L’amortissement des immobilisations

Mis à jour le 16/06/11

Comprendre l’amortissement des immobilisations, connaître la durée d’amortissement des immobilisations et le mode calcul est indispensable pour établir les comptes comptables de fin d’année. En comptabilité, il existe plusieurs méthodes de calcul d’amortissement des immobilisations : linéaire et dégressif. L’amortissement des immobilisations et la constatation comptable d’une dépréciation de valeur liée au temps.

L’amortissement des immobilisations : Pour quoi faire ?

L’amortissement des immobilisations correspond à une partie de la valeur du bien concerné qui pourra être déduite de votre résultat comptable. Applique de l'amortissement sur les immobilisations c’est étaler la valeur du bien (valeur d’achat généralement) sur plusieurs années. En effet, il est toute somme logique de considérer que l’utilisation d’un véhicule par exemple, se fera sur plusieurs années. Dans ce sens, la durée d’amortissement des immobilisations doit concernée à peu de choses près à la durée d’utilisation du bien concerné.
Il convient donc de constater l’amortissement des immobilisations à chaque clôture d’exercice. Pour définir le montant desamortissements des immobilisations, il convient de définir la méthode de calcul. De manière générale la méthode de calcul est généralement linéaire (simple division par le nombre d’années choisi).
Pour calculer l’amortissement des immobilisations il convient de réaliser l’opération suivante :
Base (valeur d’achat du bien) / durée d’amortissement [ * (x/360)]
Où :
x = nombre de jours entre la date d’achat du bien et la date de clôture de l’exercice (lors du calcul du premier exercice)
x = 360 pour les années suivantes

L’amortissement des immobilisations : La durée d’amortissement

La durée d’amortissement des immobilisations est donnée par les impôts. Il est d’usage de les respecter pour ne pas se voir requalifier l’amortissement excédentaire et par conséquence, le résultat et l’imposition.
La durée d’amortissement des immobilisations diffère selon la nature du bien. En effet, un ordinateur ne peut pas s’amortir sur la même durée qu’un bâtiment car la durée d’utilisation n’est pas la même.
Exemples de durée d'amortissement des immobilisations :

Nature du Bien Durée d'amortiseement
Bâtiments et Constructions 20 à 50 ans
Agencements 5 à 10 ans
Mobilier 10 ans
Matériel et Outillage 5 à 10 ans
Ordinateur et Logiciels 3 ans
Véhicule de Transport 5 ans

Les différentes méthodes de calcul d'amortissement des immobilisations

Bien choisir la méthode de calcul de l'amortissement est très important car il permet d'avantager fiscalement son entreprise selon sa situation. 

L'amortissement linéaire

L'amortissement linéaire permet de constater une dépréciation constante, chaque année on amortit la même somme. L'avantage économique est équitablement reparti durant une certaine période.

L'amortissement dégressif

L'amortissement dégressif n'est pas déduit de manière équitable comme l'amortissement linéaire. Au contraire, un montant important est déduit au départ puis elle devient de moins en moins conséquent chaque année.

L'amortissement exceptionnel

L'amortissement exceptionnel est un amortissement accéléré qui permet une déduction très important durant une très courte période (entre 12 et 24 mois). Cependant il ne concerne que certaines fournitures spécifiques tels que: les logiciels, robots, etc...

A propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir plus

Articles similaires