Devenir coach développement personnel : définition, qualités, activités

L'article en brefUn coach en développement personnel est un professionnel dédié à guider les individus dans l'atteinte de leurs objectifs personnels ou professionnels. Grâce à une approche adaptée et individuelle, ce coach aide ses clients à surmonter divers défis, qu'il s'agisse de perte de poids, de réorientation de carrière ou de gestion du stress. Ce métier requiert une solide connaissance en psychologie, une capacité à adapter son langage selon les besoins de chaque client, et une grande empathie pour établir une relation de confiance et de respect.

Les activités d'un coach en développement personnel impliquent initialement un diagnostic approfondi des besoins du client, suivie par l'établissement d'une relation de confiance pour définir des objectifs clairs. La méthode de coaching est ensuite élaborée pour motiver et soutenir le client, corriger les erreurs, et enfin, célébrer les succès atteints. La diversité des formats de coaching, qu'ils soient individuels, collectifs ou organisationnels, permet de répondre de manière spécifique aux besoins des clients, qu'ils soient particuliers ou entreprises. En outre, obtenir une certification par une formation reconnue peut grandement valoriser la pratique d'un coach, bien que le métier ne soit pas réglementé. La déontologie joue aussi un rôle crucial, assurant le professionnalisme et l'intégrité des pratiques de coaching.
Temps de lecture : 5minDernière mise à jour : 17/04/2024
Devenir coach en développement personnelSe faire accompagner
Ecrit par Julien PIGNONExpert-Comptable et Commissaire aux Comptes chez l’Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
Devenir coach développement personnel : définition, qualités, activités

Définition d'un coach en développement personnel :

Un coach en développement personnel à pour mais de motiver les personnes à atteindre leurs objectifs personnels ou professionnels qu'ils sont réservé.

Ils accompagnent leurs clients de manière individuelle et propre à chacun afin d'arriver à leurs fin (perte de poids, réorientation d'une carrière, gestion du stress, etc.)

Les qualités d'un coach en développement personnel :

  • Avoir des connaissances en psychologie.

  • Adapter ses mots en fonction des personnes concernées (éviter de les brusquer).

  • Avoir un bon sens du relationnel, être à l'écoute, faire attention aux termes employés qui deviennent des atouts importants pour devenir un coach de vie.

  • Avoir de la largeur d'esprit / bienveillance / patience sont des qualités primordiales.

Activités d'un coach professionnel :

Le coach en développement personnel doit d'abord réaliser un diagnostic approfondi de leurs clients.

Une fois ce travail fait, le coach établi une relation de confiance avec les personnes qu'ils accompagnent dans le but de déterminer les objectifs et résultats souhaités.

C'est grâce à ce travail que le coach pourra développer sa stratégie de coaching et partage avec les clients.

Le coach en développement personnel est chargé d'encourager et de motiver les clients mais aussi de signaler leurs erreurs éventuelles. Fils de travail prendre fin lorsque les personnes atteignent les objectifs fixés. Néanmoins, son travail peut être sans fin puisqu'un suivi des clients peut être effectué, s'ils le souhaitent.

Différentes catégories de coaching :

Le coaching individuel :

Ce coaching permet de se focaliser sur une seule et même personne qui souhaite atteindre son objectif. Ce type de coaching vise les dirigeants, des managers, des chefs d'équipe, etc.

Aider ces types de personnes permet de les aider à animer leurs équipes avec enthousiasme et efficacité, appliquer ses responsabilités de manière pertinent, réaffirmer son statut hiérarchique.

Le coach va ainsi mettre en place un accompagnement de manière à développer sa créativité et sa réflexion pour optimiser ses capacités personnelles et professionnelles.

Le coaching collectif :

Il s'applique dans des équipes opérationnelles qui sont sur le terrain. Le mais est de faire prendre conscience du fonctionnement d'un groupe. Arrivée à faire sortir ce qui peut-être contre productif et mettre en avance ce qui est déjà bien en place. Le coach de vie à une supervision de l'équipe.

Le Coach peut permettre de reprendre une hiérarchie qui a pu disparaître et optimiser le potentiel de chaque salarié qui constitue l'équipe.

L'intérêt est de favoriser ainsi la communication, la cohésion et développer une culture d'entreprise avec un collectif d'intelligence.

Le coaching d'entreprise :

Le coaching d'organisation vise ainsi à réorganiser l'organisation de l'entreprise comme un manager pour le faire. Il s'appuie sur les leaders et acteurs qui sont volontaires pour changer ce qui n'est pas en adéquation avec l'environnement.

Le but est d'aider l'entreprise à se développer dans la bonne direction et de garder les compétences des collaborateurs qui sont importantes et faire accepter les changements aux plus frileux.

Qui peut devenir coach en développement personnel ?

Qui se forme ? Les profils :

  • Les formateurs ou les consultants qui souhaitent élargir leurs domaines de compétences.

  • Les reconversions de carrières.

  • Les personnes qui viennent des professions de type ressources humaines.

Commentaire devenir coach de vie : avec ou sans qualification.

La profession n'est pas réglementée, mais pour devenir coach certifié il il faut suivre une formation au sein d'un organisme qui pourra vous fournir une certification.

L'intérêt d'obtenir une formation est de montrer un certain professionnalisme surtout si l'on veut travailler auprès des entreprises.

Ne pas être certifié est donc au bon vouloir de chacun et de la type de clientèle. Mais la certification permet un gage de qualité. Ainsi être certifié est vivement recommandé.

Le code de déontologie du métier de coach de vie :

  • Respecter le secret professionnel.

  • Proposer un accompagnement dans le respect de la personne et de sa dignité.

  • Savoir orienter le client vers d'autres professionnels, lorsqu'on est pas capable de répondre à ses attentes.

  • Refuser d'aider un coaché ​​qui agit en dehors de la loi.

  • S'engager à s'informer et à se former régulièrement afin d'enrichir son expérience professionnelle.

Commentaire fabricant ses prestations de coaching ?

Tout d'abord, il faut savoir que cette prestation n'est pas réglementée par l'Etat. De ce fait, les prix dépendant en grande partie de la notoriété du coach qui se construit via un marketing réussi (en offrant la première séance de coaching gratuite, par exemple).

Cette notoriété s'élabore également grâce à la bouche à oreille des clients précédents, des membres d'un même réseau et des avis laissés par les coachés.

Si vous décidez de faire appel à l'Expert Comptable.com, sachez que vous Pouvoir bénéficier d'une application appelée « Tiime Invoice » (comprise dans nos offres d'abonnements) qui vous permettront d'établir vos factures de prestations.

Quelles formes juridiques choisir pour devenir coach de vie indépendant ?

Pour devenir coach de vie indépendant, il est nécessaire de savoir qu'il y plusieurs formes d'entreprises possibles :

  • L'entreprise (EI) : vous êtes individuelle sur vos revenus mais il sera nécessaire de choisir entre le régime du réel normal, le régime du réel simplifié ou le régime de la micro-entreprise.

  • L'entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) : le patrimoine professionnel est affecté à l'activité de l'entreprise, ainsi de protéger votre patrimoine personnel.

  • La micro-entreprise : sa création et sa gestion est simple et rapide car il n'y a aucun statut à rédiger, ni de capital social à déposer. Cependant, le chiffre d'affaires de cette entreprise ne doit pas dépasser 72 600 € et la responsabilité du micro-entrepreneur est illimitée.

  • L'entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : comme son nom l'indique, vous êtes le seul gérant de votre entreprise et votre responsabilité est limitée au montant de vos apports. Cette forme juridique vous permet de bénéficier d'une rémunération et de choisir entre être imposé à l'impôt sur le ou l'impôt sur les sociétés. Néanmoins, il faut verser des cotisations sociales élevées.

  • La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) : elle fonctionne comme l'EURL (associé unique, responsabilité limitée aux apports, rémunération possible et cotisations élevées) mais vous êtes considéré comme un dirigeant qui peut percevoir des dividendes en qualité d'associé.

Les étapes de création de votre société de coaching en développement personnels :

  • Définir son offre : réaliser une étude de marché vous permettra de proposer la bonne offre, au bon moment à des personnes pouvant être louis. Il est également nécessaire de connaître la situation économique du marché des autocars de vie pour se différencier de la concours. Enfin, pour développer un avantage compétitif, il faut connaître ce que vous proposez vos concurrents ce qui vous aide également à fixer vos prix.

  • Définir sa stratégie commerciale et financière : il est nécessaire de savoir à quels clients vous souhaitez proposer vos services. Pour se faire, vous pouvez cibler un type de client en fonction de son âge, sexe, catégorie socioprofessionnelle, situation familiale, habitudes de vie, etc. Vous pourrez ainsi anticiper ses besoins et répondre au mieux à ses attentes. Puis, pour atteindre vos prospects, vous pouvez faire appel au digital, qui est aujourd'hui souvent mis en avant au travers des réseaux sociaux ou des sites internet. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut oublier des démarches plus traditionnelles comme les événements professionnels de type salon ou conférence.

  • Construire son business-plan : il permet d'évaluer sa faisabilité et sa rentabilité en abordant toutes les questions financières nécessaires à l'établissement et à la pérennité de votre entreprise. Votre projet peut être financé par des fonds propres et c'est donc vous qui apportez les ressources. Mais il peut être financé différemment : vous pouvez vous tourner vers des tiers qui accepteraient de vous financeur (banques, investisseurs). C'est là qu'entre en jeu votre business plan car c'est le document qui permettra de convaincre ces tiers extérieurs en attestant la viabilité de votre projet.

  • Rédiger ses statuts et obtenir son Kbis : les statuts représentent les règles qui régissent le fonctionnement d'une société (leur rédaction besoin de faire appel à un avocat ou expert comptable). Une fois les statuts rédigés, il faut élaborer le dossier de création fondateur un Cerfa M0, les statuts, un formulaire TNS et une attestation de non condamnation. Ensuite, il faut procéder à une annonce légale : la publication est payante et se fait obligatoirement dans un journal officiel habilité. Céci permet par la suite d'obtenir l'attestation de parution. Enfin, le dossier de création est à envoyer au greffe qui enregistrera les informations de votre société auprès des impôts et caisses sociales. Vous verrez ensuite le Kbis (acte officiel de la création de l'entreprise).

  • Déléguer les formalités administratives à des professionnels et gratuitement : nous savons que toutes ces formalités sont consommatrices en temps puisqu'elles peuvent être complexes et elles peuvent demander des connaissances juridiques pointues. Sachez que l'Expert Comptable.com se charge de vous accompagner dans la création de votre projet.

Alors cet article vous a convaincu que le coaching en développement le personnel était fait pour vous ? Si c'est le cas, n'hésitez pas à contacter L'Expert-Comptable.com qui vous aide à créer votre entreprise de A à Z, et ceci, gratuitement !

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.