EBE (Excédent Brut d'Exploitation) : définition, calcul et ratios

Mis à jour le 21/10/21

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est un solde intermédiaire de gestion très important, car il montre le niveau de richesse dégagé par l’entreprise grâce à son seul cycle d’exploitation. Le calcul de l’EBE exclut la politique de financement ou encore les dépenses exceptionnelles de l’entreprise pour zoomer sur sa rentabilité brute (cash-flow). Il confirme ou infirme la rentabilité du cycle d’exploitation. L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est calculé à partir des données du compte de résultat, pour une période donnée généralement (l’exercice comptable) et de la manière suivante :

EBE = Chiffre d’affaires – Achats consommés – Consommations en provenance de tiers + Subventions d’exploitation – Charges de personnel – Impôts et Taxes

Sommaire

    L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) : définition

    L’EBE – Excédent Brut d’Exploitation – est un solde intermédiaire de gestion régulièrement consulté par les dirigeants et les services de contrôle de gestion. Il est effectivement un indicateur du niveau de richesse dégagé par l’entreprise grâce à son seul cycle d’exploitation. L’EBE tient uniquement compte du chiffre d’affaires et il exclut les dépenses exceptionnelles ou encore celles liées à la politique d’investissement et d’amortissement de l’entreprise.

    Bref, l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) montre la rentabilité brute de l’entreprise (son cash-flow), hors dépenses autres que celles strictement liées à son cycle d’exploitation. Il confirme ou infirme la viabilité de son modèle.

    Notez que l’EBE est calculé pour une période donnée, généralement un exercice comptable.

    Quelle différence entre EBE et Résultat d’exploitation ?

    Contrairement à l’EBE qui montre le cash-flow de l’entreprise, le résultat d’exploitation montre sa rentabilité après avoir pris en compte toutes les dépenses (y compris les dépenses exceptionnelles, investissements et remboursements d’intérêts d’emprunt) et déduit toutes les charges (amortissements, provisions ...). On obtient :

    • le résultat d’exploitation avant impôt
    • puis le résultat d’exploitation après impôt ou résultat d’exploitation net

    Comment calculer l’EBE simple ?

    Calcul ebe à partir du résultat net

    L’EBE est calculé à partir des données du compte de résultat de l’entreprise.

    La formule de calcul de l’EBE à partir du chiffre d’affaires

    Exemple formule de calcul ebe positif ou ebe négatif

    Excédent Brut d’Exploitation (EBE) = Chiffre d’affaires – Achats consommés – Consommations en provenance de tiers + Subventions d’exploitation – Charges de personnel – Impôts et Taxes

    La formule de calcul de l’EBE à partir de la valeur ajoutée

    Formule = Excédent Brut d’Exploitation (EBE) = Valeur Ajoutée + Subventions exploitation – Impôts et taxes – Charges de personnel

    Comment calculer ebe retraité ?

    L’Ebe retraite est un solde intermédiaire de gestion déterminant pour évaluer et financer une entreprise. Cet Ebe retraite est l’addition du résultat, des provisions, des amortissements, des salaires, des charges et des avantages divers comme des véhicules de tourisme, par exemple. Le chiffre n’étant pas simple à calculer, il faut communiquer souvent plusieurs fois avec l’expert-comptable s’occupant de l’entreprise afin de l’obtenir. L’intérêt de l’Ebe retraite par rapport à l’Ebe simple réside dans le fait qu’il n’est pas tenu compte de la politique d'administration du gérant. Cet Ebe retraite coïncide à l’excédent disponible mis au service de la paie du gérant, de ses dettes et de ses frais. La répartition de ces sommes est laissée au bon gré de l’acquéreur.

    Comment calculer un ebe reconstitué ?

    Pour calculer un Ebe reconstitué, il suffit d’appliquer le calcul le plus courant à partir de l’excédent brut d’exploitation et du chiffre d’affaires qui peut aussi se retrouver dans le compte de résultat. Ainsi, la formule est :

    Chiffre d’affaires hors taxe – les achats de marchandises hors taxe- le montant des charges externes hors taxe -les impôts et taxes – le montant de la masse salariale + les subventions d’exploitation.

    Il faut souligner qu’il existe deux autres possibilités qui sont de calculer l’Ebe à partir de la valeur ajoutée ou de calculer l’Ebe à partir du résultat net. À l’issue de ces calculs, il est possible de retrouver :

    Un Ebe positif et dans ce cas, l’entreprise est rentable au niveau de son exploitation

    Un Ebe négatif quand il résulte du calcul une insuffisance brute d’exploitation. Dans ce cas, le chiffre d’affaires de l’entreprise ne couvre pas les charges et elle perd alors de l’argent.

    Suite à ces calculs, on se rend compte que l’indicateur Ebe est très important pour analyser la situation financière d’une entreprise pour savoir si elle est rentable ou non.

    Comment calculer l'ebe d'un tabac ?

    Dans le cas d’une acquisition d’un tabac, l’Ebe est calculée en fonction de certains barèmes qui sont, en principe, utilisés pour cette activité. L’évaluation du prix de vente de ce commerce est importante et l’Ebe fort utile pourconnaître la capacité de l’entreprise à générer de la trésorerie pendant son exploitation. Dans ce cas, l’Ebe permet de prendre en compte la rentabilité de ce tabac. Il faut faire dresser un état financier avant d’appliquer le ratio de rentabilité déterminé par rapport à un coefficient allant de 2 à 4,5 en moyenne pour les tabacs, mais seul un diagnostic précis permet d’affiner les points forts de l’entreprise. Il est aussi important de prendre en compte la personnalité du dirigeant et de l’équipe travaillant dans le tabac, car elles sont souvent indissociables du fonds.

    À quelle occasion calculer l’EBE ?

    L’EBE est calculé à partir des éléments du compte de résultat, c’est pourquoi il est généralement évalué pour un exercice comptable et mis à jour à l’issue de la clôture des comptes annuels. Cependant, de nombreux dirigeants calculent leur EBE de manière intermédiaire ou prévisionnelle, notamment dans le cadre d’une recherche de financements. Notez que les banques et investisseurs prennent en compte l’EBE pour analyser la rentabilité à venir d’une création d’entreprise. La donnée doit donc apparaître dans le business plan.

    L’EBE est un solde intermédiaire de gestion !

    L’EBE est un Solde intermédiaire de Gestion (SIG) ! Les SIG décortiquent le compte de résultat de l’entreprise pour en évaluer sa performance et sa bonne gestion. Les SIG se composent de :

    • La marge commerciale
    • La valeur ajoutée
    • L’excédent brut d’exploitation
    • Le résultat d’exploitation
    • Le résultat financier
    • Le résultat courant avant impôt
    • Le résultat exceptionnel
    • Le résultat net

    Les ratios financiers calculés à partir de l’EBE

    L’EBE permet de mettre en exergue d’autres aspects liés à la performance de l’entreprise, notamment :

    • son taux de profitabilité : EBE / chiffre d’affaires hors taxes
    • son taux de rentabilité brute : EBE / Capitaux investi

    Comment se calcule le rbe ou résultat brut d'exploitation ?

    Le RBE ou résultat brut d’exploitation correspond à un retraitement opéré sur un résultat d’exploitation. Il faut considérer que le matériel d’une entreprise peut être obsolescent à un moment donné et qu’il n’est pas pris en compte. Ainsi, le RBE peut être totalement différent du résultat d’exploitation de ladite entreprise. Ce RBE est calculé en ôtant les produits d’exploitation aux charges d’exploitation hors provisions et dotations aux amortissements. Si les dotations aux amortissements ne sont pas élevées, ces chiffres impliquent que les machines sont anciennes et amorties depuis longtemps. Cet indicateur révèle également une faiblesse d’investissement de l’entreprise qui préfère jouir d’une rentabilité immédiate plutôt que d’une rentabilité sur du plus long terme.

    Si les dotations aux amortissements sont au contraire, fortes, la signification est inverse et l’entreprise investit dans de nouveaux moyens de production. Dans ce cas, sa rentabilité peut être moindre, mais grâce à l’innovation de ces investissements, elle sera rentable en principe, sur du long terme.

    Quand le RBE est positif, l’entreprise ayant investi est sur le même pied d’égalité que celle qui ne l’a pas fait. Il vaut donc mieux constater un investissement régulier permettant à l’entreprise de conserver sa production plutôt que d’avoir de faibles investissements la rendant moins compétitive à terme. Dans ce cas, l’investissement doit être considéré comme un investissement sur l’avenir, mais pas comme une charge d’activité.

    Image
    Solene-lalevee-expert-comptable

    Solène LALEVÉE

    Consultante en création d'entreprise et comptabilité chez L’expert-comptable.com

    Solène aide les freelances à s'élever dans leurs projets professionels et à les concrétiser. Bienveillance et disponibilité sont des termes souvent évoqués lorsqu'elle est citée.

    Articles similaires