Auto-entrepreneur en tant que service à la personne : Comment faire ?

L'article en brefSe lancer en tant qu'auto-entrepreneur dans le service à la personne offre une opportunité en or pour ceux désirant faire une différence tangible dans la vie quotidienne de diverses populations, notamment les personnes âgées, les enfants ou les personnes en situation de handicap. L'article dévoile un panorama complet des services à la personne, englobant tout depuis l'aide ménagère et les soins à domicile jusqu'à l'accompagnement éducatif pour les plus jeunes. Il souligne l'importance de posséder des qualifications adaptées à la nature des services proposés, bien que certains domaines ne requièrent pas de diplôme spécifique, mettant plutôt en avant l'expérience et les compétences personnelles.

Devenir auto-entrepreneur dans ce secteur implique de naviguer à travers plusieurs étapes clés, de la sélection du statut juridique à l'obtention d'un numéro SIRET, en passant par l'inscription officielle et le choix d'un nom d'entreprise. L'article met en lumière le processus d'obtention de l'agrément, crucial pour certains services, garantissant le respect des normes de qualité et d'éthique. De plus, il aborde les défis de gestion inhérents à ce type d'entreprise, proposant des conseils pratiques sur le business plan, la gestion clientèle, et le respect des obligations légales et fiscales, tout en soulignant les avantages fiscaux spécifiques au statut d'auto-entrepreneur dans le service à la personne.
Temps de lecture : 5minDate de publication : 26/01/2023Dernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Laura MOUGELConsultante en création de société et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
guillaume-delemarle-expert-comptable
Article certifié par
Guillaume DELEMARLE
 
Expert-comptable avec plus de 9 ans d'expérience. Spécialisé dans l'accompagnement des TPE et créateurs d'entreprise.
Image
Auto-entrepreneur en tant que service à la personne Comment faire

Vous souhaitez vous lancer en tant qu'auto-entrepreneur dans le service à la personne ? Vous souhaitez aider les personnes âgées, les enfants ou les personnes handicapées ? Alors lisez cet article pour découvrir toutes les étapes à suivre pour créer votre entreprise et offrir des services à la personne.

 

Les services à la personne à quoi ça correspond ?

Les services à la personne correspondent aux activités qui ont pour objet de faciliter la vie quotidienne des particuliers, en leur apportant des solutions pour répondre à leurs besoins dans les domaines du maintien à domicile, de l'aide aux personnes dépendantes, de l'accompagnement des enfants, de l'accompagnement des personnes âgées, de l'aide aux personnes en situation de handicap, de l'aide aux personnes en situation de précarité, de l'aide à la création et à la transmission d'entreprise, de l'aide aux personnes en recherche d'emploi.

Les services à la personne incluent des activités variées telles que :

  • l'aide à domicile pour les tâches ménagères, les soins de la personne, les repas, etc.
  • l'aide pour les déplacements, les courses, les soins infirmiers à domicile
  • l'accompagnement pour les enfants pour les garder, les aider dans leurs devoirs, les accompagner à l'école, etc.
  • l'accompagnement pour les personnes âgées pour les aider dans les tâches quotidiennes, les soins de la personne, les repas, etc.
  • l'aide pour les personnes en situation de handicap pour les accompagner dans les tâches quotidiennes, les soins de la personne, les repas, etc.
  • l'aide pour les personnes en situation de précarité pour les accompagner dans les démarches administratives, les soins de la personne, les repas, etc.

 

Quel diplôme pour ouvrir une micro-entreprise de service à la personne ?

Il n'y a pas de diplôme spécifique pour ouvrir une micro-entreprise de service à la personne, cependant, il est recommandé d'avoir certaines compétences et qualifications pour offrir des services de qualité aux clients. Selon le type de service à la personne que vous souhaitez offrir, il peut être utile d'avoir un diplôme ou une certification dans un domaine spécifique.

Pour les services de ménage et de repassage, il n'est généralement pas nécessaire de posséder un diplôme spécifique, mais une expérience professionnelle dans ce domaine peut être un atout.

Pour les services d'aide à domicile pour les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap, il est recommandé d'avoir un diplôme en soins infirmiers ou en aide à domicile, ou une certification dans un domaine lié aux soins de la personne.

Pour les services d'accompagnement pour les enfants, il est recommandé d'avoir un diplôme en éducation, en psychologie ou en travail social, ou une certification dans un domaine lié à la petite enfance.

Pour les services d'aide aux personnes en recherche d'emploi, il est recommandé d'avoir un diplôme en relations professionnelles, en psychologie ou en travail social, ou une certification dans un domaine lié à l'aide à la recherche d'emploi.

 

Quels services à la personne peut-on exercer en auto-entrepreneur ?

En tant qu'auto-entrepreneur, il est possible d'exercer différents types de services à la personne, notamment :

  • Les services de ménage et de repassage : Il s'agit de services de nettoyage et d'entretien de l'habitat, tels que le nettoyage des sols, la vaisselle, les vitres, etc.
  • Les services d'aide à domicile : Il s'agit de services de soutien aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap ou aux personnes en situation de précarité, tels que les soins de la personne, les repas, les courses, les déplacements, etc.
  • Les services d'accompagnement pour les enfants : Il s'agit de services d'aide aux devoirs, de garde d'enfants, de transport, d'accompagnement à l'école, etc.
  • Les services de jardinage et d'entretien extérieur : Il s'agit de services d'entretien des jardins, de tonte de pelouse, d'arrosage, de taille des arbustes, etc.
  • Les services de petits travaux de bricolage : Il s'agit de services de petits travaux de réparation, de montage, de peinture, de plomberie, etc.
  • Les services de petits déménagements : Il s'agit de services de déménagement pour les particuliers, le transport des meubles, la manutention des cartons, etc.
  • Les services de petite couture : Il s'agit de services de retouches de vêtements, de création de vêtements, de confection de rideaux, etc.
  • Les services de petits travaux informatiques : Il s'agit de services d'installation de logiciels, de réparation d'ordinateurs, de mise en place de réseaux, de sauvegarde de données, de dépannage informatique, etc.

En résumé, il existe de nombreux types de services à la personne que vous pouvez exercer en tant qu'auto-entrepreneur, tels que les services de ménage, d'aide à domicile, d'accompagnement pour les enfants, de jardinage et d'entretien extérieur, de petits travaux de bricolage, de petits déménagements, de petite couture et de petits travaux informatiques. Il est important de vérifier les exigences légales et les obligations fiscales liées à ces activités avant de les exercer en tant qu'auto-entrepreneur.

 

Comment devenir auto-entrepreneur dans le service à la personne ?

Pour devenir auto-entrepreneur dans le service à la personne, voici les étapes à suivre :

  1. Choisir le statut juridique : Il faut choisir le statut d'auto-entrepreneur qui convient le mieux à son activité. Il est important de bien comprendre les avantages et les inconvénients de ce statut avant de se lancer.
  2. S'inscrire sur le site officiel des auto-entrepreneurs : Il faut remplir un formulaire en ligne pour s'inscrire sur le site officiel des auto-entrepreneurs. Il est nécessaire de fournir des informations personnelles, professionnelles et fiscales.
  3. Obtenir un numéro SIRET : Une fois l'inscription validée, vous recevrez un numéro SIRET (Système d'Identification du Répertoire des Entreprises) qui vous permettra d'exercer votre activité.
  4. Choisir un nom d'entreprise : Il faut choisir un nom d'entreprise qui respecte les règles légales en vigueur et qui soit disponible.
  5. Souscrire une assurance responsabilité civile : Il est recommandé de souscrire une assurance responsabilité civile pour couvrir les risques liés à votre activité de service à la personne.
  6. Se tenir informé des obligations légales : Il est important de se tenir informé des obligations légales liées à l'exercice de l'activité de service à la personne, telles que les obligations fiscales, les obligations liées aux soins de la personne, les obligations liées à la protection des données, etc.

 

L'agrément pour exercer un service à la personne

En France, l'agrément est un système de reconnaissance de qualité qui permet aux professionnels de service à la personne de prouver qu'ils respectent les normes de qualité et les règles éthiques. Il est obligatoire pour certains services à la personne, tels que les services d'aide à domicile pour les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap, les services d'accompagnement pour les enfants, les services de garde d'enfants à domicile et les services de prévention de l'isolement des personnes âgées.

Pour obtenir un agrément, les professionnels doivent remplir les critères suivants :

  • Posséder les compétences professionnelles requises : Il est généralement nécessaire de posséder les diplômes, les certifications ou l'expérience professionnelle requis pour exercer le service en question.
  • Respecter les règles d'hygiène et de sécurité : Il est nécessaire de respecter les normes d'hygiène et de sécurité en vigueur pour assurer la sécurité des bénéficiaires et des employés.
  • Avoir une assurance responsabilité civile : Il est généralement nécessaire de souscrire une assurance responsabilité civile pour couvrir les risques

 

Comment gérer son activité en auto-entreprise d'aide à domicile ?

Gérer son activité en auto-entreprise d'aide à domicile peut être un défi, voici quelques conseils pour vous aider :

  1. Établir un business plan : Il est important d'établir un business plan qui décrit les objectifs de l'entreprise, les services proposés, les clients cibles, les sources de revenus, les dépenses, les stratégies de marketing, etc.
  2. S'informer sur les règles juridiques et fiscales : Il est important de connaître les règles juridiques et fiscales applicables à l'auto-entreprise d'aide à domicile afin de respecter les obligations légales et éviter les sanctions.
  3. Établir une bonne relation avec les clients : Il est important de maintenir une bonne relation avec les clients en communiquant de manière claire et efficace, en respectant les délais et en offrant des services de qualité.
  4. Gérer efficacement les finances : Il est important de gérer efficacement les finances de l'entreprise en établissant un budget, en enregistrant les dépenses et les recettes, en facturant les clients de manière professionnelle, en établissant un système de comptabilité, etc.
  5. Assurer la qualité des services : Il est important de maintenir un niveau élevé de qualité des services en formant régulièrement les employés, en établissant des procédures de contrôle qualité et en répondant aux commentaires et aux plaintes des clients.
  6. Mettre en place une gestion efficace des employés : Il est important de gérer efficacement les employés en établissant des procédures de recrutement, de formation, de gestion des heures de travail et de rémunération, en communiquant efficacement avec eux, etc.

 

Les avantages fiscaux

Il existe plusieurs avantages fiscaux pour les auto-entrepreneurs exerçant une activité de service à la personne en France : 

  • Simplification des démarches administratives : Les auto-entrepreneurs ne sont soumis qu'à des formalités administratives minimales, notamment en ce qui concerne la tenue de la comptabilité.
  • Régime fiscal avantageux : Les auto-entrepreneurs bénéficient d'un régime fiscal avantageux avec un taux de TVA réduit à 10% et un taux réduit de cotisations sociales.
  • Exonération de TVA : Les auto-entrepreneurs peuvent être exonérés de TVA si leur chiffre d'affaires annuel est inférieur à un certain seuil.
  • Possibilité de cumuler les revenus : Les auto-entrepreneurs peuvent cumuler leur revenu d'auto-entrepreneur avec d'autres revenus, tels que les revenus salariaux, les retraites ou les pensions.
  • Possibilité de bénéficier de crédits d'impôts : Les auto-entrepreneurs peuvent bénéficier de crédits d'impôts pour certaines dépenses liées à leur activité, comme les dépenses liées aux équipements professionnels ou les dépenses liées à la formation professionnelle.

 

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.