EBE/EBITDA

Derniers articles
  • Excédent Brut d'Exploitation : Définition, calcul (27/04/2018)

    L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) permet de visualiser la rentabilité dégagée par l’entreprise grâce à son simple système de production. En effet, l’excédent brut d’exploitation ne prend pas en compte les produits exceptionels, les charges exceptionnelles, ni les amortissements ou la manière qu’a l’entreprise de financer son activité. Il est calculé sur une période donnée. Le calcul de l’EBE : EBE = Chiffre d’affaires – achat de marchandises et de matières premières – services extérieurs (loyer, électricité, assurance...) – services provenant des tiers (avocat, comptables, honoraires experts...) – impôts et autres taxes – salaires et charges sociales Attention, un excédent brut d’exploitation négatif signifie que l’activité économique de l’entreprise n’est pas rentable.

     

  • L'EBITDA : rentabilité du processus de production (04/01/2018)

    L’EBITDA est un ratio de gestion des États-Unis qui mesure la rentabilité financière du cycle d’exploitation d’une entreprise, indépendamment de sa politique de financement et d’investissement. L'EBITDA signifie « Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization », en français « Bénéfice avant Intérêts, Impôts, Dépréciation et Amortissement ». Il se calcule de la manière suivante : EBITDA = Chiffre d’affaires – achats et charges externes – charges de personnel – autres charges ou EBITDA = Résultat net comptable + charges financières + impôts et taxes + dotations aux amortissements et provisions. On compare souvent le ratio américain EBITDA à l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) qui est un solde intermédiaire de gestion français. Ces deux ratios mesurent effectivement la rentabilité d’un cycle d’exploitation sans prendre en compte l’ensemble du modèle économique, mais l’EBE est un ratio plus transverse (comporte les impôts et les taxes). 

     

  • EBITDA : définition, calcul et analyse (08/12/2017)

    L’EBITDA pour « Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization » est un solde de gestion utilisé en comptabilité américaine pour évaluer la rentabilité du seul cycle d’exploitation d’une entreprise, indépendamment de sa politique d’investissement ou de financement. En fait, l’EBITDA montre le cash-flow d’une entreprise. Son équivalent français est l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE). Un EBITDA supérieur à 0 montre une chaîne de création de valeur rentable. À l’inverse, un EBITDA inférieur à zéro n’est pas apprécié des financeurs, car le ratio montre un cycle d’exploitation à perte. Deux formules calculent l'EBITDA: EBITDA = Chiffre d’affaires annuel hors taxes — Achats et charges externes — Charges de personnel — Autres charges EBITDA = Résultat net comptable + Charges financières + Impôts et taxes + Dotations aux amortissements et provisions

     

  • EBE (Excédent Brut d'Exploitation) : définition, calcul et ratios (17/11/2017)

    L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est un solde intermédiaire de gestion très important, car il montre le niveau de richesse dégagé par l’entreprise grâce à son seul cycle d’exploitation. Le calcul de l’EBE exclut la politique de financement ou encore les dépenses exceptionnelles de l’entreprise pour zoomer sur sa rentabilité brute (cash-flow). Il confirme ou infirme la rentabilité du cycle d’exploitation. L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est calculé à partir des données du compte de résultat, pour une période donnée généralement (l’exercice comptable) et de la manière suivante : EBE = Chiffre d’affaires – Achats consommés – Consommations en provenance de tiers + Subventions d’exploitation – Charges de personnel – Impôts et Taxes

     

  • L’excédent brut d’exploitation (31/03/2014)

    L’excédent brut d’exploitation (EBE) est une notion indispensable pour un chef d’entreprise voulant comprendre et maîtriser son activité. L’analyse de l’EBE permet d’obtenir des informations sur la rentabilité économique et la maîtrise des coûts.