Les charges d'un auto-entrepreneur

Mis à jour le 07/12/2017

Afin de faire un suivi précis de son activité ainsi que de sa rentabilité, un auto-entrepreneur devra tenir un détail précis de ses ventes et de ses charges. Le statut d’auto-entrepreneur n’imposant pas de tenir une comptabilité, il semble néanmoins important de se doter d’un outil de gestion pour avoir la maîtrise de son activité. Le suivi le plus important devra se faire au niveau des charges…


Notes: 4 (1 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
4
Moyenne: 4 (1 vote)

Les charges d'un auto-entrepreneur : la nécessité de détailler ses charges récurrentes

Comme pour toutes activités, un auto-entrepreneur a des charges récurrentes, c'est-à-dire des charges liées à son exploitation (achats de marchandises ou de matières premières par exemple).

Si l'auto-entrepreneur doit tenir un détail de ses charges, il n'a aucune obligation de tenir une comptabilité : il ne peut donc connaître le montant total de ses charges à l'année, ni faire de comparaisons sur l'évolution de ses charges d'une année à l'autre.

S'il ne tient pas un récapitulatif de ses charges annuelles selon leur destination (charges de marchandises, charges d'électricité, charges de carburant...), un auto-entrepreneur ne saura pas si son activité est rentable, et il ne pourra pas réajuster ses coûts d'une année sur l'autre. Un outil de gestion semble donc essentiel à tout auto-entrepreneur pour avoir la maîtrise globale de son activité... ce qui inclut les charges de fonctionnement.

Les charges d'un auto-entrepreneur : prévoir ses charges fiscales et sociales

Pour un auto-entrepreneur, les charges sociales et fiscales se calculent sur le chiffre d'affaires. Il faut donc arriver à planifier ces charges qui sont à prendre en compte dans le calcul de la rentabilité.

Pour calculer sa charge d'impôt sur le revenu, l'auto-entrepreneur peut appliquer un pourcentage sur son chiffre d'affaires de :

  • 1% pour les activités commerciales,
  • 1.7% pour les activités prestations de service,
  • 2.2% pour les activités libérales

Pour calculer ses charges sociales, l'auto-entrepreneur peut appliquer un pourcentage sur son chiffre d'affaires de :

  • 12% pour les activités commerciales,
  • 21.3% pour les activités de prestations de service,
  • 18.3% pour les activités libérales.

Même si, pour un auto-entrepreneur, les formalités légales sont très allégées, une tenue de son activité, et surtout de ses charges semble nécessaire. Comme pour toute activité professionnelle, un auto-entrepreneur devra chercher à être rentable. Pour cela, il se doit d'avoir la maîtrise de ses charges, afin de les diminuer au maximum (le chiffre d'affaires étant limité). Une activité d'auto-entrepreneur est donc une activité de suivi et de prévision, il faut toujours garder en tête le poids important des charges fiscales et sociales qui viennent amputer une bonne partie de son chiffre d'affaires.

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance Les solutions pour créer son entreprise  Avocat, Expert-Comptable, Expert-Comptable en ligne ou Legaltech, découvrez  toutes les solutions   Téléchargez