Calculer la marge d’un produit ou d’un service

Mis à jour le 23/11/22
Sommaire

    Calculer la marge d’un produit ou d’un service, ainsi que son taux de marge, est une étape essentielle pour mesurer la profitabilité de votre business et piloter la gestion commerciale de votre entreprise. L-Expert-comptable.com vous explique comment procéder et vous dévoile plusieurs pistes pour l’améliorer.

    Image
    Calculer la marge d’un produit ou d’un service

    Qu’est-ce que la marge et le taux de marge ?

    La marge désigne une donnée statistique qui permet d’évaluer la rentabilité de votre entreprise grâce à l’analyse du coût de revient . Elle représente le rapport entre le prix de vente de vos produits ou services et leur coût d’achat.

    La marge s’exprime en unité monétaire, elle peut être de deux types :

    • la marge brute, elle se détermine sur le chiffre d’affaires ;

    • la marge nette, elle se base sur les bénéfices de l’entreprise et prend en compte l’intégralité des charges.

    Le taux de marge s’exprime quant à lui en pourcentage et représente le gain obtenu lors d’une vente.

    Ne confondez pas le taux de marge avec le taux de marque. Bien qu’essentiel lui aussi au pilotage de votre activité, ce dernier prend en considération le prix des marchandises vendues et non pas les coûts d’achat des marchandises.

    Dans quel but calculer sa marge ?

    Votre marge compte parmi les données financières essentielles lors de la création de votre entreprise, car elle impacte les prévisions financières au sein de votre business plan. Estimer avec précision le montant des charges en fonction du chiffre d’affaires réalisé vous permet d’établir un compte de résultat prévisionnel réaliste et de déterminer si vous pouvez atteindre la rentabilité.

    La marge apparaît également comme un outil de pilotage important au cours de la vie de l’entreprise. Vous pouvez l’obtenir dans le tableau des soldes intermédiaires de gestion préparé par votre expert-comptable lors de l’élaboration du bilan annuel. Grâce à votre marge, vous :

    • fixez vos prix de vente ;

    • suivez l’évolution des profits de votre société ;

    • vous comparez aux autres sociétés du même secteur d’activité.

    De plus, le taux de marge vous permet de calculer un ratio financier essentiel : le seuil de rentabilité . Dès que vous l’atteignez, vous dégagez un chiffre d’affaires suffisant pour couvrir vos frais et commencez à réaliser des bénéfices. Cet indicateur compose les charges variables qui impactent votre marge sur coûts variables.

    Comment calculer sa marge et son taux de marge ?

    Pour une entreprise de négoce

    La marge commerciale n’a de sens que pour les commerçants, les sociétés de négoce ou de distributions. Vous devez absolument la définir en hors taxes pour éliminer l’impact de la TVA. Elle s’obtient en calculant la différence entre le prix de vente hors taxe et le prix d’achat hors taxe, minorés de la variation de stock :

    Marge brute commerciale = Vente de marchandises – Coût d’achat des marchandises vendues

    La vente de marchandises correspond au chiffre d’affaires HT, soit le solde du compte 707 « Ventes de marchandises ».

    Quant au coût d’achat des marchandises vendues, vous l’obtenez en additionnant les comptes :

    • 607 « Achats de marchandises » ;

    • 6087 « Frais accessoires d’achats de marchandises » ;

    • 6037 « Variation des stocks » ;

    • 6097 « Rabais, remises et ristournes obtenus sur achats de marchandises ».

    Pour passer de la marge brute à la marge nette, déduisez l’ensemble des coûts générés par la vente des produits tels que les frais de commercialisation ou les frais de distribution.

    Pour évaluer la rentabilité de chaque produit, ainsi que fixer son prix de vente le cas échéant, vous devez calculer votre taux de marge commerciale. Voici la formule :

    Taux de marge commerciale = (Marge commerciale/Chiffre d’affaires HT) x 100

    Pour une entreprise de production

    Les entreprises qui fabriquent des biens ou des services au sein de leur structure utilisent la marge sur coûts de production comme indicateur clé. Elle correspond à la différence entre la valeur des produits vendus et le montant des frais nécessaires pour la production. Voici comment la calculer :

    Marge brute de production = Production de l’exercice - Coût de production des produits vendus

    La production de l’exercice correspond à la somme des comptes suivants :

    • 701 « Ventes de produits finis » ;

    • 702 « Ventes de produits intermédiaires » ;

    • 703 « Ventes de produits résiduels » ;

    • 7135 « Variation des stocks de produits ».

    Tandis que le coût de production des produits vendus correspond à la somme des comptes :

    • 601 « Achats stockés – Matières premières (et fournitures) » ;

    • 602 « Achats stockés – Autres approvisionnements » ;

    • 608 « Frais accessoires incorporés aux achats » ;

    • 6031 « Variation des stocks de matières premières (et fournitures) » ;

    • 6032 « Variation des stocks des autres approvisionnements » ;

    • 6091 « Rabais, remises et ristournes obtenus sur achats de matières premières (et fournitures) » ;

    • 6092 « Rabais, remises et ristournes obtenus sur achats d’autres approvisionnements stockés ».

    Pour obtenir la marge nette, vous soustrayez les coûts de fabrication directement imputables au produit. Tels que les frais de conception ou les dépenses de marketing.

    Une fois que vous connaissez votre marge de production, vous pouvez déterminer votre taux de marge de production :

    Taux de marge de production = (Marge de production/Coût d’achat des marchandises vendues) x 100

    Le recours aux statistiques professionnelles pour comparer votre taux de marge avec celui de vos concurrents est à réaliser avec soin et les résultats sont à prendre avec précaution. Vous devez sélectionner uniquement des professionnels qui accomplissent exactement les mêmes prestations que vous, car certaines charges varient fortement en fonction des activités.

    Par exemple, un plombier qui réalise exclusivement des interventions de dépannage facture principalement de la main-d’œuvre tandis qu’un concurrent qui effectue des chantiers inclut le coût des équipements dans ses factures. Par conséquent, leur taux de marge sera fondamentalement différent.

    Pour une entreprise de services

    Lorsqu’une entreprise commercialise des services, une agence de communication par exemple, elle supporte des frais différents des autres types de sociétés. Par conséquent, elle doit utiliser une méthode de calcul spécifique :

    Marge sur prestations = Prestations de l’exercice – Coût de la réalisation des prestations

    Les prestations de l’exercice correspondent au solde du compte 706 « Prestations de services » augmenté ou minoré du compte 7135 « Variation des stocks de produits ».

    Le coût de la réalisation des prestations s’obtient grâce à la somme des comptes :

    • 604 « Achats d’études et de prestations de services » ;

    • 6084 « Frais accessoires sur achats d’études et de prestations » ;

    • 6094 « Rabais, remises et ristournes obtenus sur achats d’études et de prestations de services ».

    De plus, il convient d’ajouter les charges de sous-traitance directe et les salaires du personnel liés à chaque type de service.

    Pour connaître la rentabilité de chaque service, déterminez votre taux de marge :

    Taux de marge = (Marge sur prestations/Coût de la réalisation des prestations vendues) x 100

    Comment améliorer son taux de marge ?

    Pour augmenter votre marge, vous pouvez intervenir sur différents postes de dépenses en fonction de votre activité. Toutefois, ne cherchez pas le profit à tout prix au risque de décevoir vos clients. Voici quelques pistes à suivre, mais sachez que la seule limite reste votre inventivité.

    Augmenter son prix de vente

    L’augmentation du prix de vente apparaît comme la solution la plus évidente pour dégager une marge plus importante. Elle s’avère efficace si vos clients ne prêtent pas une attention particulière au prix, car la valeur ajoutée de votre produit ou de votre service compte plus à leurs yeux.

    Avant de modifier vos prix, confrontez votre offre avec celle de vos concurrents. N’hésitez pas à les étudier en détail, car souvent les dirigeants se comparent à des produits ou des prestations moins complètes.

    Diminuer ses coûts d’achats

    Réduire le coût d’achat implique de négocier avec vos fournisseurs dans l’optique d'obtenir de nouvelles conditions et des remises supplémentaires en cas d’augmentation du volume. Vous pouvez également les mettre en concurrence avec d’autres prestataires pour tenter de tirer les prix vers le bas.

    Néanmoins, veillez toujours à conserver le même rapport qualité/prix pour que vos produits ou services n’en souffrent pas. Mieux vaut se contenter d’une marge légèrement inférieure que de perdre ses clients à cause de la dégradation de qualité.

    Optimiser sa gestion

    La gestion interne de votre entreprise reste la partie sur laquelle vous détenez le plus de pouvoir pour réaliser des transformations. Pour améliorer votre marge, vous intervenez différemment si vous vendez des produits ou des services .

    Pour la vente de produits, concentrez vos efforts sur la chaîne de fabrication et d'approvisionnement . Identifiez les processus qui peuvent être optimisés et ceux sur lesquels des économies sont envisageables:

    • mieux gérer les stocks pour limiter l'espace nécessaire au stockage;

    • réduire le gaspillage notamment pour les matières consommables.

    Si vous commercialisez des services, comme du consulting SEO ou du développement web, vous obtenez sur le recentrage de votre offre afin d'augmenter votre marge sur prestations . Pour ce faire, évaluez l'importance du contenu de vos prestations pour vos clients et éliminez ce qui n'apporte aucune valeur ajoutée pour lui.

    L-Expert-comptable.com vous accompagne dans le pilotage et le développement de votre activité au quotidien. Bénéficiez gratuitement des conseils de nos experts, contactez-les sans attendre.

     
    Image
    Sebastien-Lecoanet-expert-comptable

    Sébastien LECOANET

    Accompagnateur de freelances chez L’Expert-comptable.com

    Sébastien accompagne les indépendants dans leur projet de création d'entreprise. Avec lui, bonne humeur, sourire et bienveillance sont toujours au rendez-vous !