Calculateur du taux de revient

Mis à jour le 12/12/22

Calculateur du taux de revient

Le montant estimé peut être différent du montant réel.


 

Le coût de revient d'un produit : définition

Le coût de revient d’un produit correspond au montant des dépenses supportées pour mettre en vente un bien ou un service. Également appelé prix de revient, c’est un excellent indicateur pour l’entreprise. Que celle-ci exerce une activité artisanale, commerciale ou de services, le coût de revient lui permet d’améliorer sa stratégie de vente et d'augmenter son chiffre d'affaires.

 

Comment calculer un prix de revient ? Exemples

Le prix de revient comprend deux types de charges imputables à un produit : directes et indirectes. Les charges directes sont plus évidentes à distinguer puisqu’il s’agit par exemple du coût d’achat des marchandises, des matières premières ou de la réalisation du service.

Les charges indirectes représentent l'ensemble des coûts supportés pour le fonctionnement de l'entreprise.

Calculer le prix de revient d’une marchandise

Une entreprise vend par exemple des outils utilisés pour le jardinage. Il achète des tondeuses électriques à 80 € pièce. Les charges directes comprennent leur coût d'achat et les frais de livraison éventuels.

Les charges indirectes sont les dépenses nécessaires pour exposer et vendre les tondeuses. Elles comprennent par exemple les frais de publicité pour ces machines, le coût du local où elles sont entreposées, le prix des diverses assurances utiles, de la consommation d'énergie (électricité et chauffage) pour l’entrepôt, ou encore la rémunération des employés de rayon.

Les charges directes se rapportent à un seul produit à la fois, tandis que les charges indirectes couvrent toutes les activités de l’entreprise. Il est donc nécessaire de répartir les charges indirectes sur les autres machines vendues dans le magasin.

Comment calculer le coût de production ?

Le coût de production est le prix de revient de la fabrication d’un produit.

Prenons l’exemple d’un artisan boulanger. Il achète plusieurs matières premières pour fabriquer son pain : eau, farine, ferments (levure ou levain), sel. Ce sont les charges directes puisqu'elles ont une influence immédiate sur le processus de production. Ces mêmes matières premières peuvent être utilisées pour un autre produit tel qu’un gâteau. Or, l’entrepreneur doit calculer le prix de revient des produits séparément pour déterminer leur prix de vente respectif.

Les charges indirectes sont les dépenses réalisées pour acquérir un four pour cuire ses préparations, des outils pour les étapes de fabrication, un local pour travailler, un tablier, etc. Le boulanger doit connaître les parts de charges indirectes à attribuer au pain ou au gâteau.

Calculer le prix de revient d’une prestation de services

Bien qu’un service ne soit pas un produit physique, la méthode de calcul du coût de revient est le même que pour une marchandise ou un produit. Pour l’activité d’un photographe indépendant, les charges directes peuvent désigner les dépenses liées à l’intervention d’un prestataire externe payé selon un taux horaire.

Les charges indirectes représentent le montant des frais de déplacement, des actions de communication, de l’entretien des équipements, des fonctions supports ou du temps passé pour prospecter de nouveaux clients.

Pour savoir comment répartir les charges indirectes pour chaque client, l’entrepreneur peut appliquer un pourcentage. Les frais liés au client A peuvent représenter 10 % des charges indirectes, ceux du client B, 5 %, etc.

 

Quel est l’intérêt du calcul du prix de revient ?

Le calcul du prix de revient d’un produit permet de trouver son prix de vente hors taxes (HT). Pour cela, la société doit connaître le montant de la marge brute qu’elle souhaite réaliser.

La méthode pour trouver la marge

La marge est la différence entre le prix de vente et le coût de revient. Elle est appelée marge commerciale pour une activité d’achat-revente ou marge de production pour la fabrication d’un produit.

La détermination de la marge brute dépend des objectifs financiers de l’entreprise. Bien sûr, le but n’est pas de faire fuir des clients avec des prix de vente excessifs. Sauf si l’entreprise est prestigieuse, les prix pratiqués doivent rester attractifs et suivre les tendances générales du marché.

La formule pour définir le prix de vente du produit

Une fois la marge brute connue, il est possible de calculer le prix de vente HT avec la formule suivante : prix de vente = coût de revient + marge. Par exemple, l'entreprise de jardinage veut réaliser une marge de 15 € sur chaque tondeuse achetée. Le prix de revient unitaire est estimé à 100 €. Le prix de vente à envisager est donc égal à : 100 + 15 = 115 € HT.

Si l'entreprise est soumise à la TVA (taxe sur la valeur ajoutée), alors il faut ajouter 20 % au prix de vente HT. Par conséquent, le prix de vente d'une tondeuse sera de 115 x 1,20 = 138 € TTC.