Location de voitures : comment créer sa société ?

Mis à jour le 21/11/22
Sommaire
    Vous avez toujours eu envie de faire de la location de voitures ? C’est le moment de vous lancer ! Le phénomène de la location a le vent en poupe actuellement. Créer votre propre entreprise de location de voitures peut donc être une excellente opportunité d’affaires. Réglementation en vigueur, structure juridique, investissements : découvrez comment mener à bien votre projet de création et ouvrir votre agence en quelques étapes.

    Comment ouvrir une agence de location de voitures ?

    Tout projet de création d'une entreprise suppose une étude préalable : Quels types de véhicules ? Quel financement ? Quel statut ? Quelle réglementation ? Autant de questions à se poser avant de se lancer, pour débuter votre activité en toute sérénité. L'activité de location de voitures présente de plus des spécificités qu'il faut impérativement prendre en compte.

    Société de location de voitures : Qu'est-ce que c'est ?

    La location de voitures consiste à mettre à disposition de particuliers ou d'entreprises différents types de véhicules, pour une durée déterminée, moyennant un prix fixé. La société met donc des véhicules à louer, mais elle peut aussi avoir d'autres activités complémentaires :

    • location d'accessoires : sièges auto, chaînes à neige, GPS…
    • activités annexes telles que la réparation ou la vente de véhicules d'occasion.

    Le marché de la location de voitures est très concurrentiel. Il peut donc être intéressant de se spécialiser : louer des véhicules anciens, des voitures de luxe, des vans aménagés, pour des événements particuliers… Tout est possible ! Pensez à personnaliser votre offre pour vous démarquer.

    Pas de formation obligatoire pour devenir loueur de voitures

    La loi n'exige pas de formation particulière pour ouvrir une société de location de voitures. Toutefois, un tel projet de création nécessite d'avoir des connaissances solides dans la relation clientèle et la gestion d'entreprise. Il est donc recommandé de détenir au minimum un BTS (bac + 2), dans le domaine de la gestion de clientèle ou du tourisme. Si vous avez en plus de l'expérience dans l'un de ces domaines, vous avez toutes les chances de réussir et de rendre votre activité pérenne.

    Par ailleurs, ces conditions sont bien souvent exigées lorsque vous envisagez de rejoindre un réseau de franchisés. On vous en parle plus loin.

    Comment faire pour devenir loueur de voitures ?

    La première étape de votre projet doit être l'étude de marché. Elle vous permet de vous assurer du bien-fondé de votre projet : en examinant la concurrence dans la zone géographique envisagée, vous pourrez confirmer votre choix, ou bien modifier votre lieu d'implantation. Elle vous aide à sécuriser votre projet, en vous assurant de l'existence d'une clientèle potentielle. Vous êtes renseigné sur les attentes des clients du secteur visé. Vous pouvez aussi déterminer votre offre et votre plan tarifaire. C'est toute la viabilité de votre entreprise qui dépend d'une bonne étude de marché.

    Quant au business plan qui accompagne l'étude de marché, il doit recenser tous les éléments financiers et les questions essentielles à la pérennité de votre agence de location de voitures : détails du projet, lieu d'implantation, financement de la flotte automobile, statut juridique.

    Vous ne devez absolument pas négliger cette étape, la rédaction de ce document est primordiale. C'est votre business plan qui vous ouvrira les portes des établissements bancaires pour le financement de votre entreprise. Il doit comporter vos besoins en matériels : véhicules bien sûr, mais aussi mobilier pour le lieu d'accueil, matériels informatiques… Ce document recense également les besoins en personnel, si toutefois vous envisagez l'embauche d'un ou plusieurs salariés. Face aux revenus escomptés de votre société de location, vous verrez ainsi rapidement si votre modèle est rentable à long terme.

    Rechercher des financements pour devenir loueur de voitures

    Le budget pour ouvrir une agence de location de voitures est très élevé. Son montant est fixé dans le business plan, qui précise les besoins de financement. Le porteur de projet peut avoir un financement personnel ou bien faire appel à un emprunt bancaire.

    Il a le choix entre l'achat des véhicules, ou bien la LLD (location longue durée ou crédit-bail). L'achat est souvent moins onéreux, mais nécessite plus de formalités administratives. En revanche, la seconde solution permet de renouveler plus fréquemment et simplement la flotte des voitures. Et elle suppose un investissement moins élevé, mais le chef d'entreprise est dépendant des concessionnaires automobiles.

    Le créateur d'entreprise de location de voitures peut également bénéficier d'aides à la création :

    • allègement de charges sociales s'il est demandeur d'emploi ;
    • crédit d’impôt ;
    • subvention.

    Une fois l'étude de projet finalisée, reste à créer la société de location de voitures. Quel statut choisir ? Voici nos conseils.

    Quel statut pour une société de location de voitures ?

    La micro-entreprise n'est pas du tout adaptée à la location de véhicules. En effet, elle ne permet pas de récupérer la TVA, ni de déduire les amortissements des achats de véhicules. En revanche, toutes les autres formes de société peuvent convenir.

    Création entreprise de location de voitures : quel statut choisir ?

    La SARL (Société à responsabilité limitée) et la SAS (Société par actions simplifiées), seul ou entre associés, sont des formes juridiques envisageables. Elles permettent de séparer le patrimoine personnel de celui de l'entreprise. Statistiquement, on trouve plus de SARL sur le marché, car cette forme juridique protège le patrimoine personnel en cas de difficultés financières. Ce sont les statuts qui régissent le fonctionnement de la société. Le dirigeant est affilié au régime des travailleurs indépendants (ex-RSI)

    La SAS est tout aussi adaptée en ce qu'elle permet une grande liberté d'action. La société est dirigée par son président, mais il est possible de prévoir un autre organe décisionnaire. De plus, le dirigeant de SAS ou de SASU est affilié au régime social des salariés (sauf pour l'assurance chômage). Sa couverture sociale est donc plus avantageuse. Cette forme juridique est moins fréquente mais tout aussi convenable.

    Une fois le statut juridique choisi, il vous faudra constituer la société :

    • rédiger les statuts,
    • remplir le formulaire 11680*09 (M0) pour les SAS et SARL ;
    • déposer le dossier au CFE compétent. Ce dossier doit comporter divers documents, dont deux exemplaires des statuts, l'annonce de publicité légale, une attestation de domiciliation, ou encore une copie de la carte d'identité du dirigeant.

    Pensez à faire appel à nos experts pour vous accompagner dans ce formalisme juridique qui peut s'avérer complexe pour les non initiés.

    Créer une société de location de voitures : choisir l'indépendance ou la franchise ?

    Le loueur de voitures peut choisir d'être indépendant ou de rejoindre un réseau de franchisés. Sachez que les franchises détiennent la majeure partie du marché, et qu'il peut être difficile de se faire une place dans ce secteur très concurrentiel. Être affilié à une franchise peut donc être une bonne opportunité. Les réseaux sont nombreux : Hertz, Ada, Ucar… Pensez à consulter leurs sites internet pour connaître les conditions d'entrée et les comparer.

    Les avantages des réseaux de franchises sont nombreux ;

    • savoir-faire et notoriété qui facilitent la création de la clientèle ;
    • tarifs préférentiels auprès des fournisseurs et facilités de financement ;
    • réseau de communication et publicité ;
    • accompagnement au début d'activité et tout au long de la vie de la société.

    En revanche, le franchisé sera plus contraint dans le choix des types de véhicules, ou encore les méthodes de commercialisation ou les contrats de location. En plus, il est souvent demandé un droit d'entrée dans la marque, qui représente une somme importante à ajouter à l'investissement de départ. L'agence indépendante sera plus adapté au professionnel qui souhaite rester libre dans sa gestion d'entreprise. Mais alors il sera important de se différencier, par une offre concurrentielle spécifique.

    La réglementation des sociétés de location de voitures

    Il existe une réglementation spécifique à la location de véhicules. Ainsi, tout loueur professionnel se doit de :

    • rédiger des conditions générales de location, qu'il doit obligatoirement transmettre à ses clients. Elles comportent notamment des informations sur son offre, les prestations et leur prix, l’assurance et les responsabilités de chacun, etc... ;
    • établir des devis avant toute prestation de location, que le client doit impérativement valider avant la signature du contrat de location. Ils doivent comporter certaines mentions obligatoires, tout comme les factures réalisées après chaque prestation.
    • Vérifier l’état de la voiture louée, et établir un état des lieux au départ et au retour de chaque véhicule ;
    • obtenir un dépôt de garantie pour chaque contrat de location signé ;
    • s'assurer du paiement de la location par chaque client ;
    • souscrire aux assurances responsabilités civiles obligatoires.

    La location de voiture est à la mode. De nombreux consommateurs ne veulent plus acheter leur propre véhicule. Ils préfèrent se libérer des contraintes liées à son entretien, au stationnement dans les grandes villes… L'économie peut être substantielle, notamment dans les grandes villes où la population se déplace majoritairement en transports en commun. Pour autant, ne vous précipitez pas à ouvrir votre agence. Prenez le temps d'une étude approfondie, et n'hésitez pas à faire appel à nos experts pour vous accompagner.