Comment devenir serrurier ?

Mis à jour le 11/12/2017

Le métier de serrurier comporte de multiples facettes. Vous pouvez devenir serrurier-métallier pour travailler sur les chantiers ou vous spécialiser en tant que serrurier dépanneur de clés auprès des particuliers. Dans tous les cas, vous serez obligé de valider le diplôme de serrurier qui dure deux ans, en validant le CAP serrurier-métallier ou le BEP réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques. Si vous êtes salarié, votre salaire de serrurier peut démarrer à 1400 euros bruts par mois. Si vous créez votre entreprise, votre rémunération sera fonction de votre chiffre d’affaires. Vous serez artisan et devrez réaliser le Stage de Préparation à l’Installation et vous immatriculer à la Chambre des Métiers.


Notes: 3 (3 votes)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
3
Moyenne: 3 (3 votes)

Les études pour devenir serrurier

Pour devenir serrurier, vous devez valider un CAP serrurier-métallier ou un BEP réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques. La formation nécessite deux années d’études. Si vous souhaitez évoluer rapidement vers un poste à plus haute responsabilité (chef d’équipe sur un chantier par exemple), vous pourrez continuer votre formation de serrurier en validant ensuite :

  • un BP serrurerie-métallerie
  • ou un Bac professionnel en réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques
  • ou un Bac professionnel en bâtiment (niveau Bac).

Une fois le Bac professionnel en poche, vous pouvez encore poursuivre par un BTS constructions métalliques de niveau Bac+2. Vous pouvez aussi approfondir en vous spécialisant dans la ferronnerie d’art, la serrurerie, le maniement de l’aluminium...

Le métier de serrurier

Le serrurier exerce un métier relatif au maniement du métal et des constructions métalliques. Une large palette d’activités vous concerne si vous souhaitez vous lancer dans cette activité, en tant que salarié ou à votre compte. La définition d’un serrurier est en fait un serrurier-métallier, soit l’activité de transformation du métal, mais on parle également de serrurier dépanneur lorsque le serrurier se spécialise dans le façonnage de clés et la sécurité.  

Le métier de serrurier-métallier

Le métier de serrurier-métallier consiste à transformer le métal. Un serrurier-métallier ne se contente pas de façonner des clés, comme on a l’habitude de le penser. Il est à même d’être sollicité pour travailler sur de nombreux supports métalliques : rampes d’escalier, balcons, fenêtres, vérandas.... Pour des particuliers ou sur un chantier. Dans ce dernier cas, il interviendra souvent après le travail du charpentier métallique pour travailler des structures comme des ponts, des pylônes, des passerelles... Le serrurier-métallier peut aussi se passionner pour l’histoire de l’art et l’architecture et se spécialiser dans la ferronnerie d’art. Il concevra et fabriquera alors des portails, des volutes... Et sera alors à même de collaborer avec un décorateur ou un architecte.

Concrètement, le métier de serrurier-métallier consiste à prendre des mesures et à réaliser le plan de son produit final. Puis il découpe, plie, meule, soude... Enfin, il se rend sur le terrain pour monter son ouvrage. Il en assure ensuite l’entretien. La définition d’un serrurier est donc vaste et englobe toute la chaîne de création d’un produit en métal, de la conception au montage jusqu’au suivi de sa maintenance dans le temps.

Comment devenir serrurier dépanneur ?

Le serrurier dépanneur est un serrurier-métallier (façonnage du métal) qui se spécialise dans la serrurerie (maniement des clés, des gonds et sécurité). Il travaille essentiellement les portes, portes blindées, coffres-forts, portails, grilles... Si le métier de serrurier dépanneur vous intéresse, vous devrez au minimum valider le CAP serrurier-métallier ou le BEP réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques.

Peut-on devenir serrurier sans diplôme ?

Le métier de serrurier est réglementé et vous ne pouvez pas vous revendiquer comme tel sans justifier d’un des diplômes reconnus par l’État. Si vous souhaitez devenir serrurier dépanneur, vous pouvez vous former auprès d’organismes pour adultes qui dispensent des formations intensives et hyper spécialisées, comme le FMSD (Formation Maîtrise Serrurerie Dépannage), par exemple.

Devenir serrurier à son compte

Si vous souhaitez créer votre entreprise de serrurerie, vous devrez respecter un certain nombre de prérequis :

  • être titulaire du diplôme justifiant de cette qualification professionnelle
  • avoir suivi le Stage de Préparation à l’Installation (SPI) relatif à l’exercice d’un métier artisanal, auprès d’une Chambre des Métiers (CM) 

Devenir serrurier : les formalités de création d’entreprise

En tant que serrurier, vous devez immatriculer votre entreprise au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de la Chambre des Métiers (CM). Si vous souhaitez créer une société vous devrez accomplir des formalités supplémentaires :

  • la rédaction des statuts constitutifs de société
  • l’enregistrement des statuts au service des impôts des entreprises du siège de votre société
  • le dépôt d’un avis de constitution de votre société dans un Journal d’Annonces Légales (JAL)

La réglementation de l’activité de serrurier

L’activité de serrurier nécessite de respecter un certain nombre de règles :

  • l’affichage des prix à destination des clients
  • la souscription d’une assurance relative à l’exercice de l’activité de serrurier
  • la délivrance d’une note avant le paiement de la facture au client, comprenant une décharge pour les pièces, éléments ou appareils remplacés dont le client a refusé la conservation
  • le respect des normes en matière de désamiantage, gestion des déchets, notamment si vous intervenez sur site ou chantier (nous vous conseillons de vous renseigner auprès de la Chambre des Métiers)

Le titre de Maître artisan

Le titre de Maître Artisan peut être attribué par la Chambre des Métiers à un serrurier, dirigeant d’une entreprise individuelle ou d’une société de serrurerie, après deux années de pratique professionnelle. Ce titre, gage de professionnalisme, permet d’accroître sa notoriété.

Le salaire : combien touche un serrurier ?

En tant que salarié, votre carrière de serrurier peut débuter à partir de 1400 euros bruts mensuels. En tant que chef d’entreprise, votre rémunération sera fonction de votre chiffre d’affaires, de votre capacité à trouver des clients et à gérer votre entreprise. Nous vous recommandons de réaliser un business plan pour formaliser votre modèle économique, définir un objectif de chiffre d’affaires et choisir le statut juridique le plus approprié.

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Les solutions pour créer son entreprise  Avocat, Expert-Comptable, Expert-Comptable en ligne ou Legaltech, découvrez  toutes les solutions   Téléchargez
Création d’entreprise gratuite EN SAVOIR PLUS