Remboursement de la TVA

Derniers articles

  • Se faire exonérer de TVA signifie que l'on ne paye pas tout ou une partie de la Taxe sur la Valeur Ajoutée dûe. Les entreprises dans le cadre de leur facturation collectent la TVA pour le compte de l'état. Par ailleurs, elles peuvent déduire la TVA qui leur est facturée, la différence étant la TVA effective déclarée et versée aux impots. Cependant il existe des exceptions, des situations dans lesquelles la TVA n'est pas due. Ce sont ces exceptions qui vont nous intéresser, par le biais des exonérations de TVA.
  • La TVA déductible est un impôt payé par chaque assujetti lorsqu’il procède à un achat auprès de l’un de ses fournisseurs. Elle est aussi collectée lorsque ce même assujetti vend des produits à ses clients, puis finit par être reversée à l’État. Le mécanisme de la TVA, que nous vous présentons dans cet article, doit permettre aux entreprises de déduire le montant de TVA déductible, du montant final de TVA à restituer à l’administration fiscale. Mais ne vous inquiétez pas, nous vous expliquons tout dans cet article.
  • Lorsqu’une entreprise est redevable de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) auprès du Trésor, elle doit s’acquitter de sa dette lors du dépôt de sa déclaration. Mais dans le cas d’une créance fiscale, dans quel délai l’État rembourse le crédit de TVA ? L-Expert-comptable.com vous informe sur les conditions de remboursement d’un crédit de TVA, les délais pour l’obtenir et les formalités à respecter pour effectuer votre demande.
  • Il y a crédit de TVA lorsque la TVA déductible est supérieure à la TVA collectée. Son utilisation est laissée au libre choix de l’entreprise. Celle-ci peut être utilisée de deux manières différentes soit une imputation sur les déclarations suivantes soit un remboursement sous certaines conditions.
  • Le crédit de TVA est calculé par la différence entre la TVA collectée sur ventes et celle déductible sur les achats, charges et immobilisation. Dans le cas où la TVA a due est supérieure à celle perçue, l’entreprise bénéficie d’un crédit de TVA. Néanmoins, pour se faire rembourser l'entreprise doit respecter certains seuils. Pour ce qui est des entreprises qui réalisent des exportations, il n'y a pas de seuil particuliers mais le remboursement est limité à un montant de TVA calculé fictivement.
  • La TVA mensuel ou mini-réel prévoit le versement et le remboursement de TVA de manière mensuelle. Cela est possible pour les entreprises entre 80 000 et 763 000€ pour les activités de Ventes de Biens et 32 000€ et 230 000€ pour les activités de prestations de services. C’est un régime qui est avantageux pour les sociétés qui achètent beaucoup et vendent peu, le paiement de la TVA peut être néfaste pour la comptabilité. La TVA mensuelle se base sur le montant de chiffre d’affaires et les charges mensuelles et permet de gérer la TVA en temps réel.
  • Il est possible, sous certaines conditions, de récupérer une TVA ayant déjà été payée. Cela peut être déterminant pour les entreprises, que ce soit à cause de problèmes de trésorerie ou autres, en particulier pour les entreprises en création. Ce remboursement est possible pour les entreprises possédant un crédit de TVA. Pour celles-ci, l’Etat leur doit la différence de TVA entre les achats et les ventes. Alors, comment est-il possible pour ces entreprises de récupérer la TVA et quelles sont les démarches envisageables ?  
  • Bien que non supportée par les entreprises, la TVA peut avoir un impact fort sur la gestion de la trésorerie d'une entreprise et de ce fait sur son activité. Dans le cas d'un projet de création d'entreprise par exemple, les premiers mois vont être source de lourds investissements et les montants payés au titre de la TVA peuvent vite s'élever. Il est donc intéressant de savoir dans quelles mesures il est possible de se faire rembourser un crédit de TVA.
  • La demande de remboursement du crédit de TVA est une étape importante dans la gestion de la trésorerie d’une entreprise. Peu importe le régime de TVA de votre société, il existe des formulaires spécifiques prévus à cet effet.
  • Vous êtes entrepreneur et vous bénéficiez d'un crédit de TVA ? Vous êtes alors en droit de demander son remboursement. Quelles sont les modalités de remboursement de la TVA ? Quelles sont les démarches à effectuer ?
  • Sous combien de jours reçoit-on un remboursement de crédit de TVA des impôts ?
  • Lors du relèvement du taux de TVA de 5,5% à 7% dans la restauration, les organismes syndicales et patronales avaient précisés la suppression du versement de la prime de TVA. Cependant, l’avenant n°14 du 1er mars 2012 maintient le versement de cette prime dans les conditions prévues à l’article 5 de l’avenant n°6 du 15 décembre 2006.
  • Lorsqu’une entreprise bénéficie d’un montant de TVA déductible supérieur au montant de la TVA collectée, elle peut, soit le reporter sur la prochaine déclaration, soit demander le remboursement de tout ou partie du crédit de TVA.
  • La TVA est un impôt fonctionnant selon un principe d’imposition et de déduction : ainsi les assujettis sont imposés sur les biens et services qu’ils vendent et peuvent déduire la taxe qui leur a été facturée en amont. Dans certaines hypothèses, la TVA déductible excède la TVA due, ce qui fait naître un crédit de taxe. Si ce dernier n’est pas imputable, le contribuable peut demander un remboursement de TVA, par le biais d’un imprimé 3519. Ce dernier sera l’objet du présent article.
  • Le régime de la TVA est construit d’une manière telle que la charge de la taxe repose en fait sur le consommateur final, qui n’est pourtant pas redevable. Ce système trouve son origine dans la possibilité pour les entreprises de déduire la TVA qui leur a été facturée. Toutefois ce droit à déduction, élément central du système de TVA, obéit à des règles très complexes que cet article vous propose de découvrir.