Création d'une entreprise multiservices : mode d'emploi

Mis à jour le 15/11/22
Sommaire
    Vous souhaitez vous lancer dans la création d’une entreprise multiservices ? Bonne nouvelle, c’est une excellente idée ! En effet, les entreprises multiservices présentent de nombreux avantages, que ce soit pour les clients ou pour les entreprises elles-mêmes. Dans cet article, nous allons vous donner toutes les clés pour créer votre entreprise multiservices et réussir votre projet.

    C'est quoi une société multiservices ?

    L'entreprise multiservices a pour mission de proposer diverses prestations à ses clients, dans des domaines très variés. A l'origine, ces prestations étaient réalisées en interne dans les sociétés. De plus en plus, ces dernières choisissent de sous-traiter pour se recentrer sur leur cœur de métier.

    L'avantage est de pouvoir faire appel à un seul et unique prestataire pour une multitude de missions. Ce dernier assurant une qualité égale, quelle que soit l'activité concernée. Attention, avant de signer un contrat de sous-traitance, à bien vérifier la qualification du personnel employé par le prestataire, ainsi que sa situation financière et ses garanties d'assurance en cas de litige. Il est également indispensable de prévoir le transfert au prestataire du personnel interne qui était jusque là occupé aux tâches qui seront désormais déléguées.

    La société multiservices peut aussi intervenir auprès des particuliers. Ces derniers peuvent faire appel à un homme à tout faire pour des travaux qu'ils n'ont pas le temps ou les compétences pour réaliser. De plus, les artisans préfèrent souvent refuser des petits chantiers de bricolage, et favoriser les gros chantiers où leurs qualifications seront mieux valorisées.

    Quelles activités en multiservices ?

    L'entreprise multiservices peut exercer des activités très diverses telles que l'entretien et le nettoyage, le jardinage, le petit bricolage, le secrétariat, la plomberie, la sécurité… Elle peut facilement s'adapter à la demande. Les clients particuliers pourront faire appel à vous pour tondre la pelouse, tailler des haies, monter un meuble, changer une ampoule, fixer une tringle à rideaux, etc... Dans ce cadre, il peut être intéressant d'obtenir un agrément de services à la personne. Vos clients pourront ainsi bénéficier d'un crédit d'impôt sur vos prestations (et donc faire appel à vous plus souvent !).

    Attention, il ne pourra s'agir que de petits travaux. Les gros chantiers doivent être réalisés par des artisans. De manière globale, on peut retenir que les activités du bâtiment sont réglementées. Il en va de même pour les travaux de jardinage. Vous devrez vous contenter de l'entretien courant des jardins et potagers, sans pouvoir intervenir sur leur conception et leur aménagement par exemple.

    Sur le site des services à la personne, on trouve une définition de ces petits travaux. Ce doit être des prestations :

    • élémentaires et occasionnelles ;
    • n’appelant pas de savoir-faire professionnel particulier ;
    • pouvant être réalisées en deux heures maximum.

    L'auto-entreprise multiservices accompagne ses clients en leur proposant des prestations de qualité. De plus, elle agit souvent dans une démarche écoresponsable et éco sociale. Ainsi, certaines sociétés multiservices de grande taille favorisent l'insertion des publics défavorisés.

    Quelles sont les qualités requises pour créer son entreprise multiservices ?

    Au-delà d'être habile de vos mains, vous devrez faire preuve d'autres qualités pour que votre projet fonctionne. Le savoir-être a aussi toute son importance : politesse, empathie, bonne présentation et excellent relationnel seront des qualités indispensables. C'est ainsi que vos clients vous reconnaitront et vous rappelleront régulièrement.

    Vous devez également savoir écouter et comprendre les besoins de vos clients, et leur apporter des conseils adaptés et efficaces. Il est indispensable d'être disponible et réactif. Et de savoir vous adapter à toutes les demandes : elles seront aussi diverses que variées, parfois complètement extravagantes !

    Il faudra vous équiper correctement, d'un véhicule fiable et pratique et de quelques outils que vous saurez utiliser parfaitement. N'hésitez pas à vous former pour maitriser les techniques de base du petit bricolage et du jardinage. Enfin, vous devez avoir une bonne condition physique pour travailler dans des positions inconfortables ou en extérieur. Manipuler vos outils et transporter des charges lourdes fera aussi partie de votre quotidien.

    Comment créer une entreprise de multiservices ?

    La création d'une entreprise de multiservices nécessite plusieurs étapes. Vous devez tout d'abord vous assurer que vous disposez bien de toutes les qualifications nécessaires. En effet, si de nombreuses activités sont libres, d'autres supposent que certaines conditions soient remplies : vous devez être diplômé ou avoir de l'expérience (notamment pour les activités artisanales). Cela va peut être vous obliger à opérer une sélection parmi toutes les activités que vous aimeriez proposer à votre clientèle. De plus, certaines activités sont interdites aux auto-entrepreneurs : activités immobilières, professions réglementées et agricoles.

    Vous devez ensuite élaborer votre business plan. Il devra être le plus complet et précis possible, en tenant compte de toutes les activités exercées. Il permet de s'assurer de la viabilité du projet. Il va porter sur les aspects financiers du projet, l'étude de marché, les équipes nécessaires pour sa réalisation, etc...

    Une fois le business plan établi, le porteur de projet doit réfléchir à sa forme juridique.

    Quel statut juridique choisir pour une entreprise de services ?

    Il existe 4 statuts adaptés à l'entreprise multiservices :

    • L’entreprise individuelle au régime réel (EIRL)
    • L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée),
    • La SASU (société par actions simplifiées unipersonnelle).
    • La micro-entreprise (ou auto-entreprise) : c'est le statut idéal pour débuter car il est très simple et flexible.

    Pour être éligible au statut de micro-entreprise (ou autoentreprise), il ne faut pas dépasser les seuils de chiffres d'affaires annuels prévus pour tous les auto-entrepreneurs. Ils sont les suivants :

    • 176 200 euros pour les activités de vente,
    • 72 600 euros pour les prestations de service.

    Attention, pour des activités mixtes, le chiffre d’affaires global de l'auto-entrepreneur ne doit pas excéder 176 200 €.

    Une fois le statut juridique déterminé, il convient de passer aux formalités de création.

    Comment créer une micro-entreprise multiservices ?

    Pour créer votre auto-entreprise multiservices, il vous suffit de compléter le formulaire CFE en version papier ou en ligne, et de l'adresser au CFE (centre de formalités des entreprises) compétent. Si vous remplissez le formulaire "micro-entrepreneur", vous optez automatiquement pour le régime réel simplifié.

    NB : ce formalisme de création d'entreprise est gratuit. Gare aux publicités frauduleuses que vous pourriez recevoir par la suite, vous incitant à payer des frais d'immatriculation. Ce sont des arnaques purement et simplement.

    Sur le formulaire, vous indiquerez l'activité principale de votre micro-entreprise. C'est cette activité qui va déterminer le code APE qui vous sera attribué par l'Urssaf. Ce code devra figurer sur tous vos documents officiels (devis, factures...). Veillez donc à être le plus précis possible dans le descriptif de votre activité. Ainsi, votre code APE reflètera au mieux votre auto-entreprise multiservices.

    La création d'une entreprise multiservices : et après ?

    Le fonctionnement de l'auto-entreprise de multiservices

    L'avantage du statut de micro-entrepreneur est sa simplicité. Chaque mois ou chaque trimestre, il vous suffit de déclarer votre chiffre d'affaires en ligne sur le site de l'Urssaf. Les cotisations sont calculées automatiquement sur la base de votre déclaration. Vous les réglez en ligne par carte bancaire ou prélèvement.

    En l'absence de chiffre d'affaires, vous ne payez aucune cotisation sociale. Au moment de la création de votre entreprise, pensez à vous renseigner auprès de Pôle Emploi : si vous êtes éligible à l'ACRE, vous pouvez bénéficier d'une aide à la création d'entreprise (allègement de cotisations sociales pendant votre première année d'activité).

    La gestion quotidienne de votre entreprise est également simplifiée. Pas de comptabilité complexe, il vous suffit de tenir un livre de recettes. Vous devez établir une facture pour chaque prestation, et en conserver un exemplaire pendant 10 ans. Attention à bien indiquer toutes les mentions légales obligatoires sur vos documents officiels (devis, factures, courriers...).

    Obtenir un agrément de services à la personne : un avantage fiscal intéressant pour vos clients

    L'entreprise multiservices est éligible en tant qu'organisme de services à la personne. Ce n'est pas obligatoire, mais recommandé car vos clients peuvent ainsi bénéficier d'avantages fiscaux. Une précision importante toutefois : il existe une liste des activités éligibles. Si vous exercez une activité qui ne se trouve pas dans cette liste (même une seule), vous ne pourrez pas obtenir l'agrément de services à la personne. Vous devez vous limiter strictement aux activités de cette liste. Vous devez également travailler uniquement pour des particuliers. Si vous envisagez de proposer vos prestations à des professionnels, vous ne serez pas éligible.

    Pour être agrée, vous devez adresser votre déclaration à la Direccte de votre département, par courrier ou via le site internet Nova. Une fois l'agrément obtenu, il est valable dans limitation de durée dès lors que vous en respectez les conditions.

    Vos clients pourront ainsi bénéficier d'un avantage fiscal non négligeable : une réduction ou un crédit d'impôt égal à 50% des sommes payées.

    La rentabilité de l'entreprise de services

    Les travaux confiés par vos clients peuvent être très diversifiés : de "l'homme toutes mains" pour les particuliers à la conciergerie pour les professionnels, les possibilités sont vastes. Votre rémunération variera selon le type de prestations. Cela peut aller de 15€/heure pour du petit bricolage à 50€/heure pour des travaux plus complexes.

    Pour calculer votre rémunération nette, vous devrez en déduire vos cotisations sociales (environ 22% de votre chiffre d'affaires déclaré), et vos différentes charges (véhicule, local, téléphone et accès internet, etc...).

    Pensez également à vous assurer pour être protégé dans votre activité. Il est fortement recommandé de souscrire :

    • une assurance professionnelle RC pro (responsabilité civile professionnelle), pour les dommages que vous pourriez causer à vos clients
    • une mutuelle santé pour couvrir vos dépenses de santé
    • une prévoyance, qui intervient en cas de maladie, d'invalidité ou de décès.

    Comment développer sa clientèle ?

    Multiservices rime avec multitude d'activités. Ce sont autant de chances de développer votre activité et votre clientèle. Vous pouvez augmenter votre gamme de services au fur et à mesure, pour toujours mieux servir vos clients. Veillez à bien respecter les conditions liées à l'exercice de certaines activités (voir plus haut).

    Investir dans une campagne marketing peut être un plus. Mais attention aux coûts qui peuvent être élevés, surtout en début d'activité. Sachez que le développement des entreprises de multiservices se fait essentiellement grâce au bouche à oreille. Vous devez donc absolument soigner la qualité de vos prestations. Si elles sont irréprochables, on ne pourra que vous recommander !

     

    Image
    antoine-richard-expert-comptable

    Antoine RICHARD

    Accompagnement des freelances chez L-Expert-Comptable.com

    Depuis 2016 Antoine accompagne et conseille les indépendants aussi bien sur la création que l'optimisation des sociétés, le tout avec le sourire ! Pour lui la digitalisation et la proximité ne sont pas deux termes opposés mais bien complémentaires !