La CRDS c'est quoi ? Est-elle déductible ? Définition (2024)

L'article en brefLa Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS) est une charge financière temporaire mise en place pour réduire le déficit de la sécurité sociale. Créée le 1er février 1996, cette contribution est prélevée par la Caisse d’Amortissement de la Dette Sociale (CADES), avec un taux fixe de 0,5% appliqué à un large éventail de revenus. Elle concerne principalement les résidents fiscaux français bénéficiant d'un régime obligatoire d'assurance maladie, englobant ainsi une vaste assiette de revenus, incluant salaires, allocations, indemnités, et même certaines pensions.

L'assujettissement à la CRDS s'étend au-delà des simples rémunérations, touchant également les revenus de remplacement tels que les pensions de retraite ou les allocations chômage, soulignant l'ampleur de son application. Malgré son objectif de participation collective au remboursement de la dette sociale, il est important de noter que la CRDS n'offre pas de déductibilité fiscale, ce qui en fait une contribution nette pour les contribuables. Cette mesure, prélevée directement sur les bulletins de paie et reversée par l'employeur, illustre l'effort national pour une meilleure gestion des finances publiques, sans pour autant alléger la charge fiscale individuelle.
Temps de lecture : 1minDate de publication : 18/11/2011Dernière mise à jour : 12/03/2024
Créer votre entreprise avec L-Expert-Comptable.comDémarrer
Ecrit par Fanny TOUSSAINTAccompagnement des freelances en création d'entreprise et comptabilité chez L-Expert-Comptable.com
Image
Deborha-Vindiolet-expert-comptable
Article certifié par
Déborha VINDIOLET
 
Leader comptable chez L'Expert-Comptable.com avec plus de 6 ans d'expérience dans le domaine. Diplômée en DCG et BTS Comptabilité.
Image
crds-definition

Qu’est-ce que la CRDS ? Quelles sont les personnes assujetties à la CRDS ? Quel est le taux de la CRDS ? Quelle est l’assiette de la CRDS ? La CRDS est-elle déductible des impôts ?

Qu’est-ce que la CRDS ?

La CRDS est la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale. Elle consiste en une contribution temporaire prélevée par la CADES (Caisse d’Amortissement de la Dette Sociale).

La CRDS a été instituée le 01er février 1996 pour une durée initiale de 13 ans. Elle a été prorogée jusqu’au 31 janvier 2014 et a pour objet de contribuer à l’apurement du déficit de la sécurité sociale.

Quelles sont les personnes assujetties à la CRDS ?

Sont assujetties à la CRDS les personnes qui sont domiciliées en France pour l'établissement de l'impôt sur le revenu et qui sont, de plus, à la charge, à quelque titre que ce soit, d'un régime obligatoire français d'assurance maladie.

Quel est le taux de la CRDS ?

Le taux de la CRDS s’élève à 0,5%. Le taux de CRDS est assis sur le montant brut des rémunérations après abattement de 3% si le montant ne dépasse pas 4 fois le plafond annuel de la sécurité sociale ; au-delà, le taux de la CRDS est assis sur 100 % du revenu brut.

Quelle est l’assiette de la CRDS ?

L’assiette de la CRDS s’étend à l’ensemble des revenus des personnes physiques, sous réserves de certaines exonérations.

Sont soumis à la CRDS, outre l’ensemble des éléments de rémunération assujettis aux cotisations de sécurité sociale (rémunération, indemnités, allocations, primes, avantages en nature, avantages en espèce), certains éléments exonérés de cotisations sociales expressément soumis.

Sont notamment expressément soumis à la CRDS, les éléments de rémunération suivants :

  • La participation
  • Le plan d’épargne
  • L’intéressement
  • Les indemnités journalières de sécurité sociale versées en cas de maladie, maternité, paternité, accidents du travail ou maladie professionnelle
  • Les allocations conventionnelles aux salariés en congé parental ou à temps partiel
  • Les contributions patronales de retraite supplémentaire et de prévoyance complémentaire
  • Les indemnités de licenciement pour la partie excédant le minimum fixé par la convention collective ou, à défaut, par la loi
  • Les indemnités transactionnelles

La CRDS est précomptée sur les bulletins de paie.

L’employeur reverse la CRDS à l’URSSAF.

Sont, en outre, soumis à la CRDS les revenus de remplacement suivants :

  • Les pensions de retraite
  • Les pensions d’invalidité
  • Les allocations de préretraite
  • Les allocations de chômage

La CRDS est-elle déductible des impôts ?

Non, la CRDS n’est pas déductible des impôts.

Donnez votre avis :
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.