seul ne retrace pas le succès de votre entreprise. Il faut le comparer ensuite à votre résultat d’exploitation, au taux de marge par rapport à votre secteur d’activité.
 

Le compte de résultat : les comptes de charges

Le compte de résultat au niveau des charges (les charges se lisent à gauche ou en bas selon les présentations) regroupe les types de charges suivantes :
  • les achats en matières premières, en marchandises, en matériel,
  • les variations de stock,
  • les locations immobilières, les charges locatives, l’entretien et les réparations,
  • les primes d’assurance,
  • les frais de communication et de marketing,
  • les frais de déplacements (hôtels, restaurant…),
  • les honoraires,
  • les frais de financements (intérêts, commissions…),
  • les impôts et taxes,
  • la masse salariale (salaires et charges),
  • les intérimaires,
  • les amortissements de vos investissements.
Ces agrégats vous permettent ensuite de faire des ratios par rapport à votre chiffre d’affaires, calculer vos coûts de revient ou suivre la répartition de vos charges.
 

Le compte de résultat : les comptes spécifiques

Le compte de résultat comprend aussi des comptes spéciaux (de classe 8) retraçant les engagements de type crédit-bail, cautions et avals. Ils ne concernent donc pas toutes les sociétés.
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
2.8
Moyenne: 2.8 (10 votes)
Commentaires
Le compte de résultat se termine en principe avec une rubrique "résultat" sous la colonne de charges précédé du signe (-) en cas de perte et non sous la colonne de produits comme c'est souvent présenté et même préconisé par le Plan Comptable 1999. La position du résultat ne doit pas changer selon que c'est un bénéfice ou une perte. La logique doit être la même qu'au bilan comptable.
Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici