Ouvrir un circuit de karting ou de quad : étude, terrain, réglementation, statut, aides

Mis à jour le 11/01/2018

Pour se lancer et gérer son propre circuit de karting ou de quad, il faut trouver un espace suffisant et réglementé (accord de la mairie) afin de pouvoir l’exploiter. Le choix du personnel est important, il faut au moins une personne disposant d’un brevet permettant d’apprendre à piloter divers types d’engins automobiles. Il faut aussi bien étudier son business plan (étude du projet, étude de marché, prévisions financières), pour le présenter à la banque, aux investisseurs et aux organismes d’aides à la création d’entreprise (ACCRE, Pôle Emploi). Quant au statut juridique, cela dépend de vos envies et de votre projet, seul (EURL), ou avec des associés (SARL, SAS). A ne pas oublier, la souscription à des assurances adéquates aux sports mécaniques.

Choisir le terrain et l’organiser

Il faut réfléchir au lieu d’implantation. Une personne qui se lance dans la construction d'un tel espace est soumise à plusieurs obligations administratives. Elle doit recevoir une autorisation d'ouverture de la part de la mairie. Cette dernière vérifie que le circuit en question respecte le plan local d'urbanisme (PLU). Ce document fixe les règles d'occupation et d'aménagement des sols sur une commune ou un groupement de communes. Ces circuits sont installés aux abords d’agglomérations et requièrent une surface importante (3.000m² minimum), sans compter la nécessité d’aménager et construire le terrain choisi en conséquence.

Concernant le karting, il faut choisir entre une piste indoor ou outdoor, ou bien installer les deux en réfléchissant à la longueur et la largeur selon les normes en vigueur. Dans la phase de préparation, il convient de se renseigner auprès des fabricants de karts pour comparer leurs spécificités et leurs prix. Parmi les principaux fabricants français, il y a Kart Masters, Speedomax, ou encore Sodikart.

Pour l’activité du quad qui se fait exclusivement en outdoor, les environs de l’entreprise sont souvent mis à profit pour décider des circuits à mettre en place. Là encore, il faut comparer les fabricants de quads et choisir les modèles les plus adaptés.

De manière plus globale, il faut organiser l’espace (accueil et billetterie, parking et accès au site, bar et autres activités annexes) autour de la piste.

 

Quelques réglementations à respecter

La création de tels circuits impose de se plier à certaines règles concernant l’infrastructure et la sécurité. Le site de la Fédération Française de Sport Automobile (FFSA) donnera des informations complémentaires sur les règlementations.

Le personnel

Ce type d’activité requiert quelques employés. Il faut anticiper la phase de recrutement et les frais salariaux engendrés. Il faut une personne détenant le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport, un mécanicien/électricien, une personne à l’accueil et la billetterie, etc. Il est possible d’ouvrir ce type de circuits sans diplôme particulier, à condition qu’au moins un employé détienne ce Brevet permettant d’apprendre à piloter divers types d’engins automobiles, dont le quad et le karting.

Le business plan

Toutes ces informations permettront d’ établir le business plan . C’est le document fondamental de référence auquel pourront se fier les parties prenantes comme les banques, conseillers ou comptables. Il se compose de données prévisionnelles décrivant l’activité future de l’entreprise et permet de justifier la viabilité de l’entreprise. Il comprend le compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel, l’estimation du besoin en fonds de roulement, les données de base sur l’ étude de marché et de données relatives à la société, tels que son statut juridique ou son régime fiscal.

Choix du statut juridique et démarches administratives

Pour créer un circuit de quad ou de karting, il faut choisir son statut juridique. Voici quelques exemples de statuts fréquemment utilisés et leurs avantages :

Après avoir choisi le statut, il faut déposer l’Attestation de dépôt des fonds et la liste des souscripteurs soit au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent soit directement au greffe du tribunal de commerce.

Choisir la bonne assurance

Les circuits de karting ou de quad rassemblent un public nombreux qui pratique des activités à risque. Bien s’assurer est une priorité mais surtout une obligation.

L’assurance responsabilité civile protège lorsqu’un dommage matériel ou corporel sera subi par un tiers. Les entreprises peuvent souscrire à ce type de protection pour se couvrir de différents risques :

  • Protections matérielles et immatérielles

  • Assurance responsabilité civile

  • Couverture des locaux professionnels (protections financières)

  • Protection du matériel et des données informatiques

  • Protection juridique professionnelle en cas de litige.

Les tarifs de ces assurances varient, il est conseillé de réaliser plusieurs devis auprès des assurances avant de s’engager.

Les aides pour ouvrir son entreprise

L’État propose différentes aides pour les entrepreneurs : des aides sociales, fiscales, financières et de l’accompagnement. Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de l’ACCRE  et des différentes aides de Pôle Emploi pour ouvrir leur circuit de karting/quad. Des réductions d’impôt peuvent également être effectuées pour aider à la création.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici